Snooker, le sport des gentlemen

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Lun 7 Mai - 22:48

Et voilà, The Rocket Ronnie O'Sullivan emporte sa 4ème couronne mondiale par 18-11 face à Allister Carter.

Superbe match, Ronnie a été impérial face à un Ali qui s'est bien battu et qui perd sa seconde finale à Sheffield, les deux fois face à Ronnie.



Ronnie (à gauche) égale les 4 titres de John Higgins et poursuit sa route vers les 7 titres de Stephen Hendry et les 6 de Steve Davis.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Jeu 15 Mai - 9:32

Je remonte ce topic en sommeil depuis deux ans déjà.

L'an dernier, Ronnie O'Sullivan a conservé son titre en battant Barry Hawkins 18-12 et en gagnant le titre pour la 5ème fois.

Cette année, il rencontrait en finale Mark Selby, vainqueur de Neil Robertson (N°1 mondial) en demi-finale. Ronnie a battu Barry Hawkins 17-7 en demi-finale.

John Higgins a été sorti au 1er tour par Alan McManus qui a sorti Ken Doherty au tour suivant. McManus a été sorti lui-même par Selby.

En finale, Ronnie commence fort en emportant les 3ères frames dont une par un century de 102. Selby gagne les deux suivantes. Le match s'équilibre pendant une session puis Ronnie repart en tête pour mener 10-5 et marquer un century de 131.
Mais Selby monte en puissance et aligne 6 frames pour prendre le commandement à 11-10.
Le match est ensuite très axé sur les safety shots, ce que Ronnie déteste même s'il n'est pas manchot dans ce type de jeu. Selby se montre impérial et imperturbable et mène bientôt 15-12.
Ronnie marque encore un century de 100 et revient à 15-14, mais Selby marque son premier century du match par 127 et gagne les 3 frames qui lui apportent la couronne, sa première. Il devient également le premier joueur à battre Ronnie en finale à Sheffield et pique la première place mondiale à Robertson.

Au niveau des breaks de 147, Ronnie a porté le record de 12 tenu par longtemps par Hendry (11), Selby en a 2 à son actif.
John Higgins (11) est maintenant crédité de 7 breaks de 147.

Matthew Stevens (n°19) n'a même pas pu se qualifier pour le tournoi, tout comme Mark Williams (18)  No 

En demi-finale, Neil Robertson a établi un record de 103 centuries en une seule saison  affraid .

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Dim 26 Avr - 23:16

Cette année, vu mes soucis de bras et d'épaule, j'ai tout le loisir de regarder le championnat du monde à Sheffield.

Je commence par mon petit lexique de base pour mes commentaires car certains termes sont intraduisibles ou très moches en français et d'autres sont spécifiques au billard, voire uniquement au snooker:

Bas de table: partie où se trouve la noire, les 15 rouges et la rose. La bille bleue est au centre de la table. La surface de jeu mesure 3,57m X 1,78m (voir image plus bas)
Break off: le premier coup joué, la plupart du temps un coup de safety sans rien empocher. Le but est d'effleurer le banc de rouges et revenir par la bande placer la cue ball derrière la jaune, brune ou verte et coller la blanche à la bande du haut ou juste derrière une couleur pour snooker l'autre. Une partie débute ainsi la plupart du temps par 3-4 coups chacun avant le premier pot.
Break: l'ensemble des points marqués par un joueur sans quitter la table.
Canon (canonne): action d'un joueur d'aller percuter sèchement une bille ou plusieurs pour la déplacer vers une position plus utile à son jeu. Le premier canon d'une partie consiste souvent à aller percuter le banc de billes rouges encore rassemblées en bas de la table.
Century: break de 100 points ou plus, le maximum étant de 147. Techniquement, il est possible de faire plus et d'arriver à 155 mais uniquement dans le cas d'une free ball jouée avant qu'une seule bille ait été empochée et si la couleur empochée après la remplaçante de la rouge est la bille noire. Cela a déjà été réalisé 1 fois par Jamie Cope en 2005 lors d'un échauffement et 3 breaks de 148, 149 et 151 ont été officiellement homologués.
Clearance: action de vider la table par un "bon" break
Concéder: le joueur abandonne la frame car il a trop de points de retard par rapport à ce qui reste sur la table. Traditionnellement, 12 points manquants, soit trois snookers, suffisent, mais il n'est nullement obligatoire de le faire. C'est une sorte de gentleman agreement pour éviter de longues et inutiles minutes de jeu.
Cue ball: la bille blanche ou bille de choc (quiou baule)
Cut: (lorsque la trajectoire que doit suivre la bille cible par rapport à celle qui la sépare de la cue ball est proche des 90°, il faut réussir à effleurer la cible mais avec suffisamment de puissance pour l'empocher. C'est un des coups les plus difficiles à faire au plus on est proche des 90°. L'idéal est de ne pas dépasser les 45°.
Double kiss: lorsque la bille blanche est déviée de sa trajectoire de positionnement par le retour d'une bille. Cela casse la trajectoire prévue par le joueur et peut complètement foutre en l'air la stratégie prevue.
Fall: (faule) la bille blanche est empochée. Pénalité comme dit ci-dessus. Quand la cue ball est empochée, elle est replacée sur la table dans le demi-cercle de départ au choix de l'adversaire mais avec interdiction de la mettre au contact d'une autre bille.
Frame: partie de snooker. Un match du premier tour se joue au meilleur des 19 parties, le second tour et quarts de finale au meilleur des 25, demi-finales au meilleur des 33 et la finale à 35. Ainsi, le premier à 10, 13, 17 puis 18 frames emporte le match.
Free ball: après un fall ou un miss, si la bille blanche est snookée sur une rouge ou la bille de couleur qui doit être jouée par l'adversaire, l'arbitre déclare Free ball et le joueur peut choisir toute autre bille à jouer mais qui comptera pour la valeur de celle qui devait être jouée. Cette bille sera ensuite replacée pour reprendre le cours du jeu normal. Ce n'est pas obligatoire, l'adversaire peut opter pour faire rejouer, la pénalité est de toute façon comptabilisée.
Haut de table: partie de la table où sont alignées les billes jaune, à l'extrême gauche de la ligne de zone de départ, la brune au centre et la verte à droite. Au break off, le joueur fait face à cette partie et a donc la jaune à sa droite.
Highest break: lors du tournoi, un prix de 10.000 livres est offert au joueur ayant marqué le plus haut break. En cas d'égalité, la prime est divisée à parts égales entre les primés. Si le 147 est atteint, une surprime de 25.000 livres est ajoutée.
Kick: choc mal donné qui fait sauter la billle de choc lors de l'impact. Cela amène souvent des trajectoires imprévues.
Long pot: enpocher une bille sur une distance supérieure à 2/3 de la longueur de table et séparant la blanche de la bille vise.
Massé: LE coup le plus rare et le plus difficile à réaliser dans tous les types de billards. Ce coup consiste à venir percuter la cue ball quasi à la verticale pour lui imprimer un mouvement de rotation latérale et verticale. Ce coup permet de faire des trajectoires quasi circulaires et en marche arrière. Le risque énorme est de percuter la table avec le bout de la canne et de façon violente. Pendant le championnat 2015, Murphy en a réalisé un magnifique pour contourner une bille qui le snookait, sur une distance de 40 cm au max.
Miss: le joueur ne touche pas la bille cible. Cela entraîne une pénalité en points pour l'adversaire. Cette pénalité est de minimum 4 points si le joueur ne touche pas une rouge, jaune, verte ou brune, ou s'il empoche la blanche en jouant une de ces couleurs. La pénalité monte à 5, 6 et 7 selon que la bleue, la rose ou la noire est la cible.
Exemple: le joueur joue la jaune et la rate: 4 points. Il joue la rose mais empoche la blanche même après l'avoir touchée, 6 points.
Pot: le fait d'empocher une bille, se prononce pote
Potable (mot anglais à prononcer potébeul): empochable.
Replace: (riplésse) lors d'un miss, l'adversaire peut demander à recommencer le coup et l'arbitre replace TOUTES les billes ayant bouger à la place qu'elles occupaient avant le coup raté. C'est parfois coton pour l'arbitre, mais il reçoit de l'aide de la cabine vidéo.
Le replace n'est JAMAIS fait quand il n'y a plus de rouges sur la table.
Safety: coup de défense visant à placer la blanche dans une position rendant impossible ou très difficile le pot par l'adversaire
Scorer: francisation exagérée du verbe anglais To score, marquer des points.
Scoring: action de scorer, c'est encore pire au niveau français.
 
Snook: terme indiquant que la bille blanche est dans l'impossibilité de toucher sa cible en ligne directe; Le joueur snooké doit donc tenter de jouer par la bande, voire plusieurs bandes. En cas d'échec, les pénalités sont fonction de la cible.
Snooké: terme désignant le joueur mis dans l'impossibilité de jouer en direct.
Touching ball: la bille blanche est en contact avec une autre bille. Le joueur n'est pas obligé d'en toucher une autre pour jouer MAIS il n'a pas le droit de toucher une couleur s'il doit normalement jouer une rouge.



Je complèterai ce lexique au fur et à mesure des besoins.


Le CDM de Sheffield se joue entre les 32 joueurs qui ont passé le tournoi de qualification.
L'increvable Steve Davis, 6 fois CDM, a été éliminé au dernier tour des qualifications par Kurt Maflin, lui-même éliminé au premier tour du CDM par le tenant du titre Mark Selby. Steve Davis est actuellement classé 106ème mondial à 57 ans. Stephen Hendry, 7 fois CDM a pris sa retraite en 2012 à l'âge de 43 ans.
De ces deux-là, John Higgins a dit: Steve aime le snooker, Stephen aime gagner.
Ken Doherty, 45ème mondial n'a pas non plus réussi à se qualifier. Même chose pour Jimmy White toujours classé 70ème mondial.

Mathew Stevens s'est qualifié facilement au détriment de Mark Williams mais en 8ème de finale, il est mené largement face à Ronnie O'Sullivan, 12-4. John Higgins a été facilement éliminé par Ding Jun Hui. No
Mark Selby, tenant du titre a été facilement éliminé par le rookie, mais non moins étonnant anthony McGill.

Judd Trump mène déjà 7-3 face à Marco Fu et Shaun Murphy met la branlée à Joe Perry, c'est 10-1. Neil Roberton met également une pâtée à Ali Carter, 10-3

Au passage, Ronnie a porté le record de 147's à 13 depuis l'an dernier. Smile
The Rocket est en grande forme et sa frustration quand il rate un coup montre l'étendue de son envie de victoire. Même en menant Stevens de 5 frames hier, il râlait lol!


Dernière édition par Jean-Fi le Jeu 7 Mai - 13:19, édité 14 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Lun 27 Avr - 17:27

Qualification de Judd Trump 13-8 face à Marco Fu.
Il termine avec un superbe break de 133
Il sera opposé à Ding Junhui en quart de finale.

Shaun Murphy mène 12-4, à une frame, devant Joe Perry. En quart, il sera très probablement opposé à Anthony McGill tandis que Stuart Bingham jouera très certainement Ronnie O'Sullivan.
Barry Hawkins jouera très probablement Neil Robertson.

7 joueurs du top 10 mondial sont donc encore en lice

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mar 28 Avr - 7:23

Alors qu'il arrive à la table sans véritable intention de jouer, Mathew Stevens, qui a visiblement un gros problème de nuque, joue très légèrement. Mais Ronnie rate un safety et ouvre la porte grande ouverte à Mathew pour marquer quelques points. Et ce sera carrément la frame avec un break de 63.
Ronnie gagne le suivant et se qualifie pour les quarts.

Joe Perry marque également la première frame avant de laisser Murphy emporter la partie suivante et la qualification. Neil Robertson se qualifie également par 13-5.

En résumé:

McGill vs Murphy
Robertson vs Hawkins

Ces 4 là constitueront la première demi-finale.

Trump vs Ding
O'Sullivan vs Bingham

et ceux-ci feront la seconde demi-finale.

Robertson et O'Sullivan sont pour moi ceux qui ont le plus de chances de passer, suivis par Murphy et Trump. J'adorerais une demi-finale Ronnie contre Judd Cool

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mar 28 Avr - 12:54

Excellent démarrage de Trump qui empoche les deux premières frames sans que Ding n'ait pu faire quoi que ce soit. Lors de la troisième, le chinois passe à l'offensive et réalise un break de 48 avant d'échouer sur un pot très simple. Il n'en faut pas plus à Judd pour repartir à l'attaque, remonter les 48 et empocher la troisième frame, break de 82.
Dans la 4ème, il ne laisse aucune chance à son adversaire et réalise un break de 94.
Ca fait 4 à 0 pour la pause.

De l'autre côté du panneau qui sépare la salle en deux, Murphy empoche la première frame face à McGill sur un century de 110 . Le rookie réagit au début de la seconde mais ne marque que 10 petits points avant que Shaun ne reprenne la main.
Et ça ne fait pas un pli, un century de 125, 2 à 0 pour Murphy.

Retour de Trump et Ding à la table.
Démarrage lent pour chacun, Trump marque 3 points avant de rendre la main qui lui revient aussi vite avec un très long pot qui le relance. Il est en confiance, joue très vite et se place à merveille, ça sent encore un bon break.
Et voilà, century de 111
5-0 pour Trump.

Petite faiblesse de Trump et Ding repasse à table. On le sent un peu tendu, mais ça rentre. Les placements ne sont pas au top, mais les points s'emmagasinent. 54 points, mais mauvaise position après avoir empoché la noire, fin de break et bon safety. Il reste 91 points sur la table, mais Judd repasse à l'attaque sur un superbe long pot et la bleue. Les rouges sont rassemblées en fleur, mais il réussi à les éclater et empocher une rouge puis la rose. La machine est relancée. Break de 76 pour mener 6-0 affraid

De l'autre côté, McGill empoche sa première frame sur un break de 78, Murphy réplique par 66 suivi par un 89 de McGill. 3 frames partout. Ca s'équilibre un peu mais Murphy est en grande forme.

Reprise du jeu dans une heure.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mar 28 Avr - 17:46

Reprise du jeu, Ding marque 8 points avant de céder la place à Trump qui réalise un break de 43 avant de laisser la place.
3 points pour le chinois et on repart dans une bataille de safeties. Faute de Trump qui laisse une rouge aussitôt empochée, mais Ding est très mal positionné sur la noire et la rose. Il réussi tout de même la rose et snooke derrière la noire. trump s'en sort mais attaque de Ding sur un joli long pot et bien replacé sur la bleue. Il reste trois rouges difficiles.
Ding emporte sa première frame, ça fait 6-1.
Ca fera 6-2 avec la suivante via un break de 72. Reprise ce soir, on passe sur l'autre table.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mar 28 Avr - 18:11

Petit break de 27 pour Anthony, place à Shaun qui a été snooké derrière la brune. Oups, bleue touchée, 5 points de pénalité et on replace pour recommencer. Bonne échappatoire cette fois, mais une rouge est potable. Et zou, break de 65 pour prendre la tête 4-3.

Réplique de Murphy qui attaque la suivante par un break de 49 puis un mini break de 6.
Il reste 67 points sur la table et Murphy mène de 54. Ratage de McGill, une rouge reste juste devant la poche. Break de 30 et c'est 4-4. Match dominé au début par Murphy puis pas McGill et c'est maintenant très équilibré.

On passe à O'Sullivan vs Bingham.
Ronnie emporte la première frame avec un century de 116 et Bingham la seconde après une longue bataille pour les 4 dernières billes de couleur.

Mini break de 24 pour Stuart mais échec de replacement, il doit jouer un safety. Une rouge pour Ronnie mais pas de couleur dispo, re safety. La partie est lente et indécise, Ronnie n'est pas encore dedans. Reprise en main par Bingham, break de 75 pour mener 2-1.

Century de 118 pour Ronnie, 2-2. Magnifique stratégie de positionnement pour Ronnie qui a patiemment empoché les rouges et la rose pour libérer enfin la noire et aligner les points.

La suivante commence fort: au premier coup de Stuart, Ronnie est snooké sur l'ensemble des 15 rouges affraid
Petit break de 18 pour Bingham puis c'est au tour de Ronnie qui aligne 87 points pour reprendre la tête.
Il rentre dans la partie Smile .
Petit incident en cours d'analyse par les arbitres: Ronnie a utilisé sa craie pour "mesurer" l'espace où devait être replacée la bille rose s'il l'empochait. Le règlement interdit d'utiliser quoi que ce soit SUR la table pour mesurer. Décision après la session, Ronnie risque une pénalité de 7 points qui a priori ne changerait rien scratch

Longue bataille de safety pour la suivante avant qu'une opportunité se présente pour Stuart, mais il ne marque que 13 points avant de se planter. Ronnie empoche deux rouges d'un coup et passe à l'offensive, mais à peine 9 points et il rate la rose en rigolant. Manque de concentration évident Suspect
Ca permet à Stuart de faire un break de 35 puis d'empocher la frame. Stuart ne réalise pas de gros breaks, mais il est solide et constant.


La frame suivante ne donne aucun gros break, Ronnie à 32 points de retard alors qu'il en reste 25. Il snooke derrière la noire et Stuart échoue, plus que 28. Mais Stuart empoche la verte, ça fait 4-3.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mer 29 Avr - 9:38

Stuart Bingham termine la session en menant 5-3. Pas encore de gros break, mais solidité confirmée.

Barry Hawkins a également pris le commandement face à Neil Robertson. L'australien a emporté les 3 premières manches mais Hawkins emporte les 5 suivantes.
Neil a encore fait un century. Très surprenant, Robertson a fait 1h10 sans empocher une seule bille. Alors que Hawkins termine son break en ratant une rouge juste devant la poche, Robertson empoche la rouge uniquement pour le soulagement et il doit concéder la partie.

Match nettement plus équilibré entre Murphy et McGill, c'est 5-5. Un century de 137 pour Anthony, un 127 pour Shaun.Murphy aligne alors 4 frames dont un century de 127 avant que McGill ne puisse à nouveau emporter une partie. On en est à 9-7 pour Murphy.

Pour Ding Junhui, les affaires ne s'arrangent pas. Trump emporte les 3 premières frames de la session suivante, ça fait déjà 9-2. Judd a encore réalisé un century de 102.
Ding se récupère et emporte 2 frames pour remonter à 9-4, mais Trump réplique en alignant 3 frames dont 2 par des centuries de 127 et 116. Ca fait 12-4, Judd est à une frame de la demi-finale.

Concernant l'incident de la craie de Ronnie, les arbitres ont confirmé la faute: il est strictement interdit d'utiliser un quelconque objet sur la table pour évaluer une distance. Mais vu que l'article est tout de même sujet à interprétation et que cela n'a pas influencé le résultat de la partie, il n'y aura aucune action et plus de discussion sur le sujet. Les joueurs seront informés de la précision du règlement sur le sujet.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Jeu 30 Avr - 10:07

Sans surprise, Judd Trump emporte la première et dernière frame de la seesion, il élimine Ding Junhui 13-4, grosse raclée pour le chinois.

Pas de miracle pour McGill, Shaun Murphy a fini par l'emporter de façon logique. Le CDM 2005 a fait preuve d'un jeu ultra-solide, précis et stratégique. Il a fait plusieurs gros breaks dont quelques centuries et a largement fait parler l'expérience. Anthony McGill, pour sa première apparition au Crucible a marqué les esprits par la qualité de son jeu, son comportement très souriant et une fraîcheur très sympathique à voir. Ses qualités de jeu le mèneront assurément très haut dans la hiérarchie mondiale. Score final 13-8

Ronnie O'Sullivan qui avait emporté les 3 premières frames a vu Bingham en emporté 5 de suite. Le jeu est tendu, les approximations un peu trop nombreuses mais Ronnie a remonté la pente pour réaliser de gros breaks et son palmarès de centuries s'est encore étoffé à 791, record absolu.
De son côté, Bingham a réalisé un magnifique 145, également le highest break de Robertson et donc lui piquant 5.000 livres
C'était 8-8 à la reprise, mais Bingham monte à 10-9 avant la fin de retransmission.
Stuart emporte les 3 dernières frames et élimine Ronnie du tournoi No
Score final 13-9

Neil Robertson a également été éliminé par Barry Hawkins, l'australien n'a jamais réussi à prendre le dessus mais a tout de même réalisé 4 centuries pendant le match. La plus longue frame du tournoi a été jouée entre ces deux-là pendant 1h11' affraid
Score final 13-12

Murphy affrontera Hawkins aujourd'hui à 14h et Trump jouera Bingham ce soir à 20h.

67 centuries ont déjà été réalisés lors de ce tournoi, le record à battre est de 83 en 2009. Il reste trois matchs, c'est jouable mais pas simple. La seconde place de 74 (2011) est largement plus faisable.

http://www.cuetracker.net/Statistics/Centuries/Most-in-Tournament-Overall/Crucible

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Jeu 30 Avr - 16:41

Dans cette première demi-finale, c'est Hawkins qui démarre le plus vite mais dois laisser la place après 35 points. Petite bille rouge pour Murphy et puis bataille de safety avant que Shaun ne trouve l'ouverture. Il vide la table et emporte la première frame.
Dès le départ de la seconde, il attaque et aligne 29 points avant de se louper. Hawkins trouve l'ouverture et c'est parti pour un long break de 63, mais il rate une rouge facile en laissant 43 points à table. Il ne faut pas laisser ce genre d'opportunité à Murphy, qui gagne de 6 points, ça fait 2-0.

Petite bataille de safety avant que Murphy passe à l'attaque, mais son break s'arrête à 38 quand la cue ball reste coincée dans le bench de rouges. Safety obligé.
Hawking marque 24 points, mais échoue à nouveau. Nouveau break de Shaun, mais stoppé par la cue ball qui colle une rouge lors du retour, free ball. 64, il reste 43 points à marquer alors que l'écart est de 40. Re bataille de safety. A ce petit jeu, c'est Hawkins qui craque le premier et offre sur un plateau la dernière rouge. Murphy vide la table et c'est déjà 3-0.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Jeu 30 Avr - 19:48

Très longue bataille de safety, les joueurs n'arrivent pas à réaliser de gros break et chacun fait des fautes de shoot et de placement. La partie se joue finalement par la noire que Hawkins rate de façon monumentale. Murphy l'empoche, mais sans penser à l'angle d'attaque et résultat, la blanche plonge aussi. Frame pour Hawkins, 3-1 pour Murphy.

Steve Davis explique, à la table, les erreurs de chacun et est impitoyable. Non seulement, face caméra, en parlant , Davis réalise le coup idéal, mais il qualifie les deux protagonistes d'amateurs pour une demi-finale
Ce qui n'est pas faux à ce niveau. L'un comme l'autre, en jouant ainsi, se feraient totalement par Judd Trump à son niveau actuel.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Ven 1 Mai - 9:43

Seconde session:
Hawkins ouvre le jeu et se plante sur son replacement. Murphy a une opportunité et zou, break de 105. C'est réglé en 11 minutes. 4-1.

Bon début de Barry qui réalise un break de 69 avant de perdre le contrôle de la cue ball. Il reste 59 points à table.
Murphy passe à l'attaque mais ne peut pas conclure. C'est 4-2

A nouveau un mauvais break off de Hawkins qui laisse une bille rouge disponible que Murphy empoche immédiatement en se positionnant parfaitement pour la noire. Et c'est parti pour le 69ème century du tournoi: 138. Ca fait 5-2.

Bon démarrage de Barry pour la suivante, il réalise un break de 50. Murphy reprend la main pour marquer un petit point sans pouvoir se positionner correctement sur une couleur. 49 points d'écarts, 83 points sur la table.
Murphy aligne les points et fait un break de 79, ça fait 6-2.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Ven 1 Mai - 10:38

Début du match entre Trump et Bingham.
Judd trump est pro depuis 2005 et a déjà atteint la finale ici. Il avait perdu 18-15 face à John Higgins. Stuart Bingham est pro depuis 1995 et son meilleur résultat ici était le quart de finale.

Judd empoche 4 points et snooke Stuart sur la jaune. Il laisse une rouge difficile que Judd ne peut marquer, mais il ne laisse rien de potable facilement. Ca n'empêche pas Stuart d'empocher cette rouge et de se positionner sur la bleue. Est-ce parti pour un gros break ? Non, juste 22 points et un gros ratage sur une rouge. Judd peut passer à l'attaque. 49 points qui lui donne 31 points d'avance avec 51 sur la table. Les trois dernières rouges sont contre les bandes, pas faciles. La bataille de safety s'engage et c'est Stuart qui arrive à empocher la première, suivie de la bleue mais il est quasi snooké sur les deux dernières avec la noire en écran. Il dégage les deux rouges et snooke sur la jaune en haut de table. Il reste 43 points avec 25 points d'écart.
Mauvais safety de Bingham qui laisse une rouge facile. C'est cuit pour lui. Judd réalise un très long pot long de bande sur la brune et vide la table par trois shoots d'exhibition, ça fait 1-0 pour Trump.

La seconde frame démarre avec une longue bataille stratégique et peu de tentative de pots. C'est Stuart qui trouve la première ouverture mais rate la bleur. 1 point marqué et Judd peut commencer à scorer. Les rouges sont correctement dispersées pour réaliser un bon break, seule la bleue est mal placée. Le 70ème century du tournoi devrait arriver sous peu.
Mais non, il rate une rouge délicate, 64 points marqués, il en reste 67. C'est suffisant pour Bingham qui réalise un break de 65 pour emporter la frame de 2 petits points. 1-1.


Dernière édition par Jean-Fi le Dim 3 Mai - 10:53, édité 2 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Ven 1 Mai - 10:58

Break de 19 pour Trump, c'est au tour de Bingham de passer à la table. Les rouges sont bien placées, il devrait pouvoir bien scorer, mais non, échec sur la verte. 15 points marqués, il en reste 99 sur la table, mais Trump est snooké derrière la brune. Réplique de Judd qui snooke derrière la jaune mais Stuart trouve le pot.

Judd emporte tout de même la frame pour mener 2-1

Break de 89 pour Bingham dans la troisième, il égalise et emporte les deux frames suivantes. 4-2. Judd réalise un break de 75 pour revenir à 4-3 mais Bingham fait un 76 pour mener 5-3 la première session.

Pas encore de century dans cette partie, ce qui est assez étonnant de la part de Judd Trump qui n'est pas manchot dans ce type d'exercice.


Dernière édition par Jean-Fi le Ven 1 Mai - 12:16, édité 2 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Ven 1 Mai - 11:39

Reprise de la partie entre Murphy et Hawkins. Barry prend rapidement possession de la table. Il est impératif pour lui de ne pas laisser Shaun s'envoler au score avec déjà 4 frames d'avance. Il marque 16 points mais rate son canon sur le tas de rouge et se retrouve hors position. Murphy peut passer à l'attaque avec un très long pot qui lui ouvre la table. Mais une erreur de positionnement l'oblige à recourir au safety avec seulement 8 petits points.
Bon safety de Hawkins, mais solide long pot de Murphy qui le remet en position d'attaque. Hélas, gros ratage de la bleue qui laisse les rouges libres à Barry. 15 points marqués mais gros ratage qui enferme la blanche dans le paquet de rouges. Très bon safety en haut de table. Superbe réplique de Shaun derrière la verte. Après quelques coups stratégiques, Murphy reprend la main sur un joli long pot. Cette fois, la table est ouverte pour terminer et c'est ce qu'il fait avec un break de 73. Ca fait 7-2.

10ème frame, Hawkins commence à marquer d'entrée de jeu, il a la pression et doit répliquer solidement sous peine de grosse claque. Mais non, à peine 32 points et gros ratage sur une rouge pas trop compliquée qui laisse une opportunité à Murphy. Rouge, bleue, rouge, noire, rouge, noire, rouge, noire, rouge et noire, il est déjà devant Barry et la frame est à sa merci. Il reste 5 rouges, donc 67 points sur la table. Il enchaîne rouges et noires et la dernière rouge plonge, la frame est déjà sécurisée. Il emporte la frame avec un century de 105, le 70ème du tournoi. C'est maintenant 8-2, ça pue de plus en plus pour Hawkins. Suspect

La frame suivante s'annonce déjà foutue pour Hawkins, Shaun est en top forme et aligne les pots rouges et noires.
C'est la troisième fois que Barry fait un break off médiocre et qu'il ne revient même pas à la table. Break de 79 pour Murphy et c'est 9-2 affraid

Frame 12, Murphy loupe une rouge et laisse plusieurs billes potables. Barry peut enfin tenter de gagner sa troisième frame, mais à nouveau, il se loupe et se snooke tout seul. Pire, il fait un miss sur la noire, 7 points de pénalité alors qu'il a à peine marqué 18 points. Murphy ne fait pas replacer car il a une rouge disponible. En deux coups de cuillères à pot, il rejoint déjà Barry au score et continue sur sa lancée. Il peut encore faire un century si tout va bien. Jamais Hawkins ne pourra remonter un retard de 8 frames face à Murphy. Shaun a un taux de succès au pot de 97% !
Pas de century, juste 72, mais c'est suffisant pour faire 10-2. Sauf retournement incroyable de situation, le match est plié.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Ven 1 Mai - 12:32

Frame 13, break de 14 pour Hawkins, mais encore un échec sur une rouge pas trop compliquée. Murphy reprend la main pour marquer 33 points, mais il éjecte sauvagement la noire de la table, 7 points pour Barry. Jamais vu ça depuis que je regarde le snooker affraid 
Barry reprend la main et emporte sa troisième frame, enfin, avec un break de 79. Il était temps qu'il arrête l'hémorragie.

Frame 14, Murphy rate une rouge mais le choc de retour entraîne la blanche dans la poche. Bonne opportunité pour Hawkins qui commence à marquer mais à nouveau, lamentable raté sur une rouge assez simple. Murphy reprend la main et cette fois, la table est assez dispersée pour lui permettre de scorer lourdement.
Et c'est le cas: nouveau century pour Shaun: 121
11-3, ça s'améliore pas du tout pour Hawkins qui montre encore et toujours de grosses lacunes dans son jeu. Chaque fois qu'il rate un coup, c'est jamais un coup particulièrement difficile, pas du tout digne d'une demi-finale No

Frame 15, Shaun est le premier à trouver une ouverture par un long pot droit en plein centre de la poche; c'est reparti, mais il empoche la bleue sans réussir à se positionner pour une rouge. Nouvelle séance de safety.
Ca ne dure que deux petis coups avant que Murphy trouve à nouveau un mouchoir de poche pour une rouge.
Mais il ne marque que 22 points avant de faire un safety alors qu'une rouge difficile se présentait. Il pouvait la tenter sans gros risque, mais le safety choisi est médiocre et permet à Barry de reprendre la main. Et ça ne dure pas, il rate à nouveau un coup simple. On repart dans le jeu des safety's. Encore une fois, Shaun trouve une ouverture et emporte la mise. 12-3 !

Frame 16, Murphy attaque de suite et empoche 4 rouges et 4 noires, mais son canon sur le banc de rouges échoue, il doit mettre la blanche en sécurité. Dommage car son jeu augurait un 147.
Par deux fois, Barry échoue sur une simple rouge et résultat, Murphy peut reprendre sa marche triomphale à coups de rouge/noire. Il peut encore faire un century !
Mais non, il rate une longue rouge. C'est 13-3 affraid . Il a gagné la première saison par 6-2 et enfoncé le clou par un 7-1 dans la seconde. Il n'est plus qu'à 4 frames de la finale

Pour Barry Hawkins, c'est le coup de massue. J'espère pour lui qu'il aura un sursaut d'orgueil parce que sinon, ce sera l'humiliation dans la prochaine session No


Dernière édition par Jean-Fi le Ven 1 Mai - 17:17, édité 1 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Ven 1 Mai - 17:13

De retour sur le match Trump-Bingham, frame 9
Stuart empoche une longue rouge mais rate son positionnement sur la noire. Un long safety sur la verte expédie la blanche dans la poche, 4 points pour Trump. Judd empoche une longue rouge et réalise un petit break de 12, mais il doit laisser la place sur safety. 16-1
Stuart marque 5 points et laisse la place. 1 point pour Judd qui snooke très près de la verte tout en haut de la table. Miss de Stuart, on replace. Il réussit son échappatoire cette fois mais laisse une rouge. Trump la tente, la rate mais empoche la blanche. 4 points pour Bingham. Celui-ci marque une rouge mais aucune couleur dispo, la table est très fermé avec toutes les couleurs en haut, sauf la noire engluée dans les rouges. Très joli long pot de Trump qui revient en haut de table et marque la bleue pour revenir vers les rouges. Cette fois, la table est ouverte avec la bleue disponible. Malheureusement, la blanche vient se coller à la bleue et il doit se rabattre sur une superbe verte, il garde la main. Nouvel échec de positionnement, il doit rendre la table sur un bon safety. 43-11, il reste 67 points sur la table.
Et c'est un break de 52 qui permet à Bingham de porter son avance à 6-3.

Frame 10, Bingham rate complètement son échappatoire sur snook derrière la jaune. Il percute la rose et offre 6 points à Trump. On replace et cette fois, il vient placer la blanche contre le banc de rouges. Et aussi sec, Trump le snooke à nouveau derrière la jaune. Il peut s'échapper mais laisse un joli long pot que Trump ne manque pas. En empochant la bleue derrière, il casse le banc de rouges pour s'ouvrir le jeu, c'est parti pour un solide break, mais il joue fort et sec, ça pourrait lui jouer des tours. Il est à nouveau en confiance et joue très vite, les pots s'enchaînent et le score monte vite.
Et c'est son 80ème century cette saison, 113 !
6-4 pour Stuart. Ca fait 71 centuries dans ce tournoi, le second record de 74 ne tiendra pas à mon avis.

Frame 11.
Break de 46 pour Stuart, il doit laisser la place sur une rouge ratée. Il reste 75 points sur la table et il a 42 points de retard. Break de 63 pour recoller à 6-5.

Frame 12
Trump marque à peine 9 points avant de rater une noire très facile. Il n'en faut pas plus à Stuart Bingham pour réaliser un joli break de 67 avant de devoir faire un safety et laisser Judd revenir à la table avec 58 points de retard et 59 sur la table. Mais il ne peut pas en profiter et Stuart empoche les points nécessaires pour terminer à 7-5 pour la pause d'après-midi.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Ven 1 Mai - 19:15

Frame 13
La partie commence par une bataille de safety et s'enlise en bas de table, les touching balls s'enchaînent sans que le jeu n'évolue, chacun refait à son tour quasi le même coup sans trouver l'ouverture. C'est Stuart qui décide le premier de quitter la zone et aller en haut de la table. Il y a déjà 5 billes rouges disséminées dans la moitié supérieure de la table. Safety de Trump et Bingham casse le paquet de rouges sans rien laisser d'évident. Ce petit jeu ne devrait plus durer très longtemps car Judd s'énerve, il n'apprécie pas ce type de jeu.

Finalement, Stuart réussit une très longue rouge qui projette la noire vers la poche centrale gauche. Elle s'arrête in extrémis au bord du trou, Bingham peut continuer son break. Ca va être coton car il y a des billes rouges partout sur la table, les trajectoires sont très restreintes et les double kiss risquent de se multiplier.
Pourtant, Stuart marque et passe entre toutes, la table se dégage petit à petit et son score augmente. Break de 54, il reste 83 points à table.
Judd passe à l'attaque mais ne marque que 22 points avant de rater une rouge pas très compliquée. Heureusement pour lui, il ne laisse pas de bille rouge facile. Stuart ne marque pas et laisse une rouge difficile que Judd empoche tout de même. Break de 19, Stuart reprend la main et empoche la dernière rouge. C'est cuit pour Judd. Break de 21 et ça fait 8-5 après 3h50 de match.

Frame 14
Terrible long pot d'entrée de jeu pour Stuart, la noire est projetée au ras de la poche droite du bas. C'est déjà parti pour une série rouge/noire ou rouge/rose. Break de 35, mais la blanche vient s'enliser dans les rouges, hors position et il doit faire un safety pour emmener la cue ball en haut de table.

Safety complètement raté peu après par Bingham, Trump reprend la main avec une table bien ouverte. Rapidement, il égalise à 35, il reste 51 points sur la table et il continue son break, mais échoue à 45 sur une rouge difficile.
Echec également pour Stuart qui laisse une rouge très facile. Il l'empoche facilement et enchaîne sur la bleue  pour aller décoller la dernière rouge de la bande. Celle-ci vient échouer à ras de poche, beau coup de bol. La rouge plonge ensuite mais il se met hors position sur les couleurs et doit snooker sur la jaune derrière la rose.
Il reste 27 points et c'est 52-35.
Superbe snook de Bingham qui place la jaune le long de la bande gauche, entre la verte et la bleue. Pas de problème pour Judd qui vient la toucher sans la décoller de la bande.
Après quelques safeties, Judd trouve un chemin de traverse pour la jaune, enchaîne avec la verte et la brune. Safety sur la bleue, Stuart a 26 points de retard alors qu'il n'en reste que 18. Il empoche la blanche et concède la partie, c'est 8-6.

Frame 15, 2 fautes de Bingham offrent 8 points à Trump et il laisse une rouge potable. Empochée difficilement mais échec sur la verte. Table ouverte et dispersée pour Stuart. Problème: la noire est hors jeu, collée à droite.
Jeu solide pour Bingham qui score sans faiblir en usant de la bleue et de la rose. Il a la frame en main. Century en vue ?
Non, juste 85, mais ça fait 9-6.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Ven 1 Mai - 19:42

Frame 16
Après quelques échanges de safeties, Judd trouve une ouverture mais pas de couleur, il snooke donc derrière la brune. Echec de Stuart, on replace et ça fait 4 points pour Trump. Cette fois, il réusit et ne laisse rien de potable. Après quelques nouveaux coups de safety, Judd trouve une rouge et enchaîne avec la bleue. Au moins 4 rouges sont disponibles. Rose et noire sont enfermées, mais la bleue est disponible. Hélas, la blanche vient se coller à la noire, safety obligé, break de 20.
Nouvelle ouverture pour Judd et cette fois, la table est grande ouverte, il devrait assurer la frame. Et c'est ce qu'il fait avec un break de 64.
Statut quo pour cette seconde session, Bingham garde 2 frames d'avance à 9-7.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Sam 2 Mai - 11:18

Retour sur Murphy vs Hawkins, session 3.

Frame 17, mauvais break off de Barry et aussi sec, Shaun passe à l'offensive. Break de 38 avant que la blanche n'aille s'engluer dans les rouges, il doit céder la table. Quelques safeties plus tard, 9 des 10 dernières rouges sont en haut de la table, les gros break sont quasi impossibles.
Hawkins réalise un joli snook derrière la rose, mais sans conséquence pour Shaun. Barry empoche une rouge mais rien d'autre. C'est encore Shaun qui trouve le chemin du break et emporte une nouvelle frame. 14-3

Frame 18
Hawkins trouve enfin le chemin de la poche, la table est bien ouverte, il doit impérativement scorer lourdement et gagner la partie car Murphy n'est plus qu'à 3 frames de la finale.
Il empoche 8 rouges et 8 couleurs en faisant 61 points sur 64 possibles, et ça continue. La 9ème rouge s'est accrochée tout ce qu'elle a pu pour ne pas tomber, mais elle y est allée tout de mêm. Frame sécurisée, il peut même faire enfin un century. Et il le fait, son 7ème de la saison. Break de 103 qui lui permet de remonter un peu son retard, c'est 14-4

Frame 19
Début laborieux et stratégique pour les deux joueurs, mais c'est finalement Barry qui trouve l'ouverture et se lance dans un break. Il joue calmement, précisément et ses pots sont bien fluides, bons positionnements, tout est en place pour empocher une nouvelle frame qui lui boosterait le moral.
Echec sur une dernière rouge, celle qui lui manquait, mais il a 61 points d'avance et il reste 67 points.
Ratage de Murphy qui laisse une rouge juste devant la poche. Barry empoche cette rouge mais pas de couleur. Murphy a maintenant besoin de snooker deux fois s'il veut l'emporter. Murphy échoue et son adversaire peut empocher les billes qui lui manquaient. Ca fait 14-5

Frame 20
Ouverture pour Murphy, toutes les couleurs sont ouvertes. Break de 28 mais la blanche se retrouve à nouveau engluée dans les rouges. Au tour de Barry pour une nouvelle guerre de placement.
Murphy se loupe sur une rouge difficile et offre 4 points et la table à Barry. Il reste assez de billes pour faire un century. Et c'est fait, break de 104, ça en fait 74 dans ce tournoi et le 8ème cette saison pour Barry. 14-6, plus que 8 frames de retard, le chemin est encore bien long.

Frame 21
Une rouge pour Shaun, mais la noire reste scotchée au bord de la poche, bonne opportunité pour Barry qui ne la laisse pas passer et réalise un break de 73, 4ème frame consécutive. 14-7.

Frame 22
Shaun est le premier à ouvrir le score, la table est relativement ouverte et il peut faire un bon break. Seule la noire est enfermée mais libérable en quelques pots. Et il ne se loupe pas, break de 90 qui lui permet de passer à 15-7

Frame 23
Ratage de Shaun qui laisse une rouge très facile à Barry. 6 rouges sont disponibles, heavy break en vue.
Mais en cassant le banc de rouges, la blanche reste collée sur une rouge difficile. Break de 28, place à Shaun.
Et pas de problème pour lui, break de 106, son 11ème century du tournoi. Le record 2011 de 74 est battu, celui de 2009 à 83 devient accessible. Pour Murphy, c'est maintenant 16-7, plus qu'une seule frame à gagner.

Frame 24, mais fin de transmission de la BBC
Barry a remporté cette frame avec un break de 76 pour revenir à 16-8.

Shaun Murphy reviendra dans la prochaine session pour tenter d'emporter la frame d'ouverture et clore le match.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Sam 2 Mai - 16:25

On repasse à l'autre match, frame 17, Bingham mène 9-7 face à Trump.
Stuart démarre direct et marque 7 points lorsqu'une rouge plonge juste après la noire. 7 points pour Judd et c'est parti pour un break car son adversaire vient juste de disperser le banc de rouges. Break de 61 qui offre à Trump une avance de 61 alors qu'il reste 51 points. Bingham a besoin de trois snooks pour tenter de l'emporter. Il empoche 2 rouges et laisse 31 points sur la table alors qu'il a 49 points de retard ! Peine perdue, Judd empoche la dernière et emporte la frame, c'est 9-8.

Frame 18
Quelques coups de safety et Judd trouve le premier la poche. Break de 91, il égalise à 9-9

Frame 19
Trump fait un break de 22 mais en éclatant le banc de rouges, il se retrouve hors position. Bingham peut reprendre la main. Break de 67, il reste 43 points à table pour un écart de 45. Judd empoche rouge et noire pour revenir à 30 points, 27 à table. Superbe snooker derrière la verte de la part de Stuart, Judd se rate et touche la noire au lieu de la jaune. Frame pour Bingham, 10-9

Frame 20
Break de 24 pour Stuart qui rate complètement l'éclatement du banc de rouges, safety obligé.
Judd ne peut rien faire et Bingham reprend la main. Break de 62 pour passer à 11-9.

Petite pause de l'après-midi avant les 4 frames suivantes.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Sam 2 Mai - 17:34

Frame 21, Bingham fait un break de 26 mais englue la blanche dans les rouges, safety sur la jaune. Chacun deux safeties avant que Judd trouve une rouge et se positionne bien sur la noire. 99 points sur la table. Mais en empochant la noire, il s'englue à son tour dans les rouges, re safety. Toutes les rouges sont concentrées dans le quart droit du bas de la table et la jaune bloque sa propre poche (haut gauche).

Après quelques safeties, Stuart laisse une rouge possible.

Et c'est la fin de la retransmission

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Sam 2 Mai - 19:02

Bingham a emporté la frame 21 et la suivante tandis que Trump s'adjuge les deux qui terminent la session. On en est à 13-11. La session finale démarre dans une heure.

Dans l'autre match, Hawkins emporte la première frame de la dernière session par un century, 103, mais Murphy emporte la suivante pour se qualifier 17-9. Le CDM 2005 tentera d'emporter une seconde couronne face à Bingham ou Trump. Personnellement, je préfèrerais Trump car ce serait une finale agressive avec deux attaquants capables de faire rapidement de très gros breaks. Murphy a déjà réalisé 8 centuries en un seul match, ce qui est un record.

Cela fait donc 75 centuries pour l'édition 2015, plus que 8 pour égaler le record de 2009. Le Highest break est toujours à 145 détenu conjointement par Robertson et Bingham, mais on notera que l'australien a, au cours de ce tournoi, réalisé 141, 142, 143 et 145 affraid
Sans l'égalisation par Bingham, il occuperait seul les 4 premières places du classement

http://www.cuetracker.net/Statistics/Centuries/Most-in-Tournament-Overall/Crucible


Dernière édition par Jean-Fi le Dim 3 Mai - 10:51, édité 1 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Sam 2 Mai - 20:42

Frame 25

Après quelques safeties et un raté de Trump, Bingham trouve une ouverture d'attaque. Il réalise un break de 40 mais se retrouve hors position et rate la rose. Réplique immédiate de Judd. Il reste 83 points sur la table. Break de 27 mais il rate la rose à son tour en laissant une rouge. 7 petis points pour Stuart, mais il empoche la blanche. Il reste 43 points et Judd a un retard de 16. Bingham revient à la table pour empocher une rouge et une bleue, mais doit encore laisser la place. 35 points sont encore prenables, la différence est de 22, mais Judd rate la dernière rouge, 4 points et free ball pour Stuart qui choisit la bleue. Il met ensuite la noire mais se snooke tout seul sur la dernière rouge.
Bingham emporte finalement la frame et porte son avance à 14-11.

Frame 26, Judd passe très vite à l'attaque sur un joli long pot et enchaîne les billes. La frame est très vite sécurisée par un break de 88. 14-12

Frame 27 (rappel: le gagnant est le premier à 17)
Après quelques safeties, Judd laisse une rouge en bord de poche. Par chance, la blanche va se cacher derrière une autre mais Bingham réussit à l'empocher par la bande. Mais il échoue sur la rose et laisse la table ouverte à Trump. 4 rouges sont potable. Il marque 8 points mais va engluer la blanche dans les rouges et pire, la noire doit être replacée sur la place de la rose car sa place est verrouillée par une rouge.
Nouvelle bataille de safeties qui dure un peu mais Judd finit par trouver un long pot qui lui ouvre la porte vers un gros break. Les rouges sont bien dispersées et les couleurs disponibles. Il peut faire un century.
Hélas, il a un vilain kick sur la dernière rouge qui lui assurait la frame. Stuart a 58 points de retard, il en reste 67, mais Bingham n'a pas de possibilité immédiate pour scorer. Trump fait un superbe pot sur une rouge mais la verte plonge aussi. 4 points pour Stuart et une rouge difficile en vue. Il la rate et la laisse très facile pour Trump. Cette fois, c'est OK, le jeunot n'a plus qu'à empocher le plus de billes possible, Stuart ne reviendra plus à la table. Et comme à chaque fois qu'il est dans cette position, c'est une série d'exhibition. Les coups sont secs et rapides et avec des trajectoires plus originales. 14-13

Frame 28
Mauvais safety de Stuart qui permet à Judd d'empocher une rouge et une noire, mais rate la rouge suivante.Rouge, jaune et rouge pour Stuart, mais noire très difficile. Judd revient à la table pour une nouvelle séance de safety. 8 points à 4 pour le gamin.
Joli long pot de Bingham qui ouvre la table et empoche la verte dans la foulée. Cette fois, les opportunités de scorer sont présentes; au moins 5 rouges sont bien placées et la noire est à sa place, bien dégagée. Par contre, la bleue est gênante pour qu'il puisse se coucher sur la table. Il joue donc une autre rouge puis cette bleue qui l'emmerde. Cette fois, la table est grande ouverte, 32 points sont possibles rapidement. Un century est encore possible. Et il le fait: 106.
C'est le 77ème du tournoi.


Dernière édition par Jean-Fi le Dim 3 Mai - 11:39, édité 1 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum