Snooker, le sport des gentlemen

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Dim 3 Mai - 11:37

Frame 29, Stuart au break off
A peine 3 safeties et Judd passe à l'attaque. Il encaisse 2 rouges et la bleue pour casser le banc de rouges, c'est parti pour un gros break. En 5 minutes, il sécurise la frame par un break de 76.
15-14

Frame 30
Joli break off de Trump qui snooke Stuart sur 14 rouges. Bingham tente la 15ème et empoche la blanche. 4 points pour Judd qui passe à l'attaque. Superbe pot à près de 90° sur une rouge affraid  Il est placé sur la bleue qu'il empoche et enchaîne sur une rouge. Mais cette fois, il envoie la noire près de la bande du bas. Safety obligé. 15-0 pour lui. On repart dans les safeties.
Après quelques coups, Judd laisse une rouge possible à Stuart qui la met en se plaçant sur la bleue. Et c'est un nouveau century de 102 qui l'amène à une frame de la finale. Pour Judd Trump, l'équation est maintenant très simple: il DOIT gagner les 3 dernières frames.
Ca fait 78 centuries, à 5 du record ! Avec 38 frames encoe à jouer dans ce tournoi, ce record devrait sauter.

Frame 31, mauvais safety de Trump qui laisse une rouge. Stuart commence à scorer mais la blanche vient se noyer dans les rouges. Touching ball. 14 points marqués. Les rouges sont dispersés, le premier qui va rater son safety ouvrira la porte de la frame à son adversaire.
Enorme erreur de Bingham qui percute la rose au lieu de la rouge visée. 6 points pour Judd et une rouge potable. Cette erreur pourrait lui coûter la frame. Et ça se confirme, century de 108, le 79ème du tournoi et le 8ème pour Judd.
Incroyable cette erreur de Bingham car il y avait une rouge légèrement plus à droite et moins risquée. Ce type d'erreur de jugement est très rare à ce niveau de compétition. On est ici dans le club des 32 meilleurs joueurs du monde. Suspect
En attendant, ça fait 16-15. Si Trump devait l'emporter, on pourra sans problème affirmer que cette monumentale erreur lui aura coûté le match.

Frame 32
Après quelques safeties, c'est Judd qui trouve le premier le chemin du pot. 6 rouges sont disponibles, mais la noire est collée au banc de rouges. Rose et bleue sont libres.
Ca n'arrête pas Judd qui dégage la noire en empochant une rouge et par la même occasion libère 5 rouges supplémentaires. La frame est à sa botte pour égaliser. En 6 minutes, c'est réglé, Stuart ne reviendra pas à la table. Judd peut encore réaliser un century. C'est maintenant un jeu d'exhibition Smile
Et c'est exactement ce qu'il fait par un magnifique 129. C'est sans conteste la plus jolie frame de ce match, une performance incroyable de Judd qui a réalisé cette fois une douzaine de coups quasi impossibles.

9ème century pour Judd et ça fait 80 dans ce championnat. Le record pourrait carrément monter à plus de 90.

Frame 33, 16-16, la décisive.
Fall pour Trump, 4 points pour Bingham. Aucune rouge potable.
Après une longue bataille de safety, c'est finalement Bingham qui emporte la mise et se qualifie pour la finale face à Murphy.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Dim 3 Mai - 15:49

Et c'est parti pour la finale au meilleur des 35 frames.
Pour parvenir en finale, Murphy a joué 21h42, gagné 53 frames sur 78 et réalisé 11 centuries.
Bingham a joué 28h31, gagné 53 frames sur 90 et aligné 6 centuries.
Les 7 heures de jeu en moins pour Murphy pourrait lui donner un avantage. Enfin, Murphy a déjà emporté une couronne alors que c'est la première finale de Bingham

Session 1, frame 1
Break off de Stuart et déjà un long pot de Murphy qui enchaîne sur une noire puis snooke Stuart sur les 14 rouges restantes. Tentative de safety par la bande qui laisse une rouge à Shaun.
Break de 68, il reste 67 points à table avec un retard de 75 pour Bingham. Break de 16 et il snooke Shaun sur les 3 dernières rouge. Murphy s'échappe et lui rend la pareille. Fall sur la rose, 6 points en plus dans la vue mais il s'obstine. Il doit faire prendre 16 points de pénalité à Murphy pour l'emporter.
Murphy en prend déjà 4 en empochant la blanche. Très joli snook en plaçant la blanche contre la brune. Raté et encore 4 points de pénalité pour Murphy. Plus que 8 points à lui faire encaisser. Superbe bataille à coups de snook'. Cette fois, c'est Bingham qui rate, 4 points pour Shaun. Nouveau snook de fou avec la blanche collée à la jaune et la rouge collée derrière la noire. Echec de Murphy qui offre un cas d'anthologie: la blanche vient mourir à un cheveu de la rouge sans la toucher, donc 4 points de pénalité, mais la proximité empêche Bingham de la jouer sans toucher la noire, donc free ball. Stuart snooke derrière la jaune à nouveau mais cette fois, Shaun empoche la rouge et vide la table. 1-0 Murphy. Magnifique frame qui a duré 26 minutes avec 14 minutes de combat de snook's. Dantesque.

Frame 2
Stuart empoche la blanche mais ne laisse rien. Par contre, Murphy laisse une rouge immédiatement empochée par Stuart. 6 rouges sont potable. Après 17 points, il perd le contrôle et met la blanche hors de portée d'une couleur. Safety obligé.
Après quelques coups, Murphy passe à l'offensive. Break de 59 mais ratage sur une noire facile. C'était une frame ball. Il reste 3 rouges, donc 51 points sur la table et l'avance de Shaun est de 46.
Mais Stuart empoche les billes, mais il rate la rose. Murphy l'empoche immédiatement. 2-0

Frame 3
Fall pour Murphy sur une rouge très fine, on replace et on recommence, 4 points pour Stuart. Cette fois, Shaun réussit son coup. Fall pour Stuart qui empoche la blanche sur le même coup que Murphy. 4 points et rouge dispo pour Murphy. Il empoche mais aucune couleur jouable, il rend la table.
Joli pot de Stuart qui éclate le banc de rouges mais rend chaque couleur inaccessible. Il tente une jaune difficile sans succès et laisse une rouge potable. Cette fois, la table est ouverte, ça va scorer. Et c'est ce qu'il fait, break de 65 et la frame, 3-0

Frame 4
Stuart prend possession de la table et aligne les pots. Et  c'est carrément un century de 105.Et de 81, plus que 3 pour le record
3-1 pour la pause.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Dim 3 Mai - 17:16

Session 1, frame 5
Terrible long pot de Stuart, mais aucune couleur dispo. Safety chacun puis un nouveau pot de fou de la part de Stuart, mais cette fois, il est sur la jaune. Il empoche mais se retrouve en position difficile sur les rouges. Nouveau safety. Nouveau long pot de Shaun et il est sur la brune. Empochée et placé sur les rouges. La bleue et la noire sont mal placées, près de la poche de gauche en bas de table. Break de 10 et safety derrière la brune. Safety de Stuart suivi par un fall sur la blanche de Shaun.
Bingham réalise un long pot et se place sur la bleue qu'il empoche. Il enchaîne sur une rouge puis la noire qui peut regagner sa place. Cette fois, la route est libre pour emporter la frame. Break de 56 et il se snooke sur la dernière rouge qu'il rate. Murphy revient à la table avec 50 points de retard et 35 points sur la table. Il diminue encore ses chances en empochant la blanche. Il a besoin de 5 snookers pour espérer l'emporter. affraid 
Après quelques coups, Shaun empoche la rouge et concède la frame. Avec 53 points de retard et 27 sur la table, c'est mission impossible. 3-2
Déjà 1h36 de match.

Frame 6
Attaque de Murphy sur une table déjà bien ouverte, 6 rouges disponibles et toutes les couleurs libres. En confiance, Shaun joue vite et sans aucune hésitation, les points s'enchaînent. Break de 90 et ça fait 4-2

Frame 7
Petit break de 22 pour Bingham, au tour de Murphy qui empoche rouge puis bleue mais se met hors position. Il tente un pot difficile mais échoue et laisse plusieurs rouges potable pour Stuart. Petit break difficile de 15 et on repart dans les safeties.
Après une longue bataille à coups de petits points et un superbe snook sur la jaune, Bingham emporte la frame, c'est 4-3

Frame 8
Petit break de 12 pour Murphy, mais pas de rouge assurée pour continuer, il préfère laisser la table sur un safety. Après quelques coups, Stuart trouve enfin une rouge facile et peut commencer un bon break. Break de 65 mais il doit s'arrêter en laissant trois rouges. Il reste 51 points et Murphy a 53 points de retard.
Il trouve un long pot et empoche la noire puis une autre rouge et à nouveau la noire avant de snooker sur la dernière. Il lui manque toujours 2 points. Hélas pour lui, Bingham trouve la rouge et va placer la jaune en bord de poche. Murphy l'empoche et se retrouve avec 36 points de retard et seulement 25 points sur la table. Ca va pas être simple pour lui. Et c'est Bingham qui emporte la mise, 4-4 pour cette première session.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Lun 4 Mai - 21:52

Session 2, frame 9
Stuart trouve très vite une ouverture par un long pot. Il réussit à se positionner sur la noire qui est libre ainsi que 7 autres billes rouges. De quoi faire très vite un gros break, voire de gagner la frame lors de cette visite. Après la 5ème couleur, il casse en partie le banc de rouges et peut continuer à marquer de gros points en alternant noire et rose. Hélas, il échoue sur une rouge assez simple et quitte la table avec une rouge très très facile et la noire libre. Break de 57 alors qu'il reste 83 points sur la table. Cette erreur pourrait lui coûter une frame qu'il avait en main. En 5 minutes, Shaun empoche toutes les rouges et s'attaque aux couleurs. Et il vide toutes les couleurs. Break de 74 et c'est 5-4 après 2h42 de match.

Frame 10
Après quelques coups de défense de chacun, Stuart trouve une rouge et se place très bien sur la bleue, mais nouvel échec en laissant une rouge. La rose est libre et la noire protégée par 3 rouges. Shaun s'attaque aux rouges du haut du banc en alternant sur la rose. Il pourrait à nouveau emporter la frame sur cette visite. Ca en prend le chemin car tous ces coups sont précis et les billes rentrent en plein centre de poche à chaque fois.
Plus que 6 rouges et il libère la noire. Déjà 53 points d'avance et la noire rentre. Le century est probable.
Il rate une rouge qui ressort de poche le long de la bande du bas et elle rentre dans l'autre poche. On est passé très près. Il peut continuer, la frame est déjà pour lui. Et c'est un century de 106, le 82ème du tournoi. Plus de doute, le record tombera avant la fin de cette finale.
6-4

Frame 11
Long pot raté de Murphy qui laisse une rouge. Stuart l'empoche et se place bien sur la bleue. 3 rouges sont disponibles et la noire est libre. Mais en empochant la noire, il rate son positionnement et tente une rouge difficile au lieu d'un safety. Nouvel échec et encore une rouge libre pour Murphy. Break de 14 que Shaun dépasse en 2 minutes. Depuis le début de cette session, Bingham n'est pas très précis et montre des signes d'agacement et de découragement alors que Murphy est relax et en confiance. Cette frame risque encore de tomber très vite dans la poche du champion 2005.
Les pots s'enchaînent avec facilité et aucune hésitation. Alors qu'il reste deux rouges, il se snooke sur la noire. Peu importe, la frame est déjà pour lui et il tente donc un long pot sur la bleue qui rentre. Et il vide ensuite la table sur une noire d'anthologie. La blanche a décollé de plus de 20 cm et la noire a traversé la longue diagonale de table pour rentrer. Century de 121 et le record de 2009 de 83 centuries est égalé. Pour Shaun, c'est le 13ème du tournoi. Le record individuel pendant ce championnat est détenu par Stephen Hendry avec 16.
7-4

Frame 12
Bingham entame par un long pot suivi d'une noire difficile. Après 4 doublés rouge/noire, il casse le banc de rouges et se retrouve avec une rouge difficile. Il réussit mais loupe son positionnement sur la rouge suivante. Break de 41 et safety obligé via la noire. Il reste 9 rouges, rien n'est joué. Après un joli safety de Shaun, Bingham rate une rouge en passant dans un mouchoir de poche. On replace et il rate à nouveau le coup. Vu la place disponible pour passer sans toucher, le faire exprès serait quasi impossible. A la troisième tentative, il change de coup pour plus de sécurité. Il montre de plus en plus de signes de frustration.
Et encore un miss pour Bingham, le troisième en 5 coups affraid
Replace à nouveau et cette fois, il touche mais trop durement à son goût, il laisse une rouge que Shaun rentre de suite. Et c'est reparti pour un long break possible. Mais cette fois, Shaun rate le canon sur les rouges, il doit faire un safety. Break de 34 qui lui donne 6 points d'avance. Après un seul coup de Bingham, il réussit à trouver une rouge et repart dans un break. Confiance totale, il tient la frame. Break de 51 et à nouveau deux coups fumants pour empocher la rose et la noire.

Fin de la première partie de session et une conclusion rapide: 3 grosses fautes et une petite erreur de Bingham, et ça fait 4 frames pour Murphy.
8-4

Frame 13
Beaucoup de safeties des deux joueurs et c'est Murphy qui "craque" le premier en laissant une rouge sur un double kiss. Solide réplique de Bingham qui réalise un break de 76 en laissant 67 points sur la table sur une nouvelle erreur de pot. Murphy revient à la table pour empocher une rouge mais rater la rose. Il concède la partie. 8-5
Il était temps pour Stuart, mais il n'est toujours pas en pleine possession de ses moyens et encore moins en confiance. 3h46 de match

Frame 14
Mini break de 6 pour Stuart et il est déjà hors position. Aucune rouge facile laissée. Murphy tente un long pot délicat sans succès mais ne laisse rien non plus. Safety très médiocre de Stuart qui ne met pas Shaun en difficulté, mais ce dernier échoue tout de même sur un nouveau long pot. Cette fois, Stuart peut reprendre le scoring. Il commence à prendre confiance, on le voit à ses coups nettement plus assurés et rapides, son jeu est plus fluide et moins hésitant. S'il parvient à faire un century, ça pourrait le remettre dans le match pour de bon.
Et il le fait Century de 130 et le record mondial de 83 est battu. Ma prévision de 90 devient de plus en plus réaliste.
8-6

J'arrête là pour aujourd'hui, je me lève tôt et il est déjà 23h15.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mar 5 Mai - 16:55

Frame 15
Médiocre safety de Mrphy qui laisse une rouge difficile pour Stuart. Joli long pot de Stuart qui enchaîne sur la noire et deux combinaisons rouge/noire. Break de 24 et il se retrouve une fois de plus hors position. Il ne réussit pas à se récupérer et laisse la table pour la récupérer le coup suivant. Nouvelle chance pour lui car les rouges sont suffisamment écartées l'une de l'autre et les trois grosses couleurs sont libres.
Et cette fois, il ne gaspille pas sa chance, il emporte la frame avec un break de 89.
8-7 après 4h14 de match.

Frame 16
Break off de Murphy suivi d'un safety raté de Bingham, il laisse une rouge le long de la bande du bas. Pain béni pour Shaun qui réussit à la prendre en y ajoutant une noire difficile. Il continue et ouvre déjà une partie du banc de rouges. Et c'est un break de 76 pour Shaun qui reprend un avantage de 2 frames. 9-7

Frame 17, dernière de cette session.
Bon break off de Stuart mais un terrible long pot de Murphy. Hélas pour lui, il rate la noire et l'expédie vers la poche de la verte (haut de table à droite). Bingham peut prendre une rouge et se placer sur la rose. Cette dernière est replacée à la place de la noire.
Une nouvelle rouge et un échec sur la rose permet à Shaun de revenir à table. Petit break de 21 qui se termine par un safety à cause d'un mauvais positionnement.
Break de 53, il reste 43 points et son avance est de 39. Un premier snook ne met pas Murphy en difficulté, mais son second est autrement mieux torché. Pourtant, il réussit à s'échapper. Le suivant lui coûte 4 points sur la verte. Stuart garde le contrôle de la table, il n'a besoin que d'une rouge. Et il l'a met. Mais pas de couleur pour enchaîner, Shaun revient à la table avec 9 points de snook à trouver. Sur un joli snook derrière la jaune, Stuart réussit son échappatoire et sur un coup de bol, empoche la dernière rouge.
9-8. Rien n'est joué.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mar 5 Mai - 18:12

Session 3, frame 18
Rouge et verte pour Shaun, suivi d'un safety en haut de table. Rien de vraiment jouable pour Stuart. Il trouve pourtant un long pot pour démarrer un break. 3 autres rouges sont libres. Y'a longtemps qu'on a plus eu de century.  
Break de 89 pour égaliser à 9-9. 4h55 de match.

Frame 19
Grosse attaque de Murphy qui empoche deux rouges d'un coup mais se retrouve hors position sur la noire. Excellent safety qui colle la noire aux rouges et met la blanche à l'entrée de la poche de la jaune.
Safety moyen de Stuart qui laisse Shaun entamer un break. Le banc de rouges compte encore 10 billes. Il réussit à en dégager 3 en empochant la noire, mais la table reste difficile. La rose est maintenant encerclée par les rouges et Shaun rate une rouge facile en la laissant encore plus facile. Break de 22, mais Stuart n'a pas encore la frame en main, il va devoir construire ses coups.
Il réussit un break de 51 mais laisse une rouge très facile à Shaun. Il la prend et suit par la noire, mais la dernière rouge lui échappe. Il reste maintenant 35 points et il a 11 points de retard, rien n'est joué.
Stuart le snooke derrière la noire. Excellente échappatoire de Murphy. Le coup de Stuart lui laisse un long pot possible mais il le rate et laisse la rouge jouable, bien que difficile. Mais Stuart ne laisse pas passer sa chance et il emporte cette frame qui lui permet de prendre la tête du match pour la première fois. 10-9 pour Bingham.

Frame 20
Bingham a le vent en poupe et marque un long pot d'entrée de jeu pour suivre avec la noire. 7 rouges sont libres. Il enfile les rouges et les noires comme des perles, ça fait déjà 5 paires. Alors qu'il réalise la 7ème paire parfaite, on entendrait voler une mouche dans la salle. Va-t'il réussir un 147 ?
La 10ème noire rentre, la frame est pour lui et le 147 toujours possible. Les commentateurs parlent de plus en plus bas Laughing
Les appaludissements sont brefs et ténus à chaque pot. La 12ème noire rentre et il continue, mais la dernière rouge va être difficile. Cette rouge peut lui rapporter 25.000 livres.
Mais s'il réussit à la dégager de la bande et l'amener vers la poche centrale, la blanche est très proche, beaucoup trop.
Et c'est l'échec . Un nouveau century de 112. Ca fait 11-9 et 85 centuries dans le championnat.

Frame 21
Break off de Stuart et Shaun enchaîne sur un long pot. Au lieu de prendre une jaune facile, il tente la bleue pour aller se positionner ensuite près des rouges mais rate son coup. Au tour de Bingham de prendre la main.
Break de 50 qu'il ne peut continuer sur une rouge délicate. Il la laisse près de la poche verte mais la blanche est  à l'autre bout de la table du même côté. Pot réussit mais safety obligé pour aller derrière la jaune. Shaun a 48 points de retard et il reste 75 points sur la table. Gros ratage sur une longue rouge qui laisse la place facile pour Bingham. Depuis qu'il a mené 8-4, Murphy a nettement baissé en qualité de jeu alors que Bingham est remonté au top. Cette frame va encore être pour lui, ce qui en ferait 8 emportées sur 9 jouées affraid
Shaun peut revenir à la table avec 65 points à remonter pour 51 disponibles. Il empoche deux rouges et deux noires pour snooker sur la troisième en plaçant la cue ball derrière la noire et la rouge entre la brune et la jaune à l'opposé de la surface de jeu. Bien joué, ce coup-là ne va pas être facile à jouer. Et c'est la bleue qui est touchée en premier, 5 points de pénalité.
Mais Shaun rate son snook suivant, Stuart empoche la rouge et vide la table à l'exception de la noire.
12-9

Frame 22 après une petite pause.
Murphy empoche immédiatement une très longue rouge suivie de la noire. Il doit stopper l'élan de Stuart et l'idéal serait d'emporter la frame par un century et en une seule visite, histoire de lui casser un peu le moral et lui montrer que la victoire est encore loin. Potentiellement, il reste 14 frames mais Stuart n'en a besoin que de 6. Il aligne les rouges et noire/rose/bleue.
Break de 59, il reste 83 points sur la table, il échoue à cause d'un positionnement raté et une bleue délicate.
Après deux échecs de Stuart, Shaun reprend la main sur un long pot suivi de la bleue et d'un bon positionnement sur une rouge. Il termine son break de 21 par un fall de la blanche.
12-10 après 6h de match.

Frame 23
Break off de Stuart et raté de Murphy. A tour de rôle, les deux joueurs ratent un long pot mais Stuart est le premier à en réussir un, ce qui lui permet d'entamer un break. Stuart emporte la frame avec un break de 89 pour mener 13-10. La durée moyenne d'une frame est de 16 minutes depuis le début de cette finale.

Frame 24
Break off de Shaun et bon safety de Stuart. Murphy trouve tout de même un superbe long pot et une jolie noire. Les rouges sont bien dispersées et toutes les couleurs exactement à leur place. Le potentiel pour scorer lourdement est là. Le 145 est possible et cela ferait perdre 1.667 livres à Bingham
Pour rappel: le highest break est de 145 dans ce tournoi et rapporte 10.000 livres à celui qui le marque. Mais vu que Robertson et Bingham le détiennent conjointement, cela leur fait 5.000 chacun. Si Shaun en réalise un également, cela fera 3.333 livres chacun.

Mais le temps que j'explique ça, Shaun a été obligé d'empocher une bleue, le break maximum descend donc à 143. Bingham peut respirer sur son portefeuille lol!

Break de 84 pour revenir à 13-11 mais toujours pas de century

Frame 25
Joli long pot et bonne position sur la bleue pour Stuart. 3 rouges sont offertes à sa canne. Il est toujours bien en confiance et serein, ses pots sont fluides et précis. Déjà 36 de break et il dégage délicatement 3 rouges du paquet de 10. Mais il échoue sur une rouge moyennement difficile (pour un joueur de ce niveau, pas du mien) et laisse la table à Murphy sur un break de 57. Il reste 83 points.
Shaun ne peut rien empocher mais Stuart oui. Au lieu de faire un safety très simple (même pour moi) derrière la jaune, il tente le pot et le rate en laissant une rouge facile à Murphy. Mais à nouveau, Shaun se montre "léger" et ne réalise que 7 points avant d'échouer lamentablement sur la verte. Stuart sécurise la frame pour mener 14-11.

Fin de session par 6-2 pour Stuart.
La prochaine session se fera au finish sauf cas extrême. Le record de durée du tournoi a été établi dans le match entre Hawkins et Robertson à 1h11.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mar 5 Mai - 22:39

Session finale, frame 26
Break off de Murphy et à nouveau un miss très fin de Stuart. Shaun fait replacer et empoche 4 points. Cette fois, Stuart réussi et ne laisse rien de valable. Murphy tente un long pot, sans succès, mais ne laisse rien non plus. Bingham tente un coup plutôt violent, explose le banc de rouges mais ne laisse qu'une rouge très difficile. Murphy s'en sert pour un bon safety. Cette fois, Bingham lui laisse la possibilité d'un long pot qu'il réussit et placé sur une jaune facile.  7 rouges sont libres, soit un potentiel de 56 points. Shaun passe à l'offensive. Hélas, il fait un kick sur la noire et lorsqu'il l'empoche, l'arbitre peut tout juste la replacer contre la blanche. Son break s'arrête là car il est snooké sur la seule rouge potable. Break de 33 et safety.

Après deux safeties, Shaun reprend la main pour un break de 28. Il a 65 points d'avance et il en reste 67. bingham ne peut rien tenter sur son coup de défense et laisse une rouge que Murphy empoche pour ensuite le snooker derrière la brune. Il reste 4 rouges.
Bingham doit donc snooker et forcer 2 pénalités au moins. Après quelques tentatives infructueuses, Murphy emporte la frame.
14-12

Frame 27

Break off de Bingham et encore une fois, Murphy fait un long pot d'entrée de jeu. Il enchaîne sur la bleue mais doit se résoudre au safety. 6 points.
Long pot de Bingham qui se place sur la noire. 5 rouges sont libres. Mais après deux coups, la noire se retrouve collée à la brune et la rose bloquée entre 2 rouges. Table difficile à jouer. En quelques coups, Stuart dégage un peu les rouges et continue à scorer avec la jaune, la verte et la bleue. Aucun pot facile mais il les réussit tout de même et cette fois, la frame est pour lui. Partie difficile,mais tout de même un century de 102, enfin   Ca fait 86

15-12

Frame 28
A tour de rôles, les joueurs enfilent les mauvais kiss et doivent jouer la sécurité au lieu de marquer, mais sur un kiss très chanceux, Stuart peut reprendre sa marche triomphale. Il n'est plus qu'à 3 frames du titre.
Il réalise un break de 47 pour mener de 55 points. Ce n'est pas suffisant pour l'emporter et Shaun peut tenter de recoller au score. Il reste 83 points sur la table. Et il empoche toutes les rouges pour repasser en tête avec la brune. Il vide la table pour revenir à 15-13
Une clearance de haut niveau, comme la précédente car aucun pot n'a été facile et "usuel".

Frame 29
7h31 de match
Break off de Bingham et safety bizarre de Shaun qui laisse la cue ball près des rouges. Echec de Stuart qui ramène la blanche au même endroit et cette fois, Shaun la renvoie en haut de table derrière la brune. Après une dizaine de coup, Stuart empoche enfin un long pot en éclatant les rouges. Il est sur la jaune qu'il empoche, suit par une rouge et rate son replacement sur la rose. Il réussit tout de même à la mettre mais doit arrêter là. Break de 17. Shaun place la cue ball quasi dans la poche de la noire en bas à droite. Ca pose un gros souci à Stuart car il sera difficile de replacer la blanche en sécurité.
Pourtant, il le fait. On sent la tension car c'est une frame importante. Shaun rate de peu son pot et laisse par malchance une rouge tout au bord de poche. Heureusement, Stuart ne peut en profiter et ne marque que cette rouge. Murphy peut teprendre la main avec plusieurs billes jouables. Cette fois, il peut emporter la frame sur cette visite et un century est possible. A 44, il rate complètement son positionnement sur la rouge suivante mais se récupère par un joli cut vers la poche bleue. Mais à 64, il empoche la blanche et laisse 35 points à table avec 42 d'avance. Stuart doit snooker mais c'est Shaun qui le fait. Et Bingham est obligé d'empocher la dernière rouge sans pouvoir jouer la noire, ce qui le met à 2 snookers nécessaires. Et en voulant snooker, il empoche la verte alors que la jaune est toujours sur la table. Il concède la frame, ça fait 15-14

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mar 5 Mai - 23:16

Frame 30, il n'y aura plus de pause.
Premier safety de Stuart et pour la 5ème fois du match, il rate son fin kiss d'un cheveu. Pas de replace car une rouge est potable. Murphy l'empoche et enchaîne sur la bleue. Une seconde rouge et la jaune suivent mais il se positionne trop loin sur une rouge facile.
Qu'importe, il choisit une rouge difficile et peut continuer son break en éclatant le banc de rouge. Mais non, il échoue sur la bleue en laissant plusieurs rouges ouvertes. Ca peut lui coûter la frame. Break de 14.
Et Stuart rate cette bête rouge en pensant trop à sa position vers la noire. Seconde chance pour Shaun qui empoche une rouge délicate en se plaçant au poil sur la noire. Cette fois, il peut réaliser un bon break car 8 rouges sont ouvertes. Mais non, un loupé sur une rouge délicate et le break s'arrête à 38. Une rouge reste au bord de poche mais la noire bouche la trajectoire. Bingham tente un léger massé pour la contourner et réussit à effleurer cette rouge qui hésite, hésite et ressort de la poche. Retour de Shaun à la table et cette fois, Stuart ne devrait pas y revenir. A 76-0, Murphy loupe un shoot d'exhibition mais Stuart concède la frame. 15-15 après 8h11 de match.

Frame 31
Bataille de safety. Un GSM sonne une fois dans la salle. L'arbitre avertit sèchement: The next one will goes out. 
Long pot de Stuart et une brune facile pour suivre. Une rouge facile pour suivre et il se snooke tout seul sur la noire, seule couleur disponible. Break de 6 et safety raté sur la jaune, d'une cheveu. Free ball annoncée.Après une très longue réflexion, Shaun fait replacer. Jouer la free ball ne rapporterait rien de constructif, mais il prend le risque de se faire bien snooker si Stuart réussit son coup de 3 mm plus long. Pari délicat.
Et le snook est réussi, mais un poil de mollet de fourmi trop long, une rouge est potable. Elle rentre, suivie par la verte, mais Shaun se met hors position.
Safety de fou et Stuart est snooké derrière la brune, cue ball au contact et donc très difficile à jouer.. Bingham s'échappe et échoue la blanche contre les rouges sans parvenir au touching ball. A son tour, Shaun peut jouer une rouge et réaliser une touching ball. Bingham est obligé de s'éloigner en safety sans pouvoir jouer une rouge.
Superbe massé de Murphy qui réussit à placer la cue ball contre la bande du haut. Bingham est snooké et c'est un premier miss. On replace. Pas de second échec, la bataille de safety continue.
Joli long pot de Bingham qui va ensuite snooker derrière la brune. Miss de Murphy qui laisse une rouge. Il peut débuter un break. Break de 24 seulement, nouveau safety obligé. Long pot de Murphy mais la cue ball vient d'elle-même en snook derrière la brune. Il lui reste à la pousser de 5 mm et refiler la patate chaude à Bingham
Echappatoire en 4 bandes et la bataille stratégique continue. Déjà 27 minutes, le double de la durée moyenne.
Médiocre safety de Stuart qui laisse 3 rouges libres. Il a 20 points de retard. A peine 6 marqués et nouveau safety nécessaire. Pot de Stuart mais pas de couleur facile et utile pour un break. Plus que 15 points d'avance pour lui alors qu'il reste 5 rouges à table, soit 67 points.
Super long pot de Stuart qui devrait à nouveau lui ouvrir la porte d'un break mais double kiss d'une autre rouge qui dévie la blanche dans une poche. Pas de bol et chance inespérée pour Shaun qui recolle au score très vite. Sauf malchance ou maladresse, cette frame est pour lui. Déjà 16 points d'avance et les couleurs à prendre, mais il rate la jaune. Il reste donc 27 points. Mais Bingham ne peut pas crier victoire trop vite car la jaune est très difficile. Il oublie le pot pour snooker derrière la noire. Superbe.
Miss et fall de la blanche, on recommence. Rebelote et plus que 8 points de retard pour Stuart, sans jouer
Shaun s'entête et à nouveau dans la poche. Plus que 4 points de retard. Il tente le coup par une autre trajectoire mais nouvel échec. Egalité et on replace encore, et encore et encore. Au 7ème échec, il percute la rose. Ca fait 30 points de pénalité. A la 8ème tentative, Shaun réussit enfin son coup. Il a maintenant 14 points de retard au lieu de 16 d'avance.
Après 51 minutes, les 6 couleurs sont toujours là. Et Bingham fait un magnifique snook derrière la verte dans le coin d'une poche. Fall et miss de Shaun. On replace et à nouveau, il échoue. Il réussit lors de la troisième tentative sans laisser la jaune potable. Mais ça fait encore 8 points de pénalité dans la vue. Et cette fois, Bingham trouve la jaune et la verte. Il snooke ensuite la brune derrière la noire. 27 points séparent les deux joueurs et il reste 22 points à table.
Cette fois, c'est Shaun qui réalise un superbe snook mais Stuart s'en sort magnifiquement. La brune reste au bord de poche, Shaun est obligé de l'empocher et tente le snook derrière la rose.
Une heure que cette frame dure et Stuart demande à l'arbitre pour aller faire un petit besoin
Au retour, Shaun empoche la bleue par erreur et doit donc snooker avec seulement deux billes. La situation pour Stuart s'améliore encore puisqu'il n'a plus qu'à jouer doucement vers les poches pour obliger le pot de la rose.
Je n'aurai pas l'enregistrement complet de la finale à cause de ces deux andouilles
Et après 1h04, Stuart empoche la rose et la frame. 16-15

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Jean-Fi le Mer 6 Mai - 19:23

Frame 32
Miss de Shaun sur un fine kiss, 4 points pour Stuart. Après un joli long pot, Stuart trouve la bleue et peut se lancer dans un break. Il choisit pourtant la brune pour avoir une meilleure position sur une rouge juste à côté de la rose. Bon choix qui lui ouvre la table sur 4 rouges. La frame devrait être pour lui et l'amener à la dernière nécessaire. Très concentré, il prend son temps pour bien se placer et alterne rouges et roses. Et il peut enfin libérer la noire et ouvrir 2 rouges en plus. Déjà 59 points d'avance, mais il échoue sans rien laisser de facile. Break de 55.
Shaun échoue sur un long pot difficile mais ne laisse rien non plus. Il reste 83 points sur la table et aucune rouge facile. Shot très risqué de Murphy, mais nouvel échec qui laisse une rouge potable. La frame est fichue pour lui.
Stuart l'empoche et ajoute la rose à son score mais ne réussit pas à se placer sur une autre rouge. Shaun en trouve une et prend la jaune derrière. Pas de rouge facile à suivre. Plus que 67 points disponibles et 63 de retard. Il doit empocher noire ou rose avec les rouges. Safety obligé.
Snook de Murphy derrière brune et verte, mais safety réussi pour Stuart.
C'est finalement Stuart qui réussit une nouvelle rouge et snooke derrière la verte. Escape réussi mais une rouge laissée et cette fois, c'est cuit, Shaun concède pour être mené 15-17. Plus que 39 minutes d'enregistrement  et 9h40 de match. 

Frame 33
Shaun éclate le banc de rouges et en empoche une chanceuse mais sans pouvoir concrétiser une couleur. Un petit point.
Gros ratage de Murphy qui laisse une rouge très facile et quelques autres faciles. Stuart a la table de la victoire devant lui.

Rouge empochée, bonne position sur la noire. Elle rentre, aussitôt suivie d'une rouge, d'une bleue, d'une rouge... Il peut faire une belle clearance et l'emporter. Déjà 30 points et encore 7 rouges potables, dont 4 confortables.
Assis sur sa chaise, Shaun regarde les billes rentrer et ses espoirs de second titre fondre points après points. 63 points d'avance, il en reste 67.
Et c'est fait, break de 88 et la première couronne mondiale pour Stuart Bingham après 20 ans de compétition.

Superbe match, finale de très très haut niveau des deux joueurs, je n'ai plus d'ongles.
 

Nouveau record mondial de 86 centuries pendant ce championnat.

Stuart empoche les 300.000 livres et la coupe, et une petite prime de 5.000 livres pour le Highest break partagé avec Neil Robertson. Il passe également de la dixième à la seconde place mondiale.

Shaun Murphy empoche tout de même 125.000 livres.

Pour l'anecdote, le juge arbitre de cette finale était pour la première fois de l'histoire...


un belge

Monsieur Olivier Marteel, déjà bien connu au Crucible, mais qui n'avait jamais arbitré au-delà de la demi-finale, comme l'an dernier.
Un très grand monsieur respecté de tous les joueurs et qui n'hésitent pas à sanctionner sévèrement les écarts du public ou des joueurs. Il est un des rares à avoir collé des avertissements et même une pénalité en point au plus turbulent des champions du monde, Ronnie O'Sullivan

A l'année prochaine dans ce topic

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17025
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Snooker, le sport des gentlemen

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum