Honda CR-Z SportHybrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Honda CR-Z SportHybrid

Message  Jean-Fi le Mar 8 Fév - 11:51

Voiture essayée:

Honda CR-Z SportHybrid
Prix catalogue avec les options installées: 24.400 € environ.
Taxe de mise en circulation: 495 €
Taxe annuelle: 208,43 €




Conditions de l'essai:

Véhicule prêté par le concessionnaire
Essai réalisé le 8 octobre 2010, temps ensoleillé , routes sèches . Température 18°, vent modéré.


Essayeur: Jean-Fi


Habitabilité et esthétique

La CR-Z est la réincarnation de la célèbre Civic CR-X qui a fait le bonheur des amateurs de sportives dans les années 80.
Cette nouvelle mouture reprend la ligne sportive et ramassée de son aïeule. Le capot plongeant, la calandre sport, la ligne coupé et l'arrière coupé à la hache, le tout affiche un caractère résolument sportif. Le couvercle de malle est quasi un copié-collé de celui qu'affichait la dernière version de la CR-X.
Indéniablement, cette CR-Z a de la gueule et elle devrait plaire à un public jeune avec tout de même un portefeuille correctement garni.




A l'intérieur, c'est très typé sport. Les sièges semi-baquets sont beaux et bien formés, on est fermement installés et le dos est bien soutenu. Petit coup d'œil derrière les sièges: il y a deux places disponibles. Places ? Pour deux enfants de moins de 5 ans et avec une maman mesurant moins d'1m60 au volant alors. No Avec moi aux commandes, on oublie. Ces sièges sont d'ailleurs à peine formés et terriblement laids.

Le coffre est assez petit et présente un volume utile de chargement de 233 litres en version de base, 225 en version sport et 215 en version GT. Cette réduction reste nébuleuse pour moi vu qu'aucune roue de secours n'est présente. Sous le tapis de sol, un espace de rangement est réservé aux outils de première nécessité ainsi qu'au gilet fluo fourni et à l'extincteur. Rappelons au passage que légalement, ce gilet doit se trouver dans l'habitacle à portée de main et non dans le coffre.
En rabattant la banquette arrière, on passe à 401 litres. Pour une compacte de 4,08 m de long, c'est correct.




Les espaces de rangement sont comptés, la boîte à gant minuscule et les places arrières seront surtout réservées au placement d'un sac de sport.

Une fois installé au volant, on est d'emblée séduit par un tableau de bord très futuriste avec un affichage électronique et beaucoup de voyants et leds placés un peu partout dans l'habitacle, y compris au-dessus des pédales et autour des haut-parleurs avant.

La place dédiée aux jambes est suffisante, sans excès. La largeur aux épaules est un peu juste et il a fallu que je descende le siège au maximum pour ne pas avoir la tête dans le ciel de toit. Le volant est réglable manuellement en hauteur et en profondeur, mais je n'ai pas pu trouver une position idéale. Réglé au mieux, le volant me masque la partie inférieure du tableau de bord.


Performances et agrément moteur

Cette CR-Z n'est disponible qu'avec une seule motorisation: un petit 4 cylindres essence de 1.500 cm³ développant 114 cv à 6.100 tpm et 145 Nm à 4.800 tpm. Le bloc est assisté par un moteur électrique de 14 cv disponibles dès 1.500 tpm et offrant un couple de 78 Nm dès 1.000 tpm. Combinés, ces deux moteurs délivrent ainsi 124 cv et 174 Nm de couple. Avec un poids juste inférieur à 1.200 kgs, c'est assez prometteur.
Contrairement à la Toyota Prius, cette CR-Z n'est pas un full hybride permettant de rouler 100% électrique. Le moteur électrique est là pour assister le bloc essence quand cela s'avère nécessaire et prend en charge l'alimentation des gros consommateurs tels la climatisation, l'audio, les phares... La petite batterie standard est là uniquement pour le démarrage. Les batteries sont automatiquement rechargées lors des phases de décélération et de freinage. En fait, cet hybride fonctionne de façon similaire au Kers utilisé en F1 l'an dernier, sauf qu'il est disponible en permanence. Les émissions de CO² sont annoncées à 119 gr, ce qui ne vous donnera pas droit à la déduction fiscale de 15% comme pour la Toyota Prius ou l'Honda Insight. La CR-Z est conforme à la norme Euro V.




Je démarre la mécanique avec le bouton Start et le tout s'ébroue dans un bruit assez discret. Trois modes de conduites sont disponibles: Eco, Normal et Sport.

En mode Eco, la priorité est réservée à l'économie de carburant. La course de l'accélérateur est durcie et allongée et les papillons d'alimentation moteur ne s'ouvrent pas à fond. Le tableau de bord est alors éclairé en vert. En mode normal, les réglages sont un compromis entre performances et économie. Le tableau de bord est alors éclairé en bleu mais varie vers le vert si vous êtes en phase de basse consommation.
Dans les deux modes, un voyant vous indique quand changer de rapport de vitesse de façon optimale: vers les 2.100 tpm en mode Eco et 2.500 en mode normal. La climatisation et la gestion du système Start & Stop sont également gérés automatiquement dans le but de réduire la consommation.
Troisième mode: le mode Sport. Cette fois, le tableau de bord est éclairé en rouge, le système Start&Stop est désactivé, la direction est plus réactive et la course de l'accélérateur est réduite. Petit détail sympathique: la sonorité de l'échappement est également adaptée avec un son plus rauque et sportif.

Je démarre en mode Eco pour quitter le garage et partir faire un tour relax. Premier constat: j'ai dû oublier au moins 75 cv chez le concessionnaire, j'ai l'impression d'avoir un veau entre les mains. La direction est molle, l'accélérateur est dur et sa course assez longue, le moteur est pataud et cet abruti de voyant m'indique des changements de rapport tellement vite que je suis à peine à 70 à l'heure quand il me recommande la 6ème. Je fais ainsi une quinzaine de kilomètres à des vitesses de 30 à 100 km/h et en respectant les paramètres. La consommation s'établit à 5,4 l/100.

Je passe ensuite en mode Normal. Ouf, ça va un peu mieux, je viens de récupérer 20 à 30 cv. On se croirait maintenant dans une 207 diesel de 75 cv. Sleep
Je refais le même parcours, toujours en respectant les indications de changements de rapports et la consommation s'établit cette fois à 6,4. Le moteur réagit correctement, se révèle bien insonorisé mais la voiture reste tout de même assez insipide.

Un truc particulièrement casse-pied: le système Start & Stop coupe le moteur dès que vous êtes au point mort. Il le fait tellement vite que cela se passe même en descendant de rapport au ralenti avant un arrêt. Je trouve que cela ne devrait s'activer qu'une fois la pédale d'embrayage lâchée. Le moteur redémarre assez rapidement, mais cela donne souvent un petit temps de retard désagréable.

Troisième essai; je passe en mode Sport. Le tableau de bord est maintenant illuminé en rouge. Cette fois, les cv sont là et l'échappement laisse entendre un chant autrement plus mélodieux. Toujours sur le même parcours, j'y vais cette fois à ma mode. Si le moteur monte facilement en régime, on sent tout de même que la voiture est lourde et que le petit 4 cylindres est un peu léger. Le manque de couple est chronique et la voiture ne se révèle toujours pas très sportive malgré son look ravageur. Après un petit quart d'heure de conduite active sans pour autant exagérer, la consommation s'est établie à 8,4.

Vous pouvez changer de mode de conduite à tout moment en roulant via les trois boutons placés à gauche du volant.




J'attaque cette fois une portion d'autoroute. Impossible de monter le tachymètre au-delà de 170 km/h alors qu'elle est annoncée à 200. La direction est très réactive et précise, l'accélérateur beaucoup plus sensible et je joue avec la zone rouge du compte-tours. La conso est maintenant montée à 11 litres.

La boîte de vitesse manuelle offre 6 rapports assez courts et son maniement est également typé sport. Levier court et dur qui incite à jouer avec. Le 0 à 100 est donné pour 9,9 secondes, je n'arrive pas à y croire et je n'ai pas pu le reproduire, mon meilleur chrono s'est affiché à 11,2 et donc moins bien que ma C70 diesel avec un rapport poids/puissance de 9,6 kg/cv contre 12,2 pour la mienne. Risible vu les ambitions affichées par Honda et le chrono réellement établi.


Consommation

Honda annonce une consommation de 4,4 en extra-urbain, 6,1 en ville et 5 en moyenne combinée. Selon le concessionnaire, il vaut mieux tabler sur 6,5 de moyenne et sans chercher les performances. Pour cet essai de 85 kms, ma consommation globale s'est établie à 9,3 l/100. Avec un réservoir de 40 litres, ne comptez pas trop dépasser les 600 kilomètres d'autonomie, voire les 400 si vous voulez la conduire comme son aïeule la Civic CR-X.


Confort - Equipement

En créant cette CR-Z, Honda souhaitait proposer un petit coupé sportif tout en limitant la consommation. Les suspensions et les sièges sont donc fermes, très fermes et on est assez bien secoués sur mauvais revêtement. Sur une belle asphalte, le confort est très correct grâce à une monte pneumatique pas trop exagérée; des 195/55/16 d'origine.

L'équipement de la version Sport est complet avec la radio CD 4 HP et connexion MP3, climatisation bizone, volant multifonction, vitres arrières foncées, prise USB, jantes alu...
La version GT vous offrira en plus l'alarme, le capteur de pluie, régulateur de vitesse, intérieur cuir, système audio Premium avec 6 haut-parleurs, interface bluetooth, GPS et toit panoramique.
La version de base est assez limitée à ce niveau et le prix de chaque option vous orientera d'office vers les versions supérieures.

Quel que soit le revêtement de la route, la tenue de cap est accrocheuse et ne souffre aucune discussion. La CR-Z est maniable, braque très court et freine très correctement grâce à 4 disques, ventilés à l'avant. L'ABS se déclenche tout de même assez facilement malgré une route bien sèche.

De très nombreuses indications lumineuses apparaissent au tableau de bord pour vous indiquer quand changer de rapport, le mode de fonctionnement (charge de batterie ou consommation), sens de transfert de charge et même bilan écologique de votre trajet.


Sécurité

6 airbags, ABS, ESP, EBD, aide au démarrage en côte...la panoplie habituelle est de série.
Compte tenu de la forme de la carrosserie, la visibilité arrière et latérale est épouvantable, vous ne voyez rien du tout. Les capteurs de proximité sont obligatoires. Celle que j'ai essayée en étant dépourvue, j'ai vite renoncé à faire un créneau avec. La visibilité trois-quarts arrière pose un réel problème si vous devez laisser le passage à une autre voiture venant en arrière par la droite.

En ce qui concerne l'ESP, je l'ai désactivé très rapidement car il donne des chocs lors de l'activation, parfois jusqu'à caler le moteur. Trop intrusif, mal calibré et mal géré, je n'aimerais pas lui faire confiance sur la neige.


Qualité

La qualité de finition tant intérieure qu'extérieure ne souffre aucun commentaire négatif. Tout est bien ajusté et de bonne qualité. C'est un peu clinquant avec toutes ces loupiottes partout, mais cela devrait plaire à une clientèle branchée et jeune.

Honda offre une garantie de 3 ans limitée à 100.000 kms sur la voiture, et 5 ans sur les batteries. Niveau fiabilité, Honda est depuis longtemps dans le haut du classement mondial, juste derrière Audi.


Conclusion

La CR-Z ressemble à un coupé Sport, à la taille d'un coupé Sport, un intérieur et un look sport, mais sous son capot, c'est presque un moteur de grand-père que vous trouverez. D'un autre côté, à quoi fallait-il s'attendre ? Une voiture de sport qui ne consomme pas, faut pas rêver, mais si on compare cette hybride avec une Infiniti G37 cabrio de 320 cv, les similitudes de consommation font peur en regard des différences de performance et d'agrément.
Selon moi, cette voiture conviendra bien mieux à un couple de sexagénaire qui cherche une voiture labellisée Ecolo et pas trop excessive au niveau du tarif, elle sera alors une alternative plus fun à la Prius et l'Insight mais avec une polyvalence nettement réduite.

Gageons qu'Honda proposera bien vite un moteur plus vitaminé dans une vraie version sport qui se rappellerait aux bons souvenirs des propriétaires de V-Tec.


Les Plus

- Look fun et superbe
- Tableau de bord futuriste et sympa
- Sonorité de l'échappement en mode Sport
- Soutien des sièges
- Tarif concurrentiel pour une Hybride


Les Moins

- Moteur anémique
- Visibilité latérale et arrière
- Places arrières inutilisables
- Mode Eco inutilisable en dehors de la ville
- Consommation réelle pour une hybride
- Tarif surfait pour une compacte limite urbaine

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum