Lanzarote - Eté 2011

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Jeu 25 Aoû - 22:41

Après avoir passé un séjour sur l'île de Tenerife il y a quelques années, séjour qui fait l'objet d'un autre carnet de voyage, nous avons décidé cette année de visiter une autre île des Canaries : nous avons choisi Lanzarote pour la réputation de ses paysages volcaniques exceptionnels.

Lanzarote est la plus septentrionale des îles Canaries, et la plus proche également des côtes africaines, puisqu'elle est située à 150 km seulement du Maroc. C'est la quatrième en superficie des îles Canaries, ce qui en fait une île de taille assez modeste, avec 70 km environ de longueur pour 25 km environ de largeur. Comme toutes les îles Canaries, Lanzarote bénéficie d'un climat doux, avec des températures moyennes annuelles qui oscillent entre 18 et 24°C.



Ce qui surprend au premier abord quand on arrive à Lanzarote, c'est l'aridité lunaire du paysage, avec ses volcans, ses cratères et ses immenses étendues de lave, présentant un grand éventail de couleurs, marron, rouge, ocre, gris ou noir. Ces couleurs très minérales contrastent avec le blanc net et propre des maisons et des villages, le vert des zones cultivées, et le bleu de l'Océan Atlantique. Chaque zone habitée semble être une oasis au milieu de terres arides et désertiques.
Lorsqu'on regarde avec un peu plus d'attention, on se rend compte également qu'aucune affiche publicitaire ne détonne sur les routes, aucune enseigne géante n'agresse le regard, pratiquement aucune ligne à haute tension ne vient gâcher le paysage. Cela est dû au souci des habitants de Lanzarote de conserver l'environnement, suivant en cela les idées de César Manrique, artiste éclectique né à Arrecife, la capitale de l'île, en 1920, et décédé en 1992. L'oeuvre de Manrique a été profondément marquée par les textures volcaniques de son île natale, et il considérait que l'île pouvait vivre du tourisme sans tomber dans les erreurs commises ailleurs sur la planète. Manrique a également marqué l'île de son empreinte par de nombreuses réalisations, notamment architecturales, s'intégrant parfaitement dans le paysage. Lors de notre séjour, nous avons pu constater le soin apporté à entretenir chaque village, croisant régulièrement des hommes occupés à cette tâche.

En ce qui concerne la gastronomie, on peut évidemment déguster de nombreux poissons, dont les traditionnelles sardines grillées, mais aussi du poulpe délicieux, ou des patelles, un coquillage devenu une spécialité locale. Les mets sont souvent accompagnés de papas arrugadas, des petites pommes de terre cuites dans une eau très salée, et accompagnées de mojo, la sauce typique des Canaries, qui peut être verte ou rouge, selon les épices utilisées. En apéritif, on dégustera une célèbre sangria, et avec le plat, il faut goûter les délicieux vins de Malvasia, produits à partir des vignes cultivées sur l'île.

Quant aux souvenirs, on trouve de nombreux objets artisanaux réalisés soit à partir de sable aggloméré, soit à partir d'un morceau de lave noire, parfois garnis d'olivine, cette pierre d'origine volcanique, de couleur vert clair, typique des Canaries. On trouve également des poteries ou autres objets en argile, dont des statuettes typique mettant en avant les attributs sexuels, et issus d'une coutume locale. C'est assez surprenant au début de voir tous les magasins de souvenirs garnis de ces objets qu'on imaginerait plutôt en magasin spécialisé pour adultes  Laughing

Si le climat est doux tout au long de l'année, Lanzarote connaît néanmoins des périodes de grands vents, notamment en été. Nous avons donc été surpris par la force du vent, dont les rafales se faisaient parfois entendre la nuit, et qui rendaient certaines promenades assez sportives, tant il fallait avancer contre le vent. Les habitants de l'île vous diront que, sans vent, la chaleur en été serait difficilement supportable, et c'est vrai que, dès que le vent s'arrête, on sent très vite la chape de plomb du soleil. En tant que touriste, il faut cependant être méfiant, surtout si vous avez une peau sujette aux coups de soleil, car l'impression d'air frais procurée par le vent peut faire oublier que le soleil brûle également la peau.


Dernière édition par PiPhie le Mer 31 Aoû - 18:38, édité 1 fois

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Lun 29 Aoû - 22:39

Pour le séjour, nous avions choisi de louer une villa du petit complexe Villas del mar, qui offre à un prix assez démocratique une location d'une villa privée, habillée de meubles et de couleurs typiquement canariens, et disposant d'une piscine privée. Le complexe dispose de 11 villas pour 4 ou 6 personnes. En arrivant, nous avons eu de plus la surprise de nous voir accorder une grande villa de 6 personnes, les plus petites villas étant toutes occupées. Nous avons donc pu choisir l'une des trois chambres de la villa (on aurait pu même prendre une chambre chacun en cas de dispute Laughing ), qui disposait également de deux salles de bain, l'une avec baignoire, l'autre avec douche, toutes deux avec lavabo et WC. La villa offre également un living agréable avec coin salle à manger, et coin salon muni d'une télé et d'un lecteur de DVD, ainsi qu'une cuisine équipée, avec frigo, micro-ondes, percolateur, bouilloire électrique et grille-pain. Dans une annexe à l'extérieur, on dispose même d'une machine à laver.
Ceci dit, en ce qui nous concerne, les vacances signifient tâches ménagères réduites au minimum : nous mangeons au resto et nous prenons assez de linge. Donc l'équipement électroménager a peu servi, juste pour le petit déjeuner, et l'une ou l'autre fois un repas froid à midi. De plus, l'entretien et le changement régulier des essuies est assuré durant le séjour, il est même arrivé que la dame qui s'occupait de l'entretien fasse notre petite vaisselle Laughing
La villa disposait également d'une belle terrasse privée avec son mobilier, et une piscine de 15 m², juste pour nous.
Voici une photo de la terrasse avec la piscine :


De droite à gauche, on y voit la porte de la chambre que nous avions décidé d'occuper, la seule des trois aussi avec la salle de bain qui y donne directement, ensuite la porte d'une autre chambre, puis après le coin, la porte du living, et enfin la porte de la cuisine. La troisième chambre donne de l'autre côté, comme les deux salles de bain, et ne dispose donc pas de porte-fenêtre.

Et une autre photo qui montre la vue que nous avions depuis notre terrasse :


On y voit les toits d'autres villas, quelques palmiers devant le relief des volcans, et on devine dans le fond le bleu de l'Océan.

Deux petites remarques néanmoins : si le confort des villas est très agréable, le service est lui réduit au minimum, il y a juste un monsieur un peu âgé qui gère l'ensemble et qui n'est pas souvent disponible, sans compter qu'il ne parle quasiment qu'espagnol. A l'arrivée, la villa ne contient rien de consommable, pas même de l'eau ou un flacon de produit ménager, il faut tout se procurer, ce qui peut être un peu difficile quand on arrive, comme nous, aux alentours de 22 heures le premier jour. Personnellement, je trouve qu'ils ajouteraient une certaine convivialité en prévoyant dans la villa au minimum le produit vaisselle, et un peu d'eau potable, et pourquoi pas un petit panier avec de quoi faire du café. Il faut savoir aussi qu'à Lanzarote, l'eau du robinet n'est pas potable puisqu'il s'agit d'eau de mer dessalée. Bon, il y avait quand même du papier toilette, et les essuies sont fournis, comme dans les hôtels, en plus joliment pliés en forme de cygnes Laughing
Par ailleurs, j'ai parlé plus haut des grands vents : cela a comme inconvénient d'assez vite refroidir la piscine pendant la nuit, et la température de l'eau, même dans la journée, est souvent un peu limite pour bien en profiter. Nous ne l'avons donc pas utilisée autant que nous l'espérions.
Mais malgré tout, l'endroit est très agréable Wink

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Mer 31 Aoû - 19:05

Les Villas del Mar se trouvent à Puerto Calero, une toute petite zone urbaine sur la côte sud-est de Lanzarote, à une douzaine de kilomètres de l'aéroport. L'endroit se concentre autour d'un port de plaisance accueillant de nombreux bateaux, face à une petite marina offrant une offre variée de restaurants et bars, et un cadre agréable pour des soirées de vacances. Quelques boutiques de luxe se trouvent derrière la marina, et il y a également un musée des cétacés, que nous n'avons pas visité. L'endroit est également tellement petit, que seules deux rues pénètrent dans Puerto Calero, toutes les autres rues étant des voies sans issue. C'est le calme assuré Smile

Voici une vue du port en soirée, avec les bateaux et le petit phare :



Et la vue d'en face avec la marina et ses restaurants :



Nous avons particulièrement apprécié le restaurant Cafe Milla, pour son service sympa, ses plats délicieux, et en particulier sa superbe cartes de coupes de glace en dessert

La marina de Puerto Calero comprend également deux très agréables bars à cocktails très cosys. D'un côté, le Casa Blanca offre en terrasse de confortables canapés blancs, et propose une carte variée. De l'autre côté, le Buda Bar séduit par son ambiance très zen, surtout à l'intérieur, avec un décor centré évidemment sur la figure du Bouddha, des couleurs chaudes, des lumières tamisées et de nombreuses bougies, dont on profite confortablement installés dans des canapés garnis de coussins moelleux. Voici d'ailleurs une photo de l'intérieur du Buda Bar :



D'ailleurs l'ambiance était si agréable que nous sommes allés boire un cocktail quasiment chaque soir, dans l'un des deux bars, profitant parfois jusqu'à une heure tardive de la douceur de ces moments de vacances...

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Jean-Fi le Mer 31 Aoû - 19:15

Le Buda Bar étant particulièrement bien tenu


_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Mer 31 Aoû - 19:22

Je savais qu'il ne résisterait pas à mettre la photo de la jolie serveuse lol!

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Jean-Fi le Mer 31 Aoû - 19:23

Elle me manque ma p'tite Pénélope

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Ven 9 Sep - 23:03

A proximité de Puerto Calero (3 km environ) se trouve la ville touristique de Puerto del Carmen, qui permet de varier les soirées et les restaurants. Nous avons surtout profité de la zone du port de Puerto del Carmen, offrant une marina animée proposant de nombreux restaurants. Parmi ceux-ci, je vous conseille plus particulièrement le "El Cangrejo Rojo" (reconnaissable par son crabe rouge en enseigne) qui sert une excellente cuisine, et propose une terrasse surélevée qui permet une belle vue sur le port et l'océan, où l'on aperçoit au loin l'île voisine de Fuerteventura. Pour des prix plus démocratiques, et des soirées à l'ambiance disco, on peut aussi aller au restaurant "Cerveceria San Miguel" dont la façade originale ressemble à une coque de bateau : au début de notre séjour, j'y ai dégusté des sardines grillées excellentes, accompagnées d'une cerveza (bière locale blonde très légère) pour un prix total de... 4 euros !
On peut en plus, face au "San Miguel", encourager les joueurs de bola, une sorte de pétanque locale.
Le seul petit problème de cette zone touristique est l'insistance des serveurs des restaurants qui essaient à tout prix de vous faire choisir leur enseigne, c'est parfois à la limite de l'envahissement désagréable...

Voici une vue du port de Puerto del Carmen en soirée :



D'un côté du port, on peut faire une belle promenade très tranquille le long de la côte escarpée, admirant au passage de superbes demeures typiques, en pierre volcaniques, peintes ça et là de blanc immaculé :



Voici une vue générale de Puerto del Carmen, montrant le blanc immaculé de ces villes-oasis :



De l'autre côté, le port se prolonge par une "Avenida de las playas" plus moderne, avec de nombreuses offres touristiques, et longeant d'immenses plages de sable blond qui s'étendent sur 6 km, quasiment jusqu'à l'aéroport.
Nous avons passé un moment sur la plage dite "Los Pocillos" qui s'est avérée quasi déserte tellement la plage est étendue. Une autre raison pourrait être également la présence du vent, toujours très soutenu, qui rend parfois inconfortables ces moments sur la plage, tant on est fouetté par les grains de sable qui virevoltent et s'incrustent partout.
Voici une vue de la plage "Los Pocillos" :



D'ailleurs, nous avons préféré à cette immense plage le confort de petites criques, que l'on peut trouver à proximité de Puerto del Carmen, et où les eaux limpides permettent d'observer une multitude de poissons, à condition d'être au moins équipé comme nous de masque et tuba. Nous avions trouvé un endroit très calme, où nous pouvions accéder par des escaliers aménagés dans la falaise rocheuse, et qui a permis des baignades très agréables, même s'il faut parfois être attentif à la force des vagues.
A ce propos, je ne résiste pas à vous raconter une petite anecdote : descendus au niveau de la crique, nous étions en train de chercher un rocher plus confortable que les autres pour nous installer, quand nous avons constaté qu'un nageur séchait à proximité dans le plus simple appareil. affraid Par discrétion, nous nous sommes éloignés, et nous nous sommes installés dans un endroit à l'écart du jeune exhibitionniste. Mais quelques minutes plus tard, voilà notre nageur, toujours entièrement nu, qui effectue un impeccable plongeon. lol!
Apparemment, il s'agissait d'habitants de l'île, très à l'aise dans l'eau et ne se préoccupant pas d'un aspect aussi secondaire que la pudeur, nous avons pu constater d'ailleurs, lors de nos baignades, qu'ils étaient finalement un petit groupe dans ce cas Laughing

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Jean-Fi le Ven 9 Sep - 23:19

J'ai des photos

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Ven 16 Sep - 18:18

Pour notre première journée de visite touristique sur l'île, nous choisissons d'explorer la côte sud-ouest. En partant de Puerto Calero, nous nous dirigeons d'abord vers Yaïza, un petit village typique de l'île, qui est également une porte d'entrée vers le parc national des volcans, le Timanfaya, dont je reparlerai plus loin.
Voici une photo montrant une vue du village de Yaïza, où l'on voit les étendues de terre noire volcanique garnies çà et là du vert des plantations, un aspect assez typique de l'île :



De Yaïza, nous nous dirigeons vers El Golfo, qui est un minuscule village de la côte sud-ouest, situé à l'extrémité sud du parc Timanfaya. C'est un village typique de pêcheurs, contenant à peine plus d'une rue, et qui offre quelques agréables petits restaurants donnant directement sur des rochers léchés par les vagues de l'océan. J'y ai dégusté d'excellentes patelles, et nous avons pu nous mouiller les pieds en promenant sur les rochers :



Sur les extérieurs du village, on peut aller admirer le Lago Verde : au milieu d'un cratère érodé par l'océan, il s'agit d'une petite mais attrayante lagune, dont l'eau se filtre depuis l'océan, de 8 à 10 mètres de profondeur, et qui impressionne surtout par sa couleur vert émeraude intense tout à fait extraordinaire, due aux algues qui ont colonisé le lac. Quand on débouche sur le site à partir d'un chemin pierreux un peu en hauteur, on est subjugué par le spectacle. Un chemin escarpé et pentu permet d'atteindre les abords de la lagune, que l'on ne peut cependant même pas toucher afin de préserver l'écosystème qui s'y est installé, de fines barrières maintenant les touristes à distance respectueuse. L'endroit permet également de continuer la promenade le long de la côte, sur quelques centaines de mètres après la lagune.

Voici une vue du Lago Verde tel qu'on le découvre depuis le chemin d'accès :



Une vue plus proche, avec les belles couleurs de la roche avoisinante, et le touriste bien maintenu à l'écart Laughing



Une vue plus générale du site montre, à gauche, les vagues qui arrivent de l'océan, à droite la lagune qui se devine, et qui n'est dont pas très éloignée de l'eau de mer, et au milieu le chemin d'accès dans la terre rouge volcanique :



Avec vraiment beaucoup de chance, vous pourrez peut-être trouver sur le site une morceau de pierre volcanique contenant des fragments d'olivine, cette pierre vert clair typique des Canaries. Pour ma part, je pense qu'il faut vraiment y croire, car des vendeurs proposent ces pierres pour quelques euros à l'entrée du site Laughing

Après cette promenade au Lago Verde, nous continuons à longer la côte vers le sud de l'île pour nous arrêter un peu plus loin au site de Los Hervideros. Il s'agit d'un fragment de côte de falaises, où le refroidissement et la solidification de la lave produisirent rouleaux souterrains, fentes profondes et galeries, où les vagues de l'océan s'engouffrent avec force, formant parfois de hautes gerbes d'écume blanche. Le site permet une promenade sur des chemins aménagés au milieu des rochers escarpés, percés par endroits de gouffres donnant directement sur le spectacle de l'océan.

Voici une vue d'une partie des falaises de Los Hervideros :



En tournant le dos à l'océan, on peut admirer les splendides couleurs très variées du paysage volcanique :



Un des points de vue du site :



Nouvelle étape de notre visite de la côte : nous nous arrêtons pour admirer les Salinas de Janubio. Ce sont des marais salants qui forment une espèce d'immense échiquier aux tons variés correspondant aux différentes phases du processus d'évaporation :



Pour terminer cette journée de visites par un moment de détente, nous décidons d'aller à la plage de Papagayo, nichée dans un site naturel protégé, les Ajaches, et réputée pour sa quiétude, ses eaux limpides, et son sable fin et doré. Il faut cependant savoir que ce qui est en fait une suite de petites plages se trouve tout au bout d'un long chemin de terre de près de 6 km, en partant des environs de Playa Blanca, et assez difficile à rouler pour une voiture ordinaire telle que celle que nous avions louée, il serait en fait préférable de disposer d'un tout terrain Laughing
Au bout du chemin, on se retrouve dans un parking, et il faut encore descendre à pied un chemin escarpé jusqu'à la plage proprement dite. Ceci dit, cela vaut quand même le coup, car l'endroit est vraiment agréable pour la baignade, tout en gardant un aspect naturel et sauvage.
Voici une vue de la plage, avec la belle lumière de fin de journée :


_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Jean-Fi le Ven 16 Sep - 18:56

C'est exactement là que j'ai pris cette photo qui a participé au concours photo du mois d'août. Elle a pas fait un bide mais 8ème sur 17, c'est pas génial non plus:



Photo réalisée en plein soleil, à très haute vitesse, iso à 100, pola à fond + UV. Les reflets sur l'océan ne sont pas dûs à la lune mais bien au soleil Laughing

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Mar 27 Sep - 22:40

A proximité de Yaiza, au centre de l'île, se trouve un paysage des plus insolites par rapport à ce qu'on espère trouver à Lanzarote: La Geria. Lors de l'éruption volcanique du Timanfaya, au XVIIIe siècle, les terres les plus fertiles furent ensevelies, ruinant les paysans de l'île. Loin de se décourager, ceux-ci ont transformé ce qui semblait être un malheur en une ressource ingénieuse. Ainsi, à La Geria, on plante des figuiers, des vignes et autres arbres fruitiers dans des trous laissés par les coulées de lave, ou dans des tranchées réalisées par le paysan lui-même, parfois à plusieurs mètres de profondeur. Cela permet d'atteindre le sol végétal antérieur à l'éruption, et de protéger les cultures du vent à l'aide de petits murs semi circulaires de pierres appelés Zocos.
En voyant les bons résultats de cette méthode, les paysans créèrent même leurs propres surfaces de culture artificicielles, couvrant les terrains de culture de terre végétale, sur laquelle ils étendaient une couche de lapilli ou cendres volcaniques, appelée rofe. Pendant la nuit, le rofe laisse passer l'humidité jusqu'à la terre végétale, et pendant la journée, il empêche son évaporation.

La culture utilisant cette technique la plus étendue à La Geria est celle de la vigne. Chaque plant de vigne est protégé dans son trou, entouré de son muret, et les feuilles vertes se détachent de manière éclatante sur la couche de cendres noires, créant ainsi un paysage des plus étonnants. Les raisins de ces vignes donnent le légendaire vino de Malvasia, un vin doré et délicieux.

Sur la route touristique des vins de Lanzarote, près de Masdache, on trouve El Grifo, le plus ancien vignoble des Canaries, fondé en 1775. On peut y visiter un musée du vin, montrant toutes les étapes de la fabrication du vin, avec les spécificités dues à la culture sur une île au volcanisme récent, et ne possédant pour ainsi dire pas d'arbres. La visite du musée se complète par une promenade dans les cultures proches, afin de mieux se rendre compte des méthodes utilisées, et par une dégustation des vins de la propriété : mousseux, blanc, rosé ou rouge, sans oublier le Canari, un assemblage de vins millésimés donnant un vin plutôt apéritif, un peu liquoreux, et à plus forte teneur en alcool, absolument délicieux

Voici une photo de la propriété, avec le griffon, symbole du vignoble créé par Cesar Manrique :


Les "jardins" de la propriété, avec de vieilles vignes, chacune dans son trou et entourée de son muret :

On devine dans le fond les champs de culture de vignes.

Une vue générale de La Geria, aux pentes garnies de vignobles, avec la disposition traditionnelle de chaque cep abrité par un petit mur semi circulaire :


Pendant tout notre séjour, nous avons donc fait honneur aux vins de Lanzarote, car nous préférons toujours en vacances déguster des produits locaux, surtout quand, comme ici, ils s'avèrent délicieux Wink

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Yan le Mar 27 Sep - 22:50

Ca a l'air sympa là-bas. Le paysage est surprenant, et le contraste avec les habitations est impressionnant. Par contre, on dirait que c'est calme dans ce coin...!
avatar
Yan
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1040
Age : 44
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Mar 27 Sep - 22:53

Hyper calme oui, on ne sent vraiment pas la pression touristique, un vrai bonheur Smile

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Dim 2 Oct - 23:15

Au nord de l'île se trouve une région naturelle appelée Malpais de la Corona, recouverte de lave volcanique provenant d'éruptions qui eurent lieu il y a quasi 4000 ans. Le champ de lave pétrifiée cache en son intérieur une chaîne de bulles volcaniques, des grottes et un large et long rouleau qui part du flanc du volcan Monte Corona et s'enfonce sous l'eau dans ce qu'on appelle le tunnel de l'Atlantique. Cette galerie naturelle de plus de 6 km de long et 15 m de haut et de large constitue le plus grand rouleau de lave connu au monde et est accessible par les Jameos del Agua, sorte de grottes à ciel ouvert.

Los Jameos del Agua fut la première attraction architecturale conçue par Cesar Manrique (eh oui, encore lui Laughing) en 1968. Cette grotte de lave s'ouvre vers le ciel par son plafond, et comprend une lagune qui se trouve en-dessous du niveau de la mer et qui s'approvisionne en eau à partir de petites galeries souterraines. On peut y observer de minuscules crabes albinos aveugles, devenus le symbole de ce lieu. Un peu plus loin, une autre bulle volcanique est aménagée avec piscine naturelle, jardin exotique, auditorium, et la Casa de los Volcanes, centre d'interprétation de phénomènes volcaniques insulaires et mondiaux.

A l'arrivée sur le site, on voit une grande sculpture de Cesar Manrique :


Voici une vue de la lagune dans l'obscurité de la grotte :


Et une vue de l'ensemble du site, avec la piscine naturelle d'un beau bleu turquoise, et l'océan en arrière-plan :


A proximité des Jameos, on peut visiter un autre aspect du grand rouleau de lave : les Cueva de los Verdes. Ce sont des grottes formées d'un ensemble de galeries superposées, passages étroits et abîmes apparemment sans fond. Une visite guidée permet de voir une partie des grottes, et ce qui est le plus surprenant, à mon avis, c'est l'aspect très sec de ces grottes de lave, alors qu'on est habitué chez nous à des grottes suintant l'humidité ; il n'y a donc ni stalactites ni stalagmites. Une des galeries les plus spacieuse de la grotte héberge même un auditoire pour manifestations musicales pouvant accueillir 1000 personnes.

Voici une galerie lors de la visite guidée :


Un des clous de la visite : on arrive face à ce qui semble être un abîme, jusqu'à ce que le guide lance un petit caillou, et on se rend compte qu'il s'agit en fait d'un creux rempli d'eau qui, étant tellement calme par l'absence de vent, reflète brillamment le plafond affraid


En continuant vers l'extrême nord de l'île, on arrive au Mirador del Rio, encore un lieu aménagé par Cesar Manrique, et qui, à 479 m d'altitude, permet de belles vues sur l'océan et sur la petite île voisine Graciosa, appartenant à l'archipel Chinijo. Malheureusement, le temps s'était fort couvert quand nous y sommes arrivés, et la vue était un peu limitée par les nuages...


Pour ceux qui le souhaitent, on peut aller passer une journée à Graciosa, en prenant le bateau à Orzola, un petit port de pêche à proximité. Nous n'avons pas eu le temps néanmoins de faire cette excursion Wink

En quittant le Mirador, nous avons fait un petit détour par Haria, petit village connu surtout pour être le centre de la Valle de las diez mil palmeras (Vallée aux dix mille palmiers). La tradition veut qu'à Haria, à chaque naissance de garçon, soient plantés deux palmiers, et un palmier si c'est une fille.


La région nord de l'île est caractérisée par un plus haut degré d'humidité, ce qui explique sans doute les nombreux nuages lors de notre passage au Mirador del Rio. Cela signifie aussi qu'il y a un peu plus de végétation, les étendues de lave pétrifiée étant recouvertes d'une sorte de couche presque uniforme de buissons un peu épineux, sans compter les fameux palmiers. La côte nord est escarpée, offrant de splendides spectacles de vagues venant s'écraser sur les rochers pointus dépassant de l'eau. Peu propice à la baignade mais d'une beauté sauvage :


Dernière édition par PiPhie le Lun 3 Oct - 9:05, édité 1 fois

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Pit le Dim 2 Oct - 23:46

Impressionant ce tunnel de lave vieux de 4000 ans !!!

Ils auraient pu goudronner au moins qu'on puisse le faire en bagnole !!!!
avatar
Pit
Résident
Résident

Nombre de messages : 213
Age : 40
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Jean-Fi le Lun 3 Oct - 8:34

lol!

Et les cons se sont amusés à creuser un tunnel sous la Manche

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Lun 3 Oct - 18:02

Situé au centre de l'île, San Bartolome est un joli village paisible datant du XVIe siècle. La place de la mairie, avec son église et sa fontaine s'ouvre en plus sur un petit parc en terrasses, offrant un lieu de promenade très zen, entre les murs blanchis, le vert des palmiers ou autres plantations fleuries, et les paysages volcaniques. On peut visiter le musée ethnographique, Museo Tanit, mais à condition de bien se renseigner sur les heures d'ouverture, car pour notre part, nous n'avons pu y accéder. Il existe aussi normalement, à proximité de San Bartolome, des vestiges archéologiques et un lac de lave solidifiée, mais nous n'avons pas trouvé d'indication concernant les sites... Rolling Eyes

Voici une partie de la place de la mairie, avec l'église et la fontaine :


Une jolie maison typique au détour d'une rue de San Bartolome :


A proximité de San Bartolome, au centre géographique de l'île, on trouve le "Monument à la fécondité", sculpture abstraite de 15 m de haut et dédiée aux "efforts oubliés du paysan inconnu de Lanzarote". Le monument fut conçu par Cesar Manrique, et réalisé par Jesus Coto, qui utilisa de vieux réservoirs d'eau provenant d'embarcations de pêche et dériveurs, qu'il souda et peignit de blanc. Avec beaucoup d'imagination, on est censé voir dans la sculpture un paysan et son bétail Laughing
Aux côtés de la sculpture se trouve le Museo del Campesino, musée dédié à la vie paysanne de Lanzarote, mais que nous n'avons pas visité.
Voici une vue de la sculpture :


Nous sommes ensuite allés promener à Arrecife, qui est la capitale de l'île depuis 1852, lorsque la prospérité de la ville, et plus particulièrement de son port de pêche, arracha le titre à la ville historique et seigneuriale de Teguise qui avait été dévastée par une invasion de pirates berbères.
Même si Arrecife est une capitale avec un important centre commercial, et une circulation un peu plus dense, l'ambiance y est néanmoins tranquille et paisible. Une belle promenade maritime permet de flâner le long du littoral, bordé de récifs marins, d'où le nom de la ville.
Les récifs forment plusieurs îlots, dont le plus important est l'îlot San Gabriel, ou "del Castillo" qui supporte le quai d'Arrecife avec son château. Voici une vue du château au travers de buissons fleuris :


Et une vue d'Arrecife depuis le château :


L'Avenida Maritima et ses environs proposent une offre commerciale étendue, un bon choix de restaurants, et on y trouve ce magnifique kiosque à musique à proximité de la plage :


A 6 km au nord d'Arrecife, dans le petit hameau de Tahiche, on peut visiter également la Fondation Cesar Manrique, résidence de l'artiste conçue sur cinq bulles volcaniques, mais nous n'avons pas eu le temps de faire cette visite.

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Pit le Lun 3 Oct - 18:34

C'est marrant mais sur tous les clichés je trouve que c'est vachement propre, bien rangé, pas un immeuble en travaux, pas une poubelle dehors, bref ça ne ressemble pas à une urbanisation du sud ! On a l'architecture et les couleurs du sud mais l'organisation est Suisse je pense !!! lol!

En tout cas, ils ne font pas dans la langue de bois, ils appellent les choses par leur vrai nom, c'est appréciable !! On dit Théâtre Municipal, là bas !! Mdr
avatar
Pit
Résident
Résident

Nombre de messages : 213
Age : 40
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Lun 3 Oct - 18:44

C'est vrai que c'est typique de Lanzarote : toutes les villes sont propres et nettes, on voit régulièrement des ouvriers remettre de la peinture blanche, et cela reste éclatant. Il y a aussi l'effet du jeu de couleurs entre le noir des terres volcanique, le blanc des maisons, le vert des plantations, le bleu de l'océan, tout ça est très tranché.
Ceci dit, il y a quand même quelques ruelles moins soignées, mais ce ne sont pas celles-là qu'on prend en photo en général Laughing
Le seul truc pas net là-bas, ce sont les voitures. De nombreuses voitures des habitants de l'île dont dans un état pitoyable, avec la peinture pelée comme si elle était passée sous un jet d'acide... on n'est plusieurs fois demandé quelle était la cause, était-ce l'effet conjugué des poussières de terres volcaniques et des fortes rafales de vent ? Comme on n'allait pas apostropher un habitant pour lui demander pourquoi sa voiture était si pourrie, on n'a pas de réponse définitive Laughing

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Pit le Lun 3 Oct - 18:47

Ben, je veux pas trop m'avancer mais on a un peu le même problème sur la côte méditerranéenne et c'est du au sel (bord de mer) qui est très corrosif. Peut-être que ça vient de là !! Smile
avatar
Pit
Résident
Résident

Nombre de messages : 213
Age : 40
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Lun 3 Oct - 18:49

Oui peut-être, bien que nous n'ayons pas eu cette impression à Majorque ou Tenerife... mais c'est peut-être surtout une combinaison de tous les éléments Wink

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Jean-Fi le Lun 3 Oct - 18:51

C'est ce que je me suis dit au départ. Problème: on ne voit pas ça à Ténérife qui a la même exposition, pas plus qu'à Majorque.
Mystère quoi

Perso, je pense que ça pourrait venir du fait que, contrairement à Ténérife, Lanzarote ne dispose que d'eau de mer traitée pour la dessaler.
A Ténérife, je crois qu'il y a de l'eau de source et à Majorque aussi.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Pit le Lun 3 Oct - 18:56

Mouais, mystère ... scratch

Laissons décanter un peu, la solution apparaîtra !!! lol!
avatar
Pit
Résident
Résident

Nombre de messages : 213
Age : 40
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Lun 3 Oct - 19:02

Ce qui peut peut-être jouer aussi, c'est qu'il y a une différence de niveau de vie entre Tenerife et Lanzarote, Tenerife étant considéré comme plus bourgeoise... cela veut peut-être aussi dire qu'ils changent les voitures plus vite...

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  PiPhie le Lun 3 Oct - 19:47

Près de la petite ville de Guatiza, et au pied de son vieux moulin, se trouve la dernière oeuvre de Cesar Manrique à Lanzarote : le Jardin de Cactus, situé au coeur d'une région garnie de vastes champs de cactus utilisés pour la culture de la cochenille, petit insecte importé du Mexique dont les larves donnent un colorant rouge.
Le Jardin de Cactus se repère facilement par l'énorme cactus d'acier de 8 m de haut et d'un vert criard qui en indique l'entrée. C'est un jardin-musée qui comprend environ 10000 cactus, pour un total d'environ 1450 espèces. La plupart sont originaires d'Amérique, mais on en trouve également de Madagascar et des Canaries.
L'endroit est un superbe exemple de récupération d'un espace détérioré, car il a été aménagé dans une ancienne carrière d'extraction de cendres volcaniques, que les paysans utilisent pour recouvrir les cultures, comme je l'ai expliqué dans le post consacré aux vins de Lanzarote. En 1991, Cesar Manrique en a fait cet endroit plutôt magique, à l'allure de théâtre-forum entouré de terrasses à multiples niveaux. Partout et à tous les étages, on peut admirer une énorme variété de cactus, aux formes, aspects et couleurs si dissemblables. L'aménagement se complète par quelques plans d'eau apportant une fraîcheur bienvenue, et le tout est dominé par l'ancien moulin restauré et blanchi à la chaux.

Voici une vue d'ensemble du site depuis le moulin :


Et une autre vue vers le moulin :


Deux aspects du site : un échantillon des variétés de cactus, et une fontaine insolite Laughing




Les décorations des entrées des toilettes valent ici le détour, et rappellent les anciennes traditions liées au culte de la fécondité Laughing




Après la visite du Jardin, nous sommes allés promener sur la côte du petit village de Los Cocoteros, situé à proximité, afin d'encore profiter du spectacle de la puissance de l'océan. Là, les vagues étaient impressionnantes, mais le village a aménagé une sorte de petite lagune artificielle, avec mini-plage, permettant de profiter sans risque des plaisirs de la baignade, mais qui manque quand même un peu de charme par son aspect trop calme.
Voici l'arrivée d'une grosse vague qui déborde dans la lagune :


Plus loin, sur le chemin qui longe la côte, on tombe sur ceci, qui rappelle que l'océan reste immense et dangereux :

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanzarote - Eté 2011

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum