Critiques de films, cinéma, DVD...2

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  hamsterj le Lun 9 Déc - 6:15

 
avatar
hamsterj
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Dim 15 Déc - 19:46

Et c'est autour de Peter O'Toole, 81 ans.  No 

Encore un monstre sacré de moins.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  hamsterj le Lun 16 Déc - 5:55

No 
avatar
hamsterj
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Lun 16 Déc - 7:08

et Joan Fontaine cette nuit, 96 ans  No

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  hamsterj le Mar 17 Déc - 5:47

No quelle année !
avatar
hamsterj
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Jeu 19 Déc - 21:53

La réponse de Chuck Norris à JCVD qui faisait le grand écart entre deux camions:

http://www.allocine.fr/video/video-19541022


_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Ven 20 Déc - 15:27

lol! 

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Sam 21 Déc - 12:25

Suite à la disparition de Peter O'Toole et Joan Fontaine, le site Allociné propose un diaporama des monstres sacrés du cinéma toujours en vie : lien

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas Kirk Douglas le vétéran, malgré ses 97 ans  Laughing 
Le vétéran est Eli Wallach, 98 ans, qui a encore tourné dans Wall street : l'argent ne dort jamais en 2010  affraid 
Et l'inébranlable Christopher Lee qui, à 91 ans, vient encore de camper Saroumane dans Le Hobbit : un voyage inattendu, sorti l'année passée   


_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Sam 21 Déc - 14:39

Dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en 5 clans (Audacieux, Erudits, Altruistes, Sincères, Fraternels), Tris doit choisir son camp. Mais son test d’aptitudes révèle qu'elle est Divergente...



Alléchant a priori   

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Sam 21 Déc - 16:32

Miam

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Mar 31 Déc - 10:29

Ridley Scott tourne Exodus, un long-métrage constituant une relecture de l'histoire de Moïse, avec Christian Bale dans le rôle titre   

En voici le premier cliché :



Sortir française prévue le 24 décembre 2014...

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Ven 3 Jan - 12:57

En sortie prochainement : Pompei, avec notamment Kit Harington, le Jon Snow de Game of Thrones     


_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Ven 3 Jan - 16:39


_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Jeu 13 Fév - 14:48

Le Touriste

Alexander Pierce est recherché par Interpol pour avoir détourné 744 millions d'€ à un trafiquant russe et au nez à la barbe du fisc anglais. Elise, qui a été amoureuse de lui, est à sa recherche.
Alors qu'elle est sous étroite surveillance policière, elle reçoit une lettre de Pierce lui enjoignant de prendre un train et de s'asseoir à côté d'un homme ayant la même corpulence que lui.

Aussitôt, la machine policière se met en branle et bientôt, le touriste avec qui elle a choisi de lier connaissance devient la cible de toute les attentions.
Entretemps, la mafia russe a repéré la jeune femme et celui qu'elle pense être le détenteur de tous les millions volés.
Le pauvre touriste innocent va rapidement se demander ce qui lui arrive...

Démonté par les critiques, ce polar sans prétentions se laisse tout de même regarder. L'histoire est correctement mise en scène, mais le scénario ne rentrera pas dans les annales de la cinématographie.
Johnny Depp incarne, pour une fois, un personnage très sage et tranquille, sans fioriture ni maquillage. On a peine à le reconnaître tant il nous a habitué à jouer déguisé.
Angelina Jolie incarne une jeune femme censée être irrésistible et voluptueuse. Hélas, même un fan comme moi la trouvera un peu "passée". Le temps a fait son oeuvre, elle n'est plus aussi aguichante que dans Tomb Raider et elle doit surjouer son sex-appeal. La sauce ne prend pas vraiment.
Dans les rôles secondaires, on retrouve Paul Bettany, pas très inspiré, Rufus Sewell très anodin et Timothy Dalton. L'ex 007 est grisonnant et un peu bouffi, limite méconnaissable. Chez lui aussi, le temps a fait son oeuvre.

Au final, le film est correct mais sans plus. Quand on arrive à la fin, peu de surprise et peu d'action. On passe à autre chose. Les critiques ont été injustement assassines, mais on a vu Jolie et Depp largement plus inspirés.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Ven 14 Fév - 9:43

Rien à déclarer

Frontière franco-belge en 1986, les accords de libre circulation en Europe viennent d'être signés, au grand désespoir de Ruben Vandevoorde, douanier belge de son état. Francophobe hystérique, ces accords sont pour lui une hérésie qui va livrer la Belgique aux mains des envahisseurs français.
7 ans plus tard, alors que les accords de Maastricht finalisent l'ouverture des frontières, il se voit contraint de faire équipe avec Mathias Ducatel, un douanier français, pour créer la première équipe de douane volante internationale.

Pour Ruben, cet imbécile de français représente tout ce qu'il hait viscéralement. Pour Mathias, c'est l'opportunité inespérée de faire ami-ami avec le frère de la jeune femme dont il est amoureux, dans l'ignorance la plus complète du frère en question.

Au volant d'une 4L pourrie, les deux hommes vont devoir s'entendre et mettre un frein aux activités des trafiquants frontaliers. La collaboration s'annonce très très difficile car le belge est vraiment une sale tête de cochon.

Dans la ligné de Bienvenue chez les ch'tis, Dany Boon réalise et scénarise cette comédie que certains critiques qualifiaient d'irrésistible.
Hélas, si Dany Boon incarne un douanier français plutôt sympathique, Benoît Poelvoorde apporte un exécrable et irritant douanier belge. Comme à son habitude, Poelvoorde prend le film au service de sa personne au lieu d'entrer dans le rôle au profit du film. Cela donne un festival de hurlements poelvoordiens des plus agaçant, pourrissant tout le film comme il l'avait déjà fait avec Astérix aux Jeux Olympiques. Pitoyable.
Le pire est encore à venir: un bistrotier belge interprété, que dis-je, dégueulassé par l'épouvantable François Damiens plus connu sous le pseudonyme de François L'embrouille. Là, on touche le fond du fond du cinéma. Seul Michaël Youn est capable d'encore creuser plus profondément.

Bref, cette comédie aurait pu être sympathique sans Poelvoorde et Damiens, il n'en reste qu'un ramassis de singeries à peine regardable à 100 lieues de Bienvenue chez les Ch'tis. A oublier.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Lun 3 Mar - 11:22

rtbf a écrit:L'acteur Will Smith et son fils Jaden ont reçu samedi un Razzie Award, un trophée en forme de framboise d'or, qui récompense les pires prestations cinématographiques de l'année. Cette parodie des Oscars est organisée chaque année, la veille de la grand messe du cinéma et vise à "récompenser" les pires acteurs, scénaristes ou film de l'année écoulée. Ils s'agissait de la 34e édition des Razzies.

Pour leur prestation dans le flop cinématographique "After Earth", Jaden Smith a reçu le Razzie dans la catégorie "Pire acteur" et son père Will a été élu "Pire second rôle". Ils ont tous deux reçu le Razzie du "Pire duo" de l'année.

Pas encore vu, mais ça rejoint les mauvaises critiques déjà lues un peu partout.
Je jugerai sur pièce.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Lun 3 Mar - 11:49

Oui j'ai lu ça, mais au passage, la ressemblance père / fils est assez extraordinaire  Laughing 


_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Lun 3 Mar - 11:52

Robin des Bois

Robin Longstride est un archer exceptionnel qui officie au combat dans les troupes de Richard Coeur de Lion parti en croisade.

Après la mort du roi Richard lors d'un siège en France, Robin déserte l'armée et regagne l'Angleterre sous l'identité du chevalier Robert de Locksley tué lors d'une embuscade et à qui il a promis de ramener son épée à son père.

Lorsque Sir Walter de Locksley apprend la nouvelle de la mort de son fils, il convainc Robin de prendre la place de son fils auprès de Marianne sa belle-fille afin que le nouveau roi Jean Sans Terre ne la spolie pas de son futur héritage si elle était déclarée officiellement veuve.

Alors que le royaume d'Angleterre est exsangue, Jean envoie son nouveau percepteur Godefroid parcourir le pays pour y lever de nouveaux impôts et renflouer le trésor royal vidé par les croisades de Richard.

Mais ce que Jean ignore, c'est que Godefroid est un traître au service du roi Philippe de France qui prépare une invasion. En mettant le pays à feu et à sang au nom de Jean sans Terre, Godefroid tente de convaincre les barons anglais de s'allier et partir en guerre contre le roi Jean, laissant ainsi la tâche plus aisée aux français.

Pour faire face à la menace, Robin arrive à convaincre les barons anglais de se rallier à la bannière royale grâce à la promesse du roi d'établir après le conflit une charte établissant les droits de tous les propriétaires terriens pour les protéger des abus futurs.

Mais après la bataille, le roi se récuse et déclare Robin hors-la-loi. Robin des bois entre ainsi en clandestinité, la légende est née...

Enième remake de l'histoire du plus célèbre des archers, ce film a été réalisé par Ridley Scott, ce qui aurait dû être un gage de sérieux et de qualité.
Hélas, les libertés historiques sont nombreuses et trop contraires aux "légendes" entourant l'histoire de Robin des Bois. La plus énorme restera sans conteste l'utilisation de barges de débarquement par les français. Même avec des rames, on frisait le plagiat du débarquement de Normandie.

Dans le rôle de Robin, Russel Crowe ne se montre guère inspiré et manque cruellement de charisme. Pourtant, l'acteur a payé de sa personne en s'entraînant au tir à l'arc de longs mois. Il était capable d'atteindre une cible à 45 mètres au moment du tournage.
Pour être depuis peu tireur à l'arc, je peux dire que c'est une belle performance.
A ses côtés, Cate Blanchett incarne une Marianne plus âgée et à la poigne de fer, ce qui devrait mieux coller au fil historique choisi. Mais au final, son personnage n'est guère attachant.
Le "père" de Robin est interprété par Max Von Sydow. L'acteur suédois qui approche ses 85 ans est encore actif mais son rôle ici n'est pas très développé.

Au final, Robin des Bois est à voir comme une sorte de préquel à l'histoire habituelle reprise par Kevin Costner dans Robin des bois, Prince des voleurs, nettement mieux ficelé et plus conforme à la légende.
Cette version de Ridley Scott ne restera pas dans les annales cinématographies, même si cela reste un agréable divertissement.
Nous avons d'ailleurs enchaîné dès le lendemain avec la version de Costner

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Mar 11 Mar - 13:49

Crazy Joe

Joey Smith est un ancien soldat des Forces Spéciales britanniques qui a fuit l'armée après une embuscade dont il a été victime en Afghanistan et au cours de laquelle ses 5 compagnons d'arme ont été massacrés. Revanchard, il a abattu de sang-froid 5 afghans, ce qui lui a valu la Cour Martiale.
Depuis, en fuite perpétuelle, il vit dans la rue à Londres en compagnie d'Isabelle, une jeune prostituée qu'il protège.

Mais un soir, les deux compagnons sont agressés par des souteneurs. Réussissant à fuir bien que blessé, Joey parvient à trouver refuge dans un luxueux appartement déserté pour plusieurs mois par le propriétaire.
Au sein de havre de paix, Joey commence à se reconstruire et mène des recherches pour retrouver et secourir Isabelle.
La seule personne à l'aider est Soeur Cristina des petites soeurs de la rédemption, ange dévoué à la rue qui apporte nourriture et réconfort aux délaissés du quartier de Soho en plein Londres.

Le jour où le corps d'Isabelle est retrouvé dans la Tamise, morte après avoir été violée et sauvagement battue, Joey se jure de mettre fin aux agissements du tueur, un notable de la City.

Pour cela, Joey replonge dans la violence de la rue malgré toute la désapprobation de Soeur Cristina...

J'ai loué ce film en tant que fan de Jason Staham, qui incarne Joey, m'attendant à trouver un bon film de bâston dont il a l'habitude. Mais surprise, même si la castagne n'est pas loin, le thème du film est nettement plus lent bien que plus sombre.
Staham interprète de fort belle façon un homme meurtri par son passé et hanté par les remords et la rage. Ce film est un thriller un peu glauque qui avance lentement vers le dénouement final. Le scénariste a calmement placé ses pions et développe les 2 personnages principaux aux multiples facettes en resserrant l'étau de la misère vers un huis-clos dramatique.

Soeur Cristina est interprétée par Agata Buzek, actrice polonaise, qui n'est pas sans rappeler Calista Flockhart (Mme Harrison Ford) qui a connu son heure de gloire avec la série Ally McBeal. Son interprétation est de bonne facture et son personnage complexe de nonne au passé trouble est très bien développé au fur et à mesure du déroulement de l'histoire. Sa filmographie peu fournie ne comporte aucun film connu du grand public.

Bien que déçu de ne pas avoir eu ma dose de castagne façon Statham, j'ai tout de même passé un bon moment de télé. Mais comme souvent, ce ne sera pas un film à revoir une fois le dénouement connu.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Mer 12 Mar - 16:21

L'affiche de la saison 4 de Game of Thrones, spendide


_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Mer 12 Mar - 16:46


_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Lun 17 Mar - 13:44

Elysium

2154, la terre est saturée par la pollution et les conflits locaux.
La population aisée s'est retranchée dans une gigantesque station orbitale appelée Elysium. Là-bas, tout est beau, vert, calme, tout le monde est en parfaite santé et profite de la vie. La station est entièrement pilotée par ordinateurs sous contrôle d'un président et d'un conseil restreint. La secrétaire chargée de la défense de la station, Jessica Delacourt,  s'occupe de la sécurité avec parfois des méthodes pour le moins expéditives. Ainsi, elle n'hésite pas à faire abattre trois navettes clandestines en provenance de la terre, tuant ainsi 46 personnes.

Max, ancien voleur de voitures, vit sur terre, travaillant comme un esclave dans une chaîne de fabrication de robots de surveillance. Lors d'une opération de maintenance, il est irradié et son espérance de vie n'est que de 5 jours. Sa seule chance de survie est de se rendre sur Elysium pour accéder à une Med-box, sorte de scanner capable de régénérer un corps humain à 100% en quelques minutes. Mais comme ancien taulard et résident terrestre, seule la clandestinité pourrait lui permettre cela.

Un ami lui propose alors une mission à haut risque: kidnapper le patron de l'usine dans laquelle il travaille et lui voler les données qu'il stocke dans une puce cervicale pour aider la résistance à s'en emparer et les utiliser contre Elysium.
Mais ce que Max ignore, c'est que les fameuses données sont en fait une séquence de réinitialisation complète d'Elysium devant permettre à Jessica Delacourt de réaliser un coup d'état discret au sein même de la station.
Lorsque celle-ci apprend que ses précieuses données sont maintenant aux mains de la résistance, elle lance ses tueurs à la poursuite de Max...

Thriller futuriste fortement inspirée, si pas plagié, de la la série BD Golden-City, Elysium partait d'une bonne idée. Mais hélas, le scénario tient sur un timbre-poste, les personnages sont caricaturaux et le fil de l'histoire est expédié en moins de temps qu'il n'en faut pour guérir une leucémie dans une Med-box.

Matt Damon incarne Max de façon guère très inspirée et sans vraiment y apporter quoi que ce soit de personnel. A aucun moment, on ne se prend d'affection pour ce personnage pourtant clé qui tient dans les mains la destinée de tout un peuple d'exclus.
Face à lui, Jodie Foster interprète Jessica de façon extrêmement glaciale et calculatrice mais encore une fois sans ce petit plus qui en aurait fait une vraie méchante.
L'un comme l'autre passent totalement à côté pour ne délivrer au final qu'un banal film de série B.

Le taré de service, Kruger aux ordres de Delacourt, est campé par Sharlto Copley qui avait déjà livré un bien piètre Looping dans l'Agence tous risques aux côtés de Liam Neeson. Il ne s'en sort guère mieux ici.

Bref, Elysium se révèle plutôt décevant car l'idée de base pouvait amener quelque chose de plus pointu et des personnages plus développés que cela. Dommage.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Mer 26 Mar - 13:22

Upside down

Adam et Eden sont deux adolescents amoureux qui vivent sur des planètes séparées qui ont la particularité de se cotoyer de très près. Hélas pour eux, les gravités opposées des deux univers sont incompatibles. Les gens ont ainsi pris l'habitude de voir l'autre peuple vivre à l'envers juste au-dessus de leur tête et tout contact est strictement réglementé.
Lorsque les deux ados sont surpris par la police, Eden fait une chute violente sur sa planète et en devient amnésique.

Dix années ont passé, Adam travaille dans une société "mixte" à l'élaboration d'un produit cosmétique anti-rides. Un jour, il découvre qu'Eden travaille dans la même société au service publicitaire.
Adam se lance dans une quête impossible: rejoindre sa dulcinée dans son monde, là où la gravité devrait lui interdire tout accès.

Sur un sujet très original, voici un film qui s'annonçait plutôt bien. Mais hélas, l'histoire tourne rapidement au mélodrame mièvre et sans saveur. Kirsten Dunst incarne une Eve naïve et pleurnicharde sans grande conviction ni intérêt. Elle n'apporte guère plus de caractère à son personnage qu'elle ne le faisait aux côtés de Tobey McGuire dans Spider-Man.

A ses côtés, Jim Sturgess interprète le personnage d'Adam. Il m'a fait penser au personnage d'Albert Ingalls dans la célèbre série télévisée La petite maison dans la prairie. Jim Sturgess pourrait être le fils de Matthew Laborteaux tant ils se ressemblent.
Côté charisme, c'est à peu près aussi relevé qu'une brouette remplie de mortier.

Pour épauler Adam dans ses recherches, l'acteur Timothy Spall incarne un ingénieur de l'autre monde, Bob Boruchowitz. C'est le seul rôle un peu plus construit dans le casting, mais le personnage n'a pas un rôle très important en temps d'écran. Son nom de vous dit rien ? Son faciès particulier vous rappelera plus facilement l'un des plus vilains traîtres du cinéma, le fameux Peter Pettigrow dans la saga Harry Potter. Vous savez, celui qui se transforme en Croutard, le rat de Ron Weasley.

Bref, d'une idée inhabituelle et très originale est sorti un film quelconque, sans saveur, un peu neuneu et sans grand intérêt. Déjà effacé de mon disque dur.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  schumi7F le Mer 7 Mai - 14:22

Il y a une série à laquelle j'ai très bien accroché et que j'adore: person of interest ça vous parle?
avatar
schumi7F
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 2300
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Mer 7 Mai - 14:35

Non

PiPhie et moi sommes pas très portés vers les séries, à part Game of Thrones.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum