Critiques de films, cinéma, DVD...2

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Mar 20 Aoû - 18:04

Suspect

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Mar 20 Aoû - 18:31


_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  hamsterj le Mer 21 Aoû - 5:37

 
avatar
hamsterj
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  schumi7F le Mer 21 Aoû - 12:42

lol! 
avatar
schumi7F
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 2300
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Dim 8 Sep - 10:21

Une nouvelle version d'Angélique... la question est surtout : est-il possible de succéder au mythique couple formé par Michelle Mercier et Robert Hossein ? Rolling Eyes 


_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Dim 8 Sep - 18:29

A mon avis, ça va pas l'faire. Je parierais volontiers que le réalisateur va accentuer le côté sexe pour espérer réussir son coup.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Ven 13 Sep - 11:38

Le dernier rempart

Gabriel Cortez est le patron du plus gros cartel de drogue au monde. Incarcéré et condamné à mort, il est transféfé par le FBI vers le couloir de la mort.

Mais lors du transfert, il est délivré par ses hommes et fuit vers la frontière mexicaine à bord d'une Corvette ZR1 de plus de 1000 cv. Avec l'aide de ses hommes et d'une otage, il passe les barrages en semant les cadavres.

Alors que la frontière est complètement verrouillée, le FBI découvre qu'une petite ville frontalière, coupée du Mexique par un canyon, pourrait bien être la destination du fuyard.

Le Shérif local, Ray Owens, a découvert que des hommes armés sont en train de construire clandestinement un pont de fortune pour traverser le fameux canyon.

Pour le FBI, se rendre en force sur place avant Cortez est quasi mission impossible et seul le shérif local constitue un faible rempart au truand.

Mais Ray Owens, s'il est bien un vieux shérif d'une petite ville tranquille, est également un ancien flic d'élite de la brigade anti-drogue de Los Angeles. Et parce que les hommes de Cortez ont tué son adjoint et un vieux fermier, il a bien l'intention d'arrêter le condamné à mort, par tous les moyens qu'il pourra trouver...

Après la fin de sa vie politique, Arnold Schwarzenegger a repris la direction des studios de cinéma. Avec un petit rôle peu intéressant et cabotin dans Expendables, face à Stallone, il en a remis une couche dans Expandables 2 en cabotinant à l'excès avec Bruce Willis. Tout cela ne laissait guère présager d'un vrai retour cinématographique.

Cependant, Le dernier rempart est une agréable surprise. Si le scénario est assez basique et qu'il s'agit bien d'un film d'action, Schwarzy accepte son âge et son corps vieillissant et en joue avec un humour décalé assez sympa.
Résultat, il campe ici un vieux shérif sympathique, une sorte de patriarche bienveillant pour sa petite communauté. Mais quand ses citoyens sont mis en danger, il reprend du service et montre les crocs, sort ses flingues et ses couteaux.

Face à Arnold, Forest Whitaker interprète l'agent Bannister en charge du dossier de fort belle façon, sans les excès usuels de beaucoup de films américains et sans avoir en permanence le flingue en main. Faut dire que son physique n'est pas vraiment celui d'un agent de terrain pur et dur.

Film d'action sans grande prétention, le Dernier rempart est agréable à visionner, le scénario se déroule selon un rythme correct sans être dominé par trop de scènes d'action. La course finale entre la ZR1 de Cortez et la Camaro de Schwarzy fleure bon la Muscle Car de la vielle époque d'avant crise pétrolière.

Pour les amateurs comme moi de bons films d'action, c'est une agréable surprise qui fera passer un bon moment, même s'il ne restera pas dans les annales du cinéma. Et ça fait plaisir de revoir Terminator en bonne forme, j'attends avec impatience de voir Evasion, dans lequel il retrouvera Stallone, et Sabotage avec Sam Worthington (Terminator Renaissance et AvatarSmile


Dernière édition par Jean-Fi le Mar 23 Sep - 11:36, édité 1 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Jeu 26 Sep - 9:32

Taken 2

Dans Taken, la fille de Bryan avait été enlevée et il avait tout mis en oeuvre pour la libérer en faisant un véritable carnage.
Résumé complet en cliquant Ici

Les relations entre Bryan, sa fille et son ex-femme se sont un peu normalisées. Kim a un petit copain, ce qui ne va pas sans tracasser Bryan, et son ex-femme est en pleine crise de couple, au bord du divorce.
Parti pour un travail de garde du corps, Bryan se trouve à Istanbul lorsqu'il est rejoint inopinément par Kim et sa mère Lenore.
Dans l'ombre, la famille albanaise de ceux que Bryan a tué lors de l'enlèvement de Kim rumine sa vengeance.
Lorsque Bryan et Lenore sont enlevés par les albanais, il réussi à prévenir sa fille que les truands sont sur ses traces. Restée libre, c'est maintenant à elle de retrouver ses parents rapidement avant qu'ils ne soient exécutés. Par téléphone, le père va ainsi essayer de guider sa fille pour venir à leur secours. Il y a urgence car Lenore est en train de mourir en se vidant de son sang.

Taken 2 se passe quelques mois après le premier opus et le principe n'a pas changé. L'action se déroule en quelques heures à un train d'enfer mais à nouveau sans excès. La réalisation est nerveuse et enlevée, les personnages sont crédibles et les effets spéciaux pas du tout envahissants.
Liam Neeson reprend avec brio son personnage calme, froid et méthodique, déterminé à ne pas se laisser faire. A ses côtés, Famke Janssen reprend également le rôle de Lenore mais est nettement plus présente vu qu'elle est cette fois totalement impliquée dans l'histoire.
Kim est à nouveau interprétée par Maggie Grace (Twilight 4 et 5, Faster et Knight & Day). Elle a vieilli et mûri et son personnage est très correctement adapté en conséquence. Moins émotive et plus combative, l'actrice fait très bien passer dans son personnage les qualités de caractère que son père essaie de lui inculquer.

Suite pas forcément indispensable, Taken 2 se laisse agréablement visionner comme le premier opus. Les histoires sont très similaires, tant dans le scénario que dans la réalisation, ce qui justifie à mes yeux le commentaire de dispensable, mais si, comme moi, vous avez apprécié le premier, ne ratez pas le second, très bonne façon de prolonger son plaisir en retrouvant les personnages.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Ven 27 Sep - 21:02



lol! 

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  hamsterj le Ven 27 Sep - 21:06

lol! 
avatar
hamsterj
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Ven 27 Sep - 21:40

La preuve que les scénaristes de l'époque n'étaient pas des idiots mais bien des visionnaires

Par contre, les premiers GSM ne datent pas de 1973 mais bien de 1990:

C'était un machin comme ça:


_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  zepelin le Sam 28 Sep - 12:11

Et c'était un Alcatel !  
avatar
zepelin
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 2708
Age : 36
Localisation : Namur - Belgique
Date d'inscription : 24/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Ven 4 Oct - 13:54

Oblivion

La Terre, l'an 2077. attaquée par des aliens appelés Chacals qui ont commencé par faire exploser la lune, la Terre a été ravagée par les armes nucléaires. Si les terriens ont gagné, ils ont dû quitter la planète pour se réfugier sur le Tet', énorme station spatiale, en attendant de migrer vers Titan, la plus grosse lune de Saturne.

Pour ce faire, de gigantesques stations de pompage récoltent l'eau qu'il reste sur la Terre pour l'acheminer ensuite vers Titan.



Jack Harper est un technicien qui vit sur une petite station au-dessus des nuages dans la petite zone non contaminée de la Terre. Il fait équipe avec Victoria et s'occupe de l'entretien et réparation des drones de combat qui protègent les stations de pompage. Comme tous les survivants de sa race, la mémoire lui a été effacée afin de ne pas perturber inutilement sa mission.

Pourtant, des rêves d'une vie antérieure qu'il n'a pas connue perturbent ses moments de repos.



Lorsqu'un vaisseau inconnu s'écrase sur terre et que les drones tuent les survivants malgré l'intervention de Jack, celui-ci commence à se poser des questions sur la hiérarchie qui, de l'espace, régente tout et lui dicte sa conduite.

Capturé par des Chacals, Jack va découvrir que tout n'est pas aussi simple et que lui-même n'est peut-être pas ce qu'il croit. Confrontés à d'étranges vérités, Jack va devoir choisir son futur et assumer les conséquences de ses choix...

Film d'anticipation, Oblivion nous présente un futur particulièrement noir, mais hélas pas si improbable. Minimaliste dans le nombre de personnages, le scénario n'en est pas moins complexe et tortueux. Sorte de huis-clos la plupart du temps, c'est plus un film catastrophe que science-fiction.

Tom Cruise incarne un Jack Harper intéressant: technicien compétent et obéissant malgré ses doutes et questions, il s'émancipe petit à petit pour finalement se rebeller et devenir le résistant qui mènera le combat final contre l'oppresseur.
A ses côtés, Olga Kurylenko (Quantum of Solace et Centurion) incarne une femme pilote surgie du passé de Harper et qui va le guider vers la vérité. Tant physiquement qu'artistiquement, elle se rapproche de Mila Jovovich dans la saga Resident Evil: physique sexy et fragile mais volonté de fer.

Autre rôle significatif: l'increvable Morgan Freeman interprète celui par qui la vérité vient déchirer le voile d'ignorance qui masque les yeux du héros.
L'équipière et compagne de Harper est jouée par Andrea Riseborough. Froide, distante, imperturbable et sans émotion, l'actrice sort là une interprétation convaincante et crédible. Jamais vue auparavant, rien dans sa filmographie ne m'est connu.
Dernier personnage: Nicolasj Coster Waldau interprète le chef de guerre des chacals. Inconnu au bataillon ? Si vous avez vu Game of thrones, vous n'aurez pas pu manquer de reconnaître le régicide, Jamie Lannister.

Au final, Oblivion est un bon film d'anticipation qui n'est pas trop dominé par l'action et les effets spéciaux. Le scénario est complexe et vous tient en haleine jusqu'au bout, largement de quoi passer un bon moment.


Dernière édition par Jean-Fi le Mar 23 Sep - 11:37, édité 1 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Dim 20 Oct - 20:31

La1.be a écrit:
Le comédien Georges Descrières, qui incarna Arsène Lupin à la télévision, est décédé samedi à l'âge de 83 ans à Cannes, en France, a annoncé dimanche à l'AFP son agent, confirmant une information du Point.
Il est né le 15 avril 1930 à Bordeaux, de son vrai nom Georges Bergé -il a pris le nom de jeune de fille de sa mère. De formation classique, il est devenu populaire pour son rôle dans les aventures du gentleman cambrioleur, créé par l'écrivain Maurice Leblanc, et diffusées à la télévision française entre 1971 et 1974. La chanson de Jacques Dutronc composée pour le générique, "Gentleman cambrioleur", est restée dans les mémoires.
Elégant et distingué -il reçoit en 1968 le prix de "l'élégance masculine"-, ce lauréat de deux premiers prix au Conservatoire de Bordeaux et de deux seconds prix au Conservatoire d'art dramatique de Paris, entre en 1955 dans la Maison de Molière, où il est nommé sociétaire en 1958 puis doyen en 1979.
Il y interprète de grands premiers rôles du répertoire, comme le comte Almaviva dans "Le Mariage de Figaro", le duc de Guiche dans "Cyrano de Bergerac", le "Dom Juan" de Molière ou encore "Le Prince travesti" de Marivaux. Il joue aussi bien la tragédie -Pyrrhus dans "Andromaque"- que le vaudeville: "La Puce à l'oreille" de Feydeau.
Parallèlement, le comédien mène une carrière à la télévision et au cinéma, jouant notamment dans les films "Le Rouge et le noir" (1954) et "Les Trois mousquetaires" (1961), où il incarne Athos.
Georges Descrières était officier de la Légion d'honneur et grand officier de l'ordre national du Mérite.
No 

Toute ma jeunesse son Arsène Lupin. No

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Lun 28 Oct - 14:08

Twilight 5: Révélation partie 2

Bella a accouché et est devenue une vampire. Avec Edward et Renésmée, la vie reprend le dessus et le couple coule des jours paisibles.
Mais dans l'ombre, les Volturi, qui ont appris la naissance qu'ils considèrent comme dangereuse, ourdissent l'assassinat du bébé.

Pour Jacob, la situation n'est guère simple: les Cullen vont avoir besoin de son aide et des siens pour faire face aux Volturi.
Les Cullen se mettent en chasse pour rameuter des partisans et les convaincre que l'enfant ne représente aucun danger.

L'affrontement final qui se prépare va faire des dégâts et Belle commence son apprentissage de vampire et la maîtrise de son pouvoir particulier: créer un bouclier protecteur à distance.

Ce dernier épisode clôt enfin la saga qui commençait à s'essouffler, mais le film tient ses promesses déjà amorcées dans l'épisode 4.
Peu de nouveauté à se mettre sous la dent, à part le pouvoir de Bella, mais le scénario est solide avec quelques surprises et retournements de situation inattendus.

Pas de changement dans le casting, tout le monde ou presque est au rendez-vous. Beaucoup de nouvelles têtes ont fait leur apparition, mais je ne m'attarderai pas sur les différents acteurs peu connus et aux rôles trop ponctuels.

Petite anecdote qui concerne la jeune Foy Mackenzie qui incarne Renéesmée "pré-ado":
Pendant le tournage, elle a fait placer un pot sur le plateau et dans lequel chaque adulte présent devait mettre de l'argent à chaque gros mot prononcé devant elle. Le pactole a été versé à un hôpital pour enfants Laughing 

Au final, cet épisode ultime termine de bonne façon une saga qui aura marqué une génération d'adolescentes en pâmoison devant le "beau" Robert Pattinson. Il faut reconnaître qu'il fallait le faire de présenter une histoire de vampires quasi sans montrer de sang, on est assez loin de la saga Underworld que je trouve bien supérieure, mais cela reste une série de films que je reverrai avec plaisir un jour ou l'autre, ne fut-ce que pour apprécier encore le charme fou d'Asley Greene, la délicieuse Alice.
Ben non, le charisme façon bois mort de Kristen Stewart (Bella) me laisse totalement de marbre. Je dois cependant admettre que sa prestation d'ensemble est plutôt bonne, surtout dans le 4ème épisode et plus encore en sachant que les deux parties de Révélation ont été tournées en même temps. Kristen a dû ainsi jongler entre son personnage de femme enceinte torturée et de jeune vampire en apprentissage.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Lun 28 Oct - 18:37

Miam miam miam: la BA de 47 ronins avec Keanu Reeves

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18628280.html

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Lun 28 Oct - 18:51

 

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Mar 29 Oct - 11:10

Jack Reacher

San Francisco. Un homme armé d'un fusil à lunettes vise un chemin de promenade et abat posément 5 personnes.

L'enquête de la police est rapide, les preuves accablantes et indiscutables et c'est le couloir de la mort qui est au bout du chemin pour l'assassin. Pour toute déclaration, il écrit sur un bout de papier: trouvez Jack Reacher.

Après quelques recherches, la police se trouve dans une impasse: le dénommé Jack Reacher, ex-enquêteur de première force au sein de l'armée, est introuvable. Pas de permis de conduire, pas de téléphone, pas de domicile, pas d'attaches.
Alors que le procureur et le chargé d'enquête se posent tous deux la question de qui est ce gars et comment le trouver, Jack Reacher se présente à eux.

Chargé par la défense d'enquêter sur l'assassin, Jack Reacher va bientôt découvrir que les preuves sont beaucoup trop accablantes et évidentes. Il se met en devoir d'enquêter sur les victimes mais ses recherches semblent déranger du monde et par deux fois, il échappe à des agressions.

Au fur et à mesure que le doute s'installe, l'étau se resserre autour de Jack...

Film policier au scénario très bien ficelé, Jack Reacher se concentre au départ sur les faits et gestes de tous les protagonistes du drame et l'action met du temps à se développer jusqu'à délivrer toutes les ficelles de l'histoire.
Tom Cruise incarne super-flic entraîné et insensible à toute pression, obstiné et retors dans sa quête. En soi, le personnage qu'il incarne est très proche de celui d'Ethan Hawke qu'il a déjà incarné à 4 reprises dans Mission: Impossible. La différence la plus notable réside dans l'absence de gadgets et le peu d'armes utilisées par notre héros.

A ses côtés, Rosamund Pike (Meurs un autre jour face à Pierce Brosnan) incarne une avocate obstinée prête à aller au fond des choses pour éviter la peine de mort à son client. Sa crédibilité est bonne et l'évolution de son personnage tout au long de l'histoire est bien exprimée dans sa façon de bouger et ses expressions faciales.

Le procureur, et accessoirement père de l'avocate, est interprété par Richard Jenkins. Encore une tête qu'on a l'impression de voir souvent à l'affiche dans des petits rôles mais sans se souvenir de son nom ni du film. Dans sa filmographie, je l'ai retrouvé au casting de Fusion (avec Tcheky Kario), Les pleins pouvoirs (Clint Eastwood) et Les sorcières d'Eastwick (Jack Nicholson), je ne parle que des films que j'ai vus ou qui sont suffisamment connus, mais sans pour cela arriver à le situer dedans.
Sa tête de vieux faux-cul chronique colle bien au rôle qu'il incarne ici et on se prend d'emblée d'une certaine antipathie pour lui, très probalement le but recherché par le réalisateur.

Face à Tom Cruise, le flic de service est incarné par David Oyelowo. Sa tête me dit quelque chose mais rien dans sa filmographie ne m'est familier. Il joue ici un flic froid et méthodique, totalement dénué du moindre charisme et son interprétation ne restera pas dans les annales du cinéma. J'aurais préféré voir un Forest Whitaker ou Denzel Washington dans ce rôle, ces deux-là auraient certainement mis plus de tripes dans le film.

Dernière tête connue: l'inébranlable Robert Duvall qui apparaît dans la dernière demi heure de film. Il va aider Jack à terminer son enquête, un peu de la même façon que face à Nicolas Cage dans 60 secondes chrono. Malgré son âge avancé et ses traits plus que vieillissants, voilà un acteur de seconde zone qui a réussi à imposer sa tête et son nom depuis près de 60 ans et sa participation à la saga du Parrain avec Marlon Brando et Al Pacino, excusez du peu.
Robert Duvall fêtera ses 83 ans le 5 janvier 2014 affraid

Au final, même si les résultats au box-office ont déçu, Jack Reacher est un bon film policier avec un scénario très bien ficelé, suffisamment d'action et un Tom Cruise en forme. Pour ceux qui apprécient le genre et l'acteur, c'est un excellent moment de divertissement.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  PiPhie le Dim 17 Nov - 12:07

Il semble que l'année 2015 sera une année record en termes de sorties de blockbusters très attendus. Allociné en donne un premier aperçu: lien

Entre Les 4 fantastiques, Terminator 5, Jurassic World, Star Wars VII et Warcraft, j'hésite à définir ce qui m'allèche le plus

Peut-être Warcraft car là, c'est un premier opus tiré d'un univers que je trouve extrêmement bien travaillé, même si je ne suis jamais entrée dans le jeu vidéo Wink 

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12168
Age : 48
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Dim 17 Nov - 14:11

T5 et SW7

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  zepelin le Lun 18 Nov - 23:15

      
avatar
zepelin
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 2708
Age : 36
Localisation : Namur - Belgique
Date d'inscription : 24/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Sam 23 Nov - 10:18

Lesoir a écrit: Le cinéaste français Georges Lautner est décédé dans une clinique de Neuilly-sur-Seine ce vendredi à l’âge de 87 ans, a annoncé son entourage. Le metteur en scène s’est éteint à la suite d’une « longue maladie », a précisé Rémy Julienne, qui avait effectué les cascades dans de très nombreux films de Georges Lautner.

Hospitalisé depuis quelque temps, Lautner avait dû annuler l’inauguration à Nantes d’une rue au nom des « Tontons flingueurs » à l’occasion des 50 ans de l’œuvre. Sa dépouille devrait être ramenée à Nice où repose sa mère, l’actrice Renée Saint-Cyr. Il s’était retiré à Grasse, dans un superbe moulin de pierre où vécut jadis sa mère. Un endroit qu’Audiard surnommait « sa banlieue grassoise ».

Lautner a réalisé avec la complicité de Michel Audiard, le film culte du cinéma français : « Les Tontons flingueurs » (1963). « Je n’ai jamais compris le miracle des « Tontons flingueurs » à travers les âges », disait le cinéaste, qui s’agaçait de ce succès.
Né à Nice le 24 janvier 1926, Georges Lautner est l’auteur d’une filmographie impressionnante où l’on trouve notamment, outre les « Tontons flingueurs » qui ont fait sa gloire, « Le Pacha » avec Jean Gabin, « Mort d’un pourri » avec Alain Delon et de nombreux films avec Jean-Paul Belmondo, dont « Flic ou voyou », « Le Guignolo » et « Le Professionnel ». Pour mémoire, on peut encore citer la trilogie du « Monocle », « Les Barbouzes », « Ne nous fâchons pas », « Laisse aller, c’est une valse », « Est-ce bien raisonnable ? ».

Dans les années 80, le succès se fait plus rare même s’il rencontre encore le public en 1986 grâce à « La Maison assassinée » avec Patrick Bruel. En 1992, c’est « Bebel » qui incarnera le héros du dernier film de Georges Lautner, « L’Inconnu dans la maison ».
Georges Lautner a tourné avec les plus grands

Jean-Paul Belmondo, à qui il donna quelques-uns de ses plus grands triomphes, Bernard Blier, Alain Delon, Lino Ventura, Jean Yanne, Mireille Darc…
No 

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Dim 1 Déc - 10:25

lesoir.be a écrit:Paul Walker, l’un des acteurs vedettes de la série de films d’action « Fast and Furious », s’est tué dans un accident de la route.

L’accident s’est produit ce samedi dans le comté de Los Angeles, en Californie (ouest des États-Unis), selon ses agents de relations publiques sur les réseaux sociaux. « C’est le cœur sincèrement lourd que nous devons confirmer que Paul Walker est décédé aujourd’hui dans un tragique accident de voiture », indique le message posté sur le compte Facebook de l’acteur.

« Il était passager dans la voiture d’un ami et tous deux ont perdu la vie », précisent ses agents. Un message similaire a été diffusé sur Twitter.

Paul Walker, 40 ans, a connu la gloire en interprétant le rôle de Brian O’Connor, un agent infiltré dans le milieu des courses automobiles, dans les films de la saga à succès « Fast and Furious ». Il avait joué dans cinq des six long-métrages de la série, aux côtés notamment de Vin Diesel et Michelle Rodriguez.

Selon les médias américains, la voiture dans laquelle se trouvait le comédien s’est écrasée contre un arbre et a pris feu.


No 

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  hamsterj le Lun 2 Déc - 6:00

No 
avatar
hamsterj
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1240
Age : 42
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Jean-Fi le Dim 8 Déc - 12:22

L'année n'est pas finie, c'est au tour d'Edouard Molinaro de nous quitter No 

2013 aura été terrible pour les artistes:

Edouard Molinaro le 7 décembre
Paul Walker le 30 novembre
Georges Lautner le 22 novembre
Lou Reed le 27 octobre
Georges Descrières le 19 octobre
Tom Clancy le 1er octobre
Giulano Gemma le 1er octobre (Nicolas dans les premiers Angélique)
Bernadette Lafont le 25 juillet
Dennis Farina le 22 juillet
Denys de la Patellière le 21 juillet
Esther Williams le 6 juin
Richard Griffiths le 29 mars (l'Oncle Vernon de Harry Potter)
Francis Lax le 13 mars (voix française de Han Solo, Thomas Magnum et Ken Hutchisson)
Damiano Damiani le 7 mars
Stuart Freeborn le 5 février (maquilleur de Yoda)
...

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...2

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum