Critiques de films, cinéma, DVD...

Page 40 sur 42 Précédent  1 ... 21 ... 39, 40, 41, 42  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Klinn le Lun 14 Mai - 20:37

Ah !
Bah désolé! C'est vrai qu'il y avait eu un bon engouement autour de ce film, que j'ai bien aimé, personnellement.
avatar
Klinn
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1074
Age : 28
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 04/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Yan le Lun 14 Mai - 21:24

Jean-Fi a écrit:Drive

Le Driver est solitaire travaillant à ses heures comme mécano et de temps en temps comme cascadeur pour le cinéma. Mais la nuit, il devient le chauffeur pour braqueurs de tout poil.
Jamais il ne participe aux cambriolages, il conduit et une seule fois par client, ensuite il disparaît.
Lorsqu'il fait la connaissance d'Irène, sa voisine de pallier, la vie bascule pour lui. Tombé amoureux de la jeune femme et de son gamin, il commence à les aider et les fréquenter de plus en plus souvent, jusqu'au jour où le mari d'Irène, Standard, sort de prison.

Bien qu'il ait pris ses distances, le Driver est sollicité par l'ex-taulard: de mauvaises relations de prison menacent sa famille s'il ne réalise pas un braquage pour payer ses dettes. Ensemble, les deux hommes vont s'exécuter mais l'affaire se passe mal et Standard est abattu.

Notre héros solitaire se retrouve maintenant avec 1 million de dollars sur les bras, la responsabilité de protéger la jeune veuve et son fils et un tas de tueurs aux trousses...


Bande-annonce alléchante, atmosphère noire et violente, Mustang GT500 et poursuites de voitures, tout destinait ce film à me plaire. En plus, les critiques reçues étaient excellentes, ce qui aurait dû me mettre la puce à l'oreille.
Hélas, trois fois hélas. Le film peine à démarrer, les scènes d'action et de voitures sont rares, courtes et sans grand intérêt et l'atmosphère du film est glauque, limite nauséabonde. Certaines scènes inutilement violentes sont filmées platement, dans le seul but de faire gicler du sang sur les murs.

Dans le rôle titre du driver, Ryan Gosling affiche un charisme aussi réjouissant qu'un varan de Komodo, le sourire en moins. Inconnu au bataillon de ma vidéothèque, il n'en marquera pas les annales. Pendant tout le film, on nous montre régulièrement le dos de son blouson occupé par un scorpion doré et en s'arrachant les neurones devant la gestuelle de Gosling, on peut y retrouver toute une symbolique capillotractée qui ne repose pas sur grand chose de consistant.

Pour lui donner la réplique, Carey Mulligan interprète une jeune femme au sex-appeal aussi explosif qu'un concombre et passe son temps à afficher un sourire qui ferait fuir un obsédé sexuel en abstinence depuis 3 ans. J'espère qu'elle a été plus performante que ça en campant la fille de Michaël Douglas dans Wall Street, l'argent ne dort jamais sans quoi Shia LaBeouf a dû s'emmerder grave.

Dernier rôle connu, Ron Perlman qui a donné un visage à Hellboy, incarne un truand à la petite semaine qui se prend pour un caïd. A nouveau, le résultat est piteux et sans aucun intérêt.

Bref, une histoire banale, menée sans inventivité et pauvre en action et jouée par une brochettes d'acteurs plutôt minables. J'ai vu et j'ai déjà effacé.
Si le film est naze, au moins, la critique de Jean-Fi est excellente !! Laughing
avatar
Yan
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1040
Age : 44
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Mar 15 Mai - 8:53

Klinn a écrit:Ah !
Bah désolé! C'est vrai qu'il y avait eu un bon engouement autour de ce film, que j'ai bien aimé, personnellement.

Yan a écrit:Si le film est naze, au moins, la critique de Jean-Fi est excellente !! Laughing

Une critique reste un avis personnel. Le film m'a franchement déçu, je dirais même comme d'habitude quand les critiques l'encensent, mais ça n'empêchera pas que d'autres puissent apprécier. Wink

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Mar 15 Mai - 9:31

Green Lantern

Dans l'univers, il existe une source d'énergie d'une puissance phénoménale basée sur la volonté et précieusement gardée par les Gardiens et les Green Lantern Corps. Le plus puissant des Green Lantern a réussi à emprisonner le puissant Parallax, maître de la peur, dont l'énergie incontrôlable pourrait détruire complètement l'univers.

Lorsque Parallax parvient à se libérer, l'équilibre de l'univers entier est menacé. C'est ainsi que l'anneau vert du pouvoir d'un Green Lantern arrive en possession d'un simple humain: Hal Jordan.
Pilote d'essai aussi téméraire et doué qu'irresponsable, Hal se retrouve doté de pouvoirs exceptionnels dont il devra rapidement prendre le contrôle et assumer la responsabilité s'il veut éviter que la Terre ne soit entièrement détruite. Mais les Gardiens n'éprouvent que très peu de confiance envers ces humains qui ne sont pour eux que des enfants irresponsables et la Terre représente bien peu d'intérêt face à l'immensité de l'univers à sauver.


Hal va donc devoir combattre seul la plus énorme puissance destructrice jamais vue...

Dans l'univers Marvel, voici un autre super-héros doté de super-pouvoirs, mais cette fois, c'est quelqu'un de fragile, pas très fiable et peu intéressé par les responsabilités. Face aux Superman, Batman, Spider-Man, Daredevil, Captain America...qui ont tous en commun le sens du devoir, Hal Jordan fait figure de rigolo, à la façon d'un Ben Stiller dans la peau de Starsky.
Pourtant, il s'imposera grâceà la volonté et la domination de ses peurs les plus intimes. Ici, le côté un peu kitsch des super-héros est plus présent, les pouvoirs conférés par l'anneau des Green Lantern permettent absolument tout et font ainsi d'un simple mortel le plus puissant de tous.

Les effets spéciaux sont superbement réalisés et mettent en scène les choses les plus improbables, comme un circuit de montagnes russes pour sauver un hélicoptère d'un crash aérien.

Dans le rôle d'Hal Jordan, Ryan Reynolds a toujours le comportement un peu niais qui lui colle à la peau comme dans La Proposition avec Sandra Bullock. Déjà aperçu dans X-Men Origins, il sera à l'affiche du prochain opus dont il sera l'un des personnages principaux, le fameux Deadpool, et il reprendra son personnage de Jordan dans 2 suites déjà prévues à Green Lantern.
Avec son côté gaffeur d'adolescent immature, Ryan colle bien au personnage et sa performance est d'assez bon niveau. On est loin du manche de brosse coincé dans le cul de Superman.

lol!

A ses côtés, Blake Lively incarne la demoiselle dont le héros est amoureux, mais elle ne se contente pas d'être la potiche de service comme Kirsten Dunst pour Peter Spider-man Parker, elle a un rôle mieux défini et plus précis qui sera probablement développé dans les prochains épisodes.

Dans le rôle du méchant terrien, on trouve un Peter Sarsgaard méconnaissable. Déjà apparu dans Night & Day aux côtés de Tom Cruise et dans la Brume électrique avec Tommy Lee Jones, l'acteur semble prendre un malin plaisir à changer de tête à chaque fois et on ne le reconnaît jamais. Son rôle ici n'est guère important et ne sert finalement que de miroir au côté sombre que notre héros veut fuir.

Dernier second rôle connu, encore un éternel acteur que l'on rretrouve partout sans le nommer, Tim Robbins. Il incarne ici un sénateur avide pouvoir, à la fois père du méchant de service et de la demoiselle en détresse. Il est ici pour établir l'historique des personnages qui gravitent autour du héros.

Au final, Green Lantern est un film d'action assez correct qui ne fera pas date dans les films de super-héros mais qui vaut la peine pour une soirée détente. Contrairement aux autres déjà cités, Green Lantern est plus léger, plus magique et moins sombre, flirtant parfois avec la comédie et ce n'est pas déplaisant ni déplacé.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Mer 16 Mai - 9:06

Conan

Né sur un champ de bataille au moment où sa mère meurt, le jeune Conan a été élevé comme un vrai guerrier cimmérien par son père. Lorsque que tout son village est brûlé par les soldats de Khalar Sing, le gamin est le seul à échapper à l'extermination et il passera de longues années à vagabonder, voler, tuer... tout en cherchant les assassins des siens.

Lorsqu'il retrouve enfin la piste de son ennemi, celui-ci est devenu roi d'Hyboria et est sur le point de ranimer le masque de l'ancienne Acheron qui lui donnera le pouvoir absolu et lui permettra de ressusciter sa femme.

Conan devenu un redoutable guerrier barbare n'aura de cesse de poursuivre son ennemi pour le tuer et entre les deux hommes, le combat sera sans merci...

Presque 30 ans après Arnold Schwarzenegger, Jason Momoa reprend le personnage pour un remake tourné directement en 3D. L'histoire a passablement changé, mais la trame de fond reste la même: un gamin qui s'est fait tout seul animé par l'esprit de vengeance envers celui qui a exterminé sa famille. Musculature puissante et visage plutôt avenant, ce top-modèle hawaïen a vraiment le physique adapté au rôle et il s'en sort plutôt bien, mais le charisme de Schwarzie manque un peu à l'appel. L'acteur a été plusieurs fois au casting d'Alerte à Malibu.

Dans le rôle du père de Conan, on retrouve encore Ron Perlman qui a tout à fait la gueule de l'emploi.

Rachel Nichols, déjà aperçue dans GI Joe, le réveil du Cobra et dans Star Trek 11, interprète la prétresse au sang pur, héritière de l'ancien Acheron et que le roi Khalar Sing recherche. La demoiselle paie de sa personne en maniant épée et couteau de fort belle façon, tout en élégance et légèreté sans trop forcer la dose.

Khalar Sing est quant à lui incarné par une tête qui ne vous sera pas inconnue, celle du colonel Quarich dans Avatar. Il s'agit de Stephen Lang que l'on aura également pu voir aux côtés de Johnny Depp dans Public enemies. Une vraie sale de gueule de méchant et un certain charisme brutal qui colle assez bien aux rôles qu'il endossent, notamment dans son regard.

Rose McGowan interprète la fille de Sing en donnant tout ce qu'elle peut pour un rôle de vipère sadique assoiffée de sang, autrement moins attirante que dans la série Charmed qu'elle fréquente depuis la saison 4 ou dans Boulevard de la Mort où elle se fait proprement exploser par la voiture de Kurt Russell.

Au final, ce remake ne manque pas d'arguments et se laisse agréablement visionner, mais il y manque la touche de véritable heroïc fantasy que les deux opus de Schwarzenegger ont apporté. Moins de charisme, musculature moins taillée à la hache, gueule un peu trop top-modèle et sourire Colgate, Jason Momoa n'est pas près de faire oublier Governator.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Klemmapuce le Mer 16 Mai - 14:12

J'avais fini par oublier le vrai nom de ce film.... Pour moi ça a (presque) toujours été "Connard Le Barbant" Laughing
avatar
Klemmapuce
Résident
Résident

Nombre de messages : 747
Age : 27
Localisation : 5 Square Grimmaud
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Mer 16 Mai - 17:00

'Tention, y'a Conan le Barbare et Conan le Conquérant, avec Schwarzie et celui-ci, Conan Toucourt lol!

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Yan le Mer 16 Mai - 19:33

mais le charisme de Schwarzie manque un peu à l'appel
Euh... Schwarzie... du charisme ???
Elle est bien bonne celle là...
Il en a au moins autant que Steven Seagal ou Jet Lee... c'est à dire autant qu'un batracien !

Ah non ?? Tu étais vraiment sérieux ? Suspect
avatar
Yan
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1040
Age : 44
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Mer 16 Mai - 19:52

Tout à fait. Charisme ne veut pas dire spécialement sourire, mais une présence forte à l'écran et dans Conan, il était bien présent. Wink
Avis perso d'un vrai fan

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Yan le Mer 16 Mai - 23:47

Jean-Fi a écrit:Tout à fait. Charisme ne veut pas dire spécialement sourire, mais une présence forte à l'écran et dans Conan, il était bien présent. Wink
Avis perso d'un vrai fan
Je dirais plutôt que Schwarzy, de par son gabarit principalement , s'impose pour le role de Conan. D'ailleurs, pour moi, Conan c'est Schwarzy et personne d'autre, comme il était également le seul à pouvoir jouer le fameux "Terminator", le russe idéal dans Double détente, etc.. Mais sa présence ne vaut principalement que par sa musculature, son regard de coin, et par quelques répliques qui tue. Il n'en reste pas moins que je fus fan de Schwarzy à l'époque !
Un personnage charismatique serait plutôt Sean Connery dans James Bond par exemple, mais tout est question de point de vue ! Wink
avatar
Yan
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1040
Age : 44
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Jeu 17 Mai - 9:25

C'est pas qu'une question de gabarit et de muscle, Arnold a quelque chose dans le regard et dans la démarche, le déplacement... quelque chose de particulier.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  PiPhie le Jeu 17 Mai - 10:53

En tous les cas, pour Scharzy, il faut surtout oublier sa période Gouvernator, parce que là, le voir vieillissant, avec des bermudas à fleurs, ça casse vraiment le mythe Laughing

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Yan le Jeu 17 Mai - 12:05

Jean-Fi a écrit:C'est pas qu'une question de gabarit et de muscle, Arnold a quelque chose dans le regard et dans la démarche, le déplacement... quelque chose de particulier.
Le regard, j'suis d'accord, la démarche... un peu moins, mais il n'en reste pas moins qu'il a fait de très bon film ! Wink
avatar
Yan
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1040
Age : 44
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Ven 18 Mai - 10:13

Un de ses meilleurs rôles je trouve, c'est dans Un flic à la maternelle

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  PiPhie le Ven 18 Mai - 11:09

Ah oui, excellent film

_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Lun 21 Mai - 14:02

Twilight 3: Hésitation

Victoria, la rousse dont l'amant a été tué par les Cullen, réapparaît à Seattle et rassemble une armée de nouveaux-nés destinée à sa vengeance. Pour ce faire, elle a transformé un jeune natif de Forks et elle s'en sert pour son funeste projet tout en restant dans l'ombre afin d'échapper aux visions d'Alice et ne pas éveiller l'attention des Volturi.

Lorsque Edward se rend compte que Bella est directement menacée et que leur clan est trop peu nombreux pour lutter face aux nouveaux-nés, dont la puissance est à son apogée pendant les premiers mois de transformation, une alliance avec les Quileute est envisagée, mais la rivalité amoureuse entre Jacob et Edward n'ira pas sans créer des difficultés.

Pour Bella, déchirée entre son amour pour le jeune vampire et son amitié pour le grand loup ne sera pas chose aisée, d'autant que Jacob est persuadé que la jeune fille l'aime aussi et qu'il ferait un meilleur choix que le "monstre au sang froid".

Entre les trois jeunes gens, la situation se complique au fur et à mesure que la tension monte et que l'armée de Victoria se rapproche de Forks. La bataille est imminente...

Troisième volet de la saga, Hésitation comporte plus d'action et de tension que les deux premiers volets. Au fur et à mesure de l'histoire, on en découvre plus sur l'histoire des Quileute et des vampires. On apprend ainsi ce qu'il en est de la vie passée de Jasper et de Rosalie et des diverses motivations de chacun.
Bella est toujours aussi torturée mais nettement moins dépressive, il faut juste chercher la nuance dans les traits marqués sur son visage.

La musique est un peu plus rythmée notamment grâce aux contributions des groupes Muse (déjà dans les opus précédents) et Metric dont on pourra retrouver les clips dédiés dans la partie bonus de ce Blu Ray.

Du côté du casting, pas de changement, je n'y reviens pas.
Vu que je viens d'avoir le quatrième opus en DVD, en attendant d'acheter le BRD, nous sommes en train de visionner le tout. Les trois premiers sont maintenant en ma possession en version Blu Ray et c'est un sacré plus pour la qualité de l'image très sombre et nettement mieux définie. La piste son est au format DTS 7.1 haut débit, format que mon ampli est capable de convertir en DTS 6 canaux et le résultat est bluffant. Par contre, j'ai remarqué sur chacun des disques un blocage ressemblant à un changement de couche de plusieurs secondes, mais sur le 3ème volet, cela se passe à 7'26" de film. Je ferai des recherches sur un éventuel bug.

Prochain épisode dès que possible. Smile

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  zepelin le Lun 21 Mai - 20:44

My name is Bond, James Bond... Cool

avatar
zepelin
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 2708
Age : 36
Localisation : Namur - Belgique
Date d'inscription : 24/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Lun 21 Mai - 23:14

Ca dit pas grand'chose

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Mer 23 Mai - 11:22

Twilight 4: Révélation partie 1

Le grand jour est arrivé pour Bella, elle va enfin épouser Edward. La cérémonie se déroule sans anicroche dans la villa des Cullen où tout a été organisé par Alice et Rosalie. Les jeunes mariés partent ensuite en lune de miel sur une île déserte au large du Brésil.

Après 15 jours de vacances torrides, Bella est soudainement prise de vomissements et très vite, elle soupçonne une grossesse. Rapidement rentrés chez les Cullen, les deux jeunes gens se voient confirmer que Bella est enceinte et que l'enfant se développe très rapidement et au détriment de la santé de la future maman. Pour Carlisle et Edward, il faut interrompre la grossesse rapidement sous peine de voir Bella décliner et peut être mourir, mais elle s'y refuse obstinément.

Appelé en renfort, Jacob ne parvient pas non plus à la convaincre et beaucoup plus grave, la meute des Quileute veut détruire le fruit de cette union contre nature.

Pour Jacob, le choix va s'annoncer difficile: participer au meurtre du bébé, c'est perdre Bella à jamais et laisser l'enfant, c'est se mettre son propre clan à dos.
Entre les loups et les vampires, la guerre est imminente et pendant ce temps, la santé de Bella s'envenime rapidement...


4ème épisode de cette saga qui en compte 5, celui-ci démarre plus lentement que les précédents et une bonne partie du film relate les relations au sein du jeune couple qui se découvre physiquement. Malgré qu'il comporte beaucoup moins d'action que les précédents, c'est pourtant un des meilleurs jusqu'à présent et Kristen Stewart montre un gros travail sur le personnage de Bella dont la destruction physique est superbement montrée par les effets spéciaux, effets qui vont presqu'en faire une momie avant l'accouchement.

Les rares scènes d'actions sont ici limitées à la confrontation entre Quileutes et Cullen ou entre Jacob et son clan. Les loups paraissent moins énormes et plus naturels que dans le second épisode, on voit l'évolution des FX sur les 3 années qui séparent les deux réalisations.

Le personnage de Jacob est un peu plus présent et travaillé, le film s'attarde plus sur le conflit permanent qui l'oppose à Sam le chef de la meute. Par contre, je trouve depuis le début l'acteur Taylor Lautner aussi charismatique et désespérant qu'un parpaing recouvert de caramel mou.

On commence à voir la fin de la saga. En visionnant le générique de fin pendant quelques minutes, on revient sur un petit morceau de film mettant en scène les Volturi et c'est seulement avec cela que vous aurez une véritable idée du sujet du dernier opus.

Twilight 5: Révélation partie 2 sortira en salle le 14 novembre 2012. Le DVD devrait donc arriver vers février-mars 2013, ce sera alors l'occasion pour moi de me faire la saga complète en une seul fois.

Petit résumé des 4 épisodes visionnés:

1. Fascination: film pour adolescentes à priori un peu mièvre, certains passages sont tout de même un peu neuneu.
2. Tentation: film un peu dépressif la plupart du temps, celui que j'ai le moins apprécié
3. Hésitation: celui qui comporte le plus d'actions, mon préféré, surtout grâce aux loups
4. Révélation 1: mon second choix, pourtant avec très peu d'action mais assurément le plus travaillé au niveau des personnages.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Yan le Mer 23 Mai - 21:32

J'ai vu que le premier, mais j'ai jamais vu un film de vampire avec si peu de sang !!! No
Du coup, j'ai pô eu envie de voir les autres ! Sleep
Du coup (ça fait 2 coups ça), je me suis retapé "Vampires" avec James Woods...
avatar
Yan
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1040
Age : 44
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Jeu 24 Mai - 7:26

Comme film de vampires, je suis total'accroc à la saga Underworld

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Yan le Jeu 24 Mai - 23:22

Jean-Fi a écrit:Comme film de vampires, je suis total'accroc à la saga Underworld
Ah oui, ça c'est pas mal ! J'ai vu que le premier, mais c'est paske j'ai pas eu le temps de voir les autres !
avatar
Yan
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 1040
Age : 44
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  zepelin le Sam 26 Mai - 20:04



avatar
zepelin
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 2708
Age : 36
Localisation : Namur - Belgique
Date d'inscription : 24/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Jean-Fi le Sam 26 Mai - 23:18

lol!

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17029
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  PiPhie le Sam 26 Mai - 23:23

PiPhie, le 29/11/2011, a écrit:


zepelin, aujourd'hui, a écrit:




_________________
Hello Invité


Pour tirer le meilleur parti des connaissances acquises, pour en extraire toute la richesse, il importe de ne pas s'y habituer trop vite, de se laisser le temps de la surprise et de l'étonnement. (Hubert Reeves)
avatar
PiPhie
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 12169
Age : 49
Localisation : Pi-World
Date d'inscription : 20/01/2008

http://www.lecrayondor.com/index.php?option=com_datsogallery&

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critiques de films, cinéma, DVD...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 42 Précédent  1 ... 21 ... 39, 40, 41, 42  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum