Formule 1 - Saison 2015

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Dim 7 Juin - 11:20

Manche 7: Montréal

Les 3 séances d'essais libres ont été largement dominée par les Mercedes, Lewis en EL1 et 2, Nico en EL3.
En Q1, pas de surprise, les Mercedes sont facilement devant et les deux pilotes roulent peu. Dans les dernières secondes, c'est toutefois Romain Grosjean qui réalise le meilleur chrono mais avec les pneus super tendres que les Mercedes n'ont pas utilisé.

En Q2, Lewis remet les pendules à l'heure 12/1000 devant Nico. Massa et Vettel sont déjà éliminés par des soucis techniques. Vet' prend en plus 5 places de pénalité pour avoir dépassé sous drapeaux rouhes en EL3. Jenson n'a pas du tout roulé, 5ème moteur et autres composants changés, il prend donc 15 places de pénalités qui seront transformées en un DT pendant la course.
En Q3, Lewis enfonce le clou 3/10ème devant Nico, Kimi est 3ème à 6/10, suivi de Bottas, Grosjean, Crashtor, Hulk', Kvyat, Ricciardo et Checco.
Maxou qualifié 12ème prend les 5 places héritées de Monaco + 10 places pour son 5ème moteur.
Sur la grille, les changements dûs aux pénalités mettent Vettel 18ème, suivi par Verstappen et Button.

C'est la 44ème pole de Lewis, une derrière Vettel, la 6ème de la saison alors qu'il en a réalisé 7 sur l'ensemble de la saison 2014 affraid 
Montréal, sur le circuit Gilles Villeneuve, permet les dépassements, les erreurs fatales grâce au célèbre mur des champions et vu que c'est un circuit Stop&Go, les freins sont soumis à rude épreuve (cfr 2014).
Kimi en P3 et avec une bonne gestion des pneus peut espérer se mêler à la lutte pour la coupe, mais la vitesse de pointe des Merco est tout de même au-dessus de celle des Féfé. Iceman devra tabler sur une stratégie décalée pour espérer la victoire et sur la SC qui est souvent de sortie à Montréal.

Il est très probable que les pénalisés partiront en pneus plus durs pour faire un long relais en début de course. Massa, Vettel et Verstappen ont de bonnes chances de remonter vers les points. Il faudra juste voir qui Geignardo ira harponner
Comme à son habitude, le brésilien a sévèrement critiqué Verstappen pour son carton à Monaco, ce qui n'est pas faux, mais venant du pilote qui affiche l'un des plus gros tableaux de cartons en F1, c'est limite risible. Max lui a d'ailleurs très justement rafraîchi la mémoire avec le GP de Montréal 2014 et Jos the Boss (Verstappen père) a rappelé à son tour que Geignardo Massa a toujours des excuses pour accuser les autres sans jamais se remettre en question, ce à quoi je ne peux qu'applaudir.

Départ de la course à 20h pour la Belgique.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mar 9 Juin - 13:52

Au départ, tout se passe bien, seul Nico doit lutter avec Kimi pour conserver sa seconde place. Vettel, Hulkenberg et Massa ont pris un excellent départ et remontent déjà dans la hiérarchie.

Jenson rentre à la fin du premier tour purger son DT. Au 3ème passage, Lewis est déjà à 1,5 sec devant Nico, hors zone DRS. Vettel pointe en 14ème position derrière Alonso. La passe d'armes entre les deux est très chaude, mais Sebastian a le dernier mot. Il rentre au 8ème tour passer les pneus super tendres mais l'arrêt est long et il remonte en piste bon dernier. Massa continue sa remontée et passe la Sauber d'Ericsson.

Ricciardo est largué en queue de peloton tandis que Vettel qui a déjà avalé les deux Manor et la McLaren de Jenson s'attaque à Nasr. Les Toro Rosso sont également la peine.

En tête de la course, Lewis compte plus de 3 secondes d'avance sur Nico, Kimi et Valtteri suivent à bonne distance avec Romain à leur poursuite. Hulkenberg fait sa course tout seul avec Pastor à bonne distance, c'est plus sûr pour lui   

Massa passe Perez puis Kvyat pour pointer en 7ème position.

Au 21ème tour, le leader prend déjà un tour aux Manor puis à Jenson  No. Ca fait pitié de voir Jenson se traîner avec sa brouette motorisée par Honda. M'enfin, fallait pas se leurrer, 2015 ne pouvait être qu'une année de développement pour Mclaren et Honda, faudra de la patience. D'un autre côté, ça me fait marrer pour l'égo surdimensionné de Fernand, ça va peut-être le rendre un peu plus humble. 

Kimi rentre assez tôt chausser les pneus médiums et remonte 4ème en piste. Bottas fait de même et ressort derrière Kimi qui part en tête à queue tout seul, mauvaise opération pour la Scuderia qui voit Bottas prendre le podium. Lewis rentre immédiatement pour laisser la tête de course à Rosberg le temps d'un tour, il avait 4 secondes d'avance sur son équipier. Mais en piste, Nico sort large, ses freins sont déjà trop chauds. Il rentre au stand pour revenir dans les échappements de Lewis, à peine deux secondes les séparent. L'anglais a fait un tour prudent pour bien mettre ses pneus en température. Nico va pouvoir à nouveau l'attaquer.

Derrière, Vettel, qui a fait un second arrêt pour remettre des super tendres, passe Massa pour prendre la 7ème place. A part les deux Mercedes, Bottas et Kimi, il y a de la bagarre un peu partout.

Au 36ème tour, Grosjean passe Massa. Maldonado, Hulkenberg, Vettel et Kvyat complètent les points tandis que Ricciardo n'est que 13ème derrière Verstappen et devant Sainz.

Soudain, une marmotte apparaît en piste affraid 
Heureusement pour elle, la première voiture qui se pointe est à distance suffisante que pour lui permettre de quitter la piste saine et sauve.
Nico Rosberg, toujours en chasse derrière Lewis doit à nouveau lever le pied, sous peine de connaître des problèmes de freins et de consommation.
Vettel attaque Hulkenberg et la Force India part en tête à queue, probablement à cause d'un vibreur. Il ne semble pas y avoir eu touchette, mais Vettel ne lui laissait pas beaucoup de place.
Alonso, à qui le stand avait déjà demandé d'économiser de l'essence, abandonne suite à un problème au niveau de l'échappement. Fernand est très mécontent, ça s'est entendu à la radio .

Au 50ème tour, Grosjean se déporte pour passer la Manor de Stevens mais se rabat trop vite devant lui et bousille son aileron avant. Crevaison immédiate qui l'oblige à rentrer changer ses pneus. Chance pour lui, l'allée des stands était juste devant son nez.
Les commissaires apprécient modérément et Alan Jones, en charge pour cette course, lui inflige 5 secondes de pénalité. Son arrêt lui coûte la 5ème place et il se retrouve 11ème, hors des points.
Entretemps, Sainz a passé Ricciardo tandis que Vettel passe Maldonado pour revenir sur Kimi. C'est au tour de Jenson d'abandonner, problème d'échappement également.
Massa dépasse Maldonado à son tour tandis que Rosberg fait un gros blocage de roues. Il ne pourra plus tenter d'aller chercher Lewis. Romain réussit à passer Perez pour prendre la 10ème place mais il ne pourra pas aller chercher Kvyat.

Devant le drapeau à damiers, Lewis emporte une 37ème victoire et Nico Rosberg termine second en offrant le 20ème doublé à Mercedes. Course "facile" pour Hamilton qui a constamment contrôlé son équipier et son rythme de course.
Valtteri Bottas offre à Williams le premier podium de la saison, Kimi termine 4ème devant Vettel (parti 18ème ) et Massa (parti 15ème ). Maldonado marque ses premiers points de la saison en terminant 7ème devant Hulk', Kvyat et Grosjean. Verstappen parti 19ème (derrière Vettel) termine 15ème.

La course n'a pas été extrêmement passionnante, chose rare pour Montréal, mais a bien montré que la domination des Mercedes est toujours bien là, que Ferrari a reperdu un peu de terrain par rapport à Williams, que le moteur Renault est maintenant un peu plus fiable mais que les voitures qui en sont équipées n'avancent pas, que les Manor n'évoluent pas et que Mclaren a encore un énorme chemin à faire pour lutter et espérer les petits points.
Alonso, Stevens et Merhi sont les seuls pilotes au score encore vierge.

Au classement mondial, Hamilton reprend un peu d'avance et mène de 17 points sur Rosberg et 43 sur Vettel. Mercedes a déjà 105 points d'avance sur Ferrari et 181 sur Williams. Je pense que Lewis va battre le record de points de Vettel sur une saison (397) vu qu'il en est déjà à 151 après 7 GP.
Du côté des poles, il en est déjà 6 sur 7 GP alors que son meilleur score est de 7 sur une saison. Il ne lui en manque qu'une seule (44) pour égaler Vettel (45) et partir à la chasse des 65 de Senna. Pour peu que Mercedes continue sa domination cette année et l'an prochain, et Lewis battra Senna y compris au nombre de titres.

Prochain GP dans 15 jours sur le circuit de Red Bull en Autriche. Helmut Marko braille déjà à qui veut l'entendre que les mauvaises ventes de billets sont uniquement dûes à la domination sans partage de Mercedes. Quant à lui, Christian Horner renchérit en disant que Renault va quitter la F1 si on ne change pas le règlement moteur.
Ce n'est plus ça de la mauvaise foi, c'est carrément du foutage de gueule. Suspect

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Sam 20 Juin - 19:46

Manche 8, Red Bull Ring

Les séances d'essais ont été dominées par Rosberg et Vettel, Lewis a accumulé les petites fautes sans jamais réussir le tour parfait. La pluie est venue perturber un peu les essais et la qualification commence avec une piste encore humide par endroit. Tout le monde s'élance en pneus intermédiaires et on voit rapidement pas mal de travers et de hors-pistes.
En Q1, c'est Rosberg qui fait le meilleur temps, 1,4 secondes devant Hamilton. Première surprise, l'élimination de Raikkonen. Button en reste là également alors qu'Alonso passe en Q2. Les deux pilotes Mclaren auront de toute façon 25 places de pénalité pour avoir changé de moteur, boîte, ... En fait, toute la voiture sauf le pilote
Les deux pilotes Raides Boules auront 10 places chacun pour changement de moteur. Les deux Manor seront les plus lentes mais elles vont monter sur la grille avec le jeu des pénalités.

En Q2, c'est à nouveau Rosberg qui fait le meilleur temps, mais l'écart devant Lewis n'est plus que de 4/10. Vettel pointe le nez derrière les Mercedes, devant les 2 Williams et Hulkenberg très en forme après sa victoire aux 24h du Mans le week-end dernier. Maxichou est à l'aise également, surtout quand la piste était piégeuse.

En Q3, Grosjean ne roulera pas suite à des soucis hydrauliques, il sera d'office 10ème mais profitera de la pénalité de Kvyat. Lewis sort enfin du bois pour faire un premier chrono de fou, 2/10 devant Nico. Verstappen ne fera qu'un seul essai car il ne lui reste qu'un seul train de pneus super tendres. Lors de sa seconde tentative, Lewis part à la faute au premier virage, un vrai coup de raquette du train arrière qui l'envoie dans l'échappatoire. Nico est dans un bon tour mais part à la faute dans le dernier virage, Lewis conserve sa pole
Vettel s'élance très tard mais réalise le 3ème chrono devant Massa, Hulkenberg, Bottas, Verstappen, Kvyat et Nasr.

Sur la grille, Romain sera donc 9ème tandis que Kvyat passe 17ème devant son équipier, Alonso et Button. Merhi se retrouve 15ème juste derrière Kimi.

Avec cette nouvelle pole, Lewis est maintenant à égalité avec Vettel, 20 derrière Senna. Hamilton établit un nouveau record de pole sur des circuits différents: 21 devant Prost et Vettel (20) et Schumi (19).

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Sam 27 Juin - 18:17

A l'extinction des feux, c'est Nico qui se montre le plus rapide et passe Lewis. L'anglais attaque immédiatement pour reprendre son dû, mais peine perdue. Derrière, Kimi perd le contrôle de sa monoplace et accroche Alonso qui arrivait sur sa gauche. C'est le gros carton, la Mclaren escalade la Ferrari et la roue avant droite de Fernand passe juste au-dessus des mains de Kimi, ce fut juste. Les deux pilotes sont indemnes et la Safety car entre en piste. Kvyat en profite pour rentrer changer ses pneus et son nez.
Button rentre deux tours plus tard.

Au restart, Nico conserve son avantage et prend rapidement ses distances sur Lewis. Vettel, troisième tente de garder le contact avec les Mercedes, mais il perd 2 ou 3/10 par tour.
Carlos Sainz est en bagarre avec Romain Grosjean et passe, non sans avoir légèrement touché les roues de la Lotus. Perez profite de l'occasion pour passer également le français.
Au 10ème tour, c'est l'abandon pour la seconde Mclaren. Le nouveau patron de Honda est dans le stand, difficile de sourire. Rosberg compte maintenant 1,2 sec d'avance sur Lewis.
Bottas passe Verstappen tandis que Grosjean attaque Checo sous tous les angles. Mais la vitesse de pointe de la Force India est supérieure et aucune attaque ne fonctionne. Vettel est relégué à 7 secondes de Rosberg, 5 de Lewis.

Au 24ème tour, Grosjean rentre chausser les pneus tendres, suivi par Nasr. En piste, Bottas prend le meilleur sur Hulkenberg qui rentre changer ses pneus en même temps que Sainz.
Bottas fait de même le tour suivant avec Verstappen, mais le finlandais rentre en piste à nouveau derrière Hulkenberg.
En tête de la course, l'écart est maintenant de 4 secondes, Lewis ne tient pas le rythme de son équipier, comme durant tous les essais.
Max passe Kvyat, suivi par Romain qui fait de même. Le russe ne parvient pas à tenir le rythme.

Rosberg rentre au 34ème tour chausser les pneus tendres et ressort 4ème. Lewis mène maintenant la course tandis que Massa rentre à son tour. Lewis rentre le tour suivant mais ressort loin derrière Rosberg, ce dernier a explosé le record du tour. Mais en quittant la pitlane, Lewis a mordu la ligne blanche de sortie, cela lui vaudra 5 secondes de pénalités. S'il ne s'arrête plus, ce sera ajouté à son temps de course. Vu qu'il a 15 secondes d'avance sur Massa, cela ne changera rien à sa course et ça protège la victoire potentielle de Nico. Mais si jamais la SC doit revenir en piste et provoque le regroupement de toutes les voitures, il pourrait facilement se retrouver 7 ou 8ème, voire pire. No

Vettel rentre au stand, mais gros souci à la roue arrière droite, son arrêt est très long et le rejette en 5ème position. Grosjean abandonne, boîte de vitesse cassée. Sainz abandonne également.
Derrière, Maldo passe Nasr et Kvyat en 2 virages, Nasr passe également le russe à l'agonie.
C'est ensuite Perez qui passe Nasr pendant le pitstop de Kvyat.
Maldonado attaque maintenant Ricciardo et le passe après deux tours de bagarre.
L'australien rentre alors changer ses pneus et purger sa pénalité de 5 secondes. Il se retrouve loin de la zone des points.

Vettel n'est plus qu'à 2 secondes de Massa, la bagarre pour le podium est lancée.
Pastor est à l'attaque de Verstappen tandis que Vettel essaie d'attraper l'aileron de la Williams de Massa.
Maldonado passe Max au forceps tandis que Nico file vers la victoire. Vettel n'était pas assez rapide en ligne droite pour passer la Williams.

Bottas termine 5ème devant Hulkenberg, Pastor, Maxou, Checo et Daniel. Nasr, Kvyat, Ericsson et Mehri sont les seuls autres pilotes ayant terminé la course.

Au CDM, Nico revient à 10 points de Lewis grâce à ses trois victoires. Vettel est 3ème avec 49 points de retards sur Lewis et 48 d'avance sur Kimi. Chez les constructeurs, Mercedes totalise plus de points que Ferrari et Williams ensemble: 328 contre 192 et 129. Red Bull n'a que 55 points en 4ème place devant Force India (31) et Lotus (29).

Prochain GP Silverstone le 5 juillet. Il faut absolument que Lewis reprenne sa marche en avant et casse la spirale ascendante de Nico.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Dim 5 Juil - 10:05

Manche 9: Silverstone

Bienvenue sur le plus vieux circuit du championnat de F1. La météo est nettement plus fraîche qu'en Belgique avec 22° (nous en sommes à 37°). Il a beaucoup plu pendant la nuit de vendredi à samedi, la piste sera donc très verte et propre.
Nico Rosberg a dominé toutes les séances d'essais libres malgré quelques soucis hydraulique au niveau de la boîte de vitesses. Les pneus choisis par Pirelli seront les durs (bande orange) et les médiums (blancs).

En Q1, Rosberg signe rapidement le meilleur chrono avec les pneus durs, suivi par Lewis à 3/10. Ca bataille beaucoup dans les autres teams et c'est finalement Kimi qui réalise le meilleur chrono de la séance, MAIS avec les pneus médiums. Seules les Mercedes et Bottas n'ont pas utilisé les médiums et disposeront donc d'un train supplémentaire pour les deux séances suivantes. Bizarre pour Ferrari et Massa qui avaient une voiture assez rapide que pour tenter le même coup que les Flèches d'argent. scratch 

Beaucoup de pilotes sont passés hors piste au virage 9 et ont ainsi vu leur chrono annulé. Le seul à râler pour ça fut Raikko qui disait à son équipe avoir juste pris le vibreur. Pas de chance pour lui, la vidéo prouve le contraire. Les deux Manor sont éliminées, comme les deux Mclaren (super qualif, on continue à s'améliorer déclare Fernand ).
Les Lotus sont en difficulté et passe en Q2 de justesse. Nasr est le premier des éjectés. Mehri est à près de 6 secondes du chrono de tête malgré les pneus les plus tendres de la séance, ce qui donne un écart de près de 8 secondes au tour. Rolling Eyes
Le poleman en GP2 est à seulement 6/10 du chrono de la Manor.

En Q2, c'est Rosberg qui s'installe en tête pour toute la séance, les Ferrari et les Williams suivent. Verstappen est à la ramasse et se plaint d'un manque complet de grip sur le train arrière. Son équipier est à l'aise et est loin devant. Hulkenberg plane toujours depuis sa victoire au Mans et caracole aux avant-postes loin devant Perez. La Force India est enfin la nouvelle version tant attendue. La Red Bull de Kvyat semble compétitive mais pas celle de Ricciardo. Bottas se place second devant Lewis.
Perez, Verstappen, Ericsson et les deux Lotus passent à la trappe. Maxichou pleure à la radio sur sa vilaine voiture qui dérape du cul dans chaque virage. Son équipier est 8ème et passe en Q3

Premier chrono de pété pour Lewis qui sort enfin du bois devant Nico à 1 gros dixième. Derrière, c'est la bagarre entre les Williams et les Ferrari. Lors du second run, Lewis fait un plat dans son pneu avant gauche pendant son tour de mise en température. Il sait déjà qu'il ne pourra pas améliorer son chrono et plus le temps de rentrer les changer. Derrière, Rosberg est en avance dans les deux premiers partiels mais se rate avant la fin du tour. Lewis est déjà dans l'allée des stands et garde sa nouvelle Pole position, la 46ème. Massa et Bottas s'adjugent la seconde ligne, Kimi et Vet' la troisième, Daniil et Carlos la 4ème et Hulk' sera juste devant Daniel sur la 5ème ligne.

Reste à espérer que cette fois, Lewis prendra un bon départ pour renouer avec la victoire. Il a repris les réglages d'embrayage qu'il avait en début de saison et fait quelques essais de départs.
Mclaren échappe à de nouvelles pénalités en réutilisant des vieux moteurs, mais la FIA vient d'accepter le principe d'un moteur supplémentaire par pilote pour les nouveaux motoristes lors de leur première saison et avec effet rétroactif.
En plus, ils échappent de justesse à des sanctions car, lors de la Q1, les mécanos ont installé un pneu alloué à Jenson sur la caisse de Fernand. Ce sera juste une réprimande (on est vraiment dans le ridicule des règles de la F1 là).
Aucun pilote pénalisé sur la grille de départ.

Avec cette 46ème Pole position, Lewis devient le troisième pilote au classement des poles, il lui en reste 20 à réaliser pour dépasser Senna. Il bat également son record personnel de 7 par saison en réalisant sa 8ème en 9 courses et un record absolu de 89%. Le record à battre est de 15, établi par Vettel en 2011 (79%). Il reste 10 occasions cette saison

A tout à l'heure pour la course.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mar 7 Juil - 10:25

Alors que les voitures s'alignent sur la grille de départ, les mécaniciens rentrent la voiture de Felipe Nasr qui a eu un souci technique pendant le tour de mise en grille, c'est l'abandon pour le brésilien.
A l'extinction des feux, Lewis et Nico voient deux avions blancs passer entre eux, les Williams ont pris un envol supersonique et Massa prend le leadership de la course.
Lewis parvient à reprendre la seconde place à Bottas mais ce fut très chaud.
A l'arrière du peloton, ça cartonne sec: les Lotus se sont touchées et Fernando est venu percuter Jenson. La première Mclaren est déjà hors course ainsi que la Lotus de Romain. La Safety Car entre en piste.
Maldonado doit abandonner également, probablement une conséquence de l'accrochage avec son équipier. Alonso est au stand pour changer de museau.

Au restart, Lewis est chaud boulette et attaque Massa mais il doit freiner sec pour éviter de le percuter et Valtteri en profite immédiatement. Les deux Williams sont en tête, Claire Williams est en train de mouiller ses dessous Laughing
Hulkenberg est 5ème position devant les Ferrari tandis que Perez passe Vettel. Verstappen abandonne déjà.

Alors que Vettel repasse Perez pendant que Bottas attaque son équipier, il est plus rapide mais son stand lui ordonne de ne pas attaquer.
Bottas n'en a cure et Williams l'autorise finalement à y aller à la condition que ce soit net et rapide. Massa n'a pas l'intention de se laisser faire et ça permet à Lewis de grignoter quelques dixièmes derrière.
Daniel Ricciardo rentre chausser les pneus durs, Kimi fait de même pour revenir 9ème en piste. Le tour suivant, c'est au tour de Vettel qui se retrouve 10ème. Alonso opte pour les médiums et revient en piste 12ème devant Ricciardo.
19ème tour, Kvyat, Hamilton, Hulkenberg et Perez rentrent à leur tour. Massa, Rosberg et Ricciardo rentrent le tour suivant. Lewis est remonté en piste en 5ème position mais il aligne un tour canon tandis que Massa ressort côte à côte avec Rosberg. Bottas rentre derrière pour revenir en piste devant les moustaches de Nico. Le public ne se tient plus; Lewis est en tête et bat ainsi un record vieux de 45 ans, 18ème GP consécutif mené au moins un tour. Le record était de 17 et détenu par Jackie Stewart depuis 1970.
Mauvaise affaire pour Nico qui n'est que 4ème devant Kimi, Vet', Kvyat et Hulk. Alonso est 11ème à la porte des points. Ricciardo abandonne.

A la radio, les stands communiquent à leurs pilotes que la pluie va arriver, il faut tout donner maintenant sans plus se tracasser de la consommation.

Au 33ème tour, Sainz abandonne dans l'échappatoire mais la proximité de la voiture impose la Safety car virtuelle. Les pilotes doivent maintenant respecter un temps minimum au tour. On voit ainsi les pilotes attaquer à certains endroits et ralentir fortement dans d'autres. Quelques gouttes commencent à tomber au moment ou la VSC est finie. Sur une piste qui devient piégeuse par endroits, les Williams marquent le pas, surtout Bottas qui semble perdre confiance. Lewis a maintenant 8,4 secondes d'avance sur Massa tandis que Nico essaie d'attraper l'aileron arrière de Bottas.
Vettel passe son équipier qui rentre chausser les pneus intermédiaires. Pari risqué car il pleut très peu et ses pneus ne tiendront pas longtemps si ça reste ainsi. Rosberg attaque et passe Bottas tandis que Lewis part à la faute mais sans mal. Massa revient à 5 secondes mais il a Nico aux basques. Les Williams ont vraiment du mal sous ces conditions et Nico passe le brésilien pour revenir en seconde place. C'est lui le plus rapide en piste.
Pour Kimi, c'est la galère et il se fait passer par Perez. Alonso et Ericsson sont également en intermédiaires mais ça ne paie pas encore.

43ème tour, Lewis demande à son stand à passer tout de suite en intermédiaires et il rentre. Vettel fait de même derrière lui. En sortant des stands, la pluie commence craiment à tomber, pari gagné pour Lewis. Nico, Felipe et Valtteri rentrent le tour suivant. Quand ces trois-là reviennent en piste, Lewis a déjà 9 secondes d'avance et la course est jouée. Vettel passe Massa pour lui piquer le podium.
La pluie s'arrête et le soleil revient juste à temps pour saluer la victoire de l'anglais sur ses terres et devant 145.000 spectateurs.

Nouveau doublé Mercedes devant Vettel, Massa, Bottas, Kvyat, Hulkenberg, Raikkonen, Perez et Alonso qui marque son premier point de la saison. Au passage, Massa devient le premier pilote non Mercedes ou Ferrari à avoir mené un GP cette saison. Maigre consolation.

Entre équipiers, ça donne:

Lewis vs Nico: 8-1 et 6-3, 8 poles en 9 courses pour Lewis, nouveau record personnel sur une saison.
Vet' vs Kimi: 7-2 et 7-2, Iceman marque le pas et fait trop d'erreurs.
Felipe vs Valtteri: 6-3 et 3-5 (pas de course à Melbourne pour Bottas)
Daniel vs Daniil: 5-4 et 4-4 (pas de course à Melbourne pour le russe). Daniel cumule les ennuis depuis le Canada
Fernand vs Jenson: 3-3 et 3-4 (pas de course à Melbourne pour Fernand et à Sakhir pour Jenson)
Romain vs Crashtor: 8-1 et 6-2
Hulk' vs Checo: 6-3 et 4-5, Hulk' a remporté les 3 dernières qualifs.
Max vs Carlos: 3-6 et 3-6, le bon début de saison de Max est loin et Sainz domine nettement pendant que le hollandais fait plus de fautes.
Felipe vs Marcus: 6-3 et 7-1, pas de course pour Nasr à Silverstonne
Will vs Roberto: 5-2 et 3-4, Merhi revient à niveau en qualif' et prend nettement ses marques en course.

Chez les constructeurs, Mercedes mène largement le championnat avec 371 points devant Ferrari (211), Williams (151), Red Bull (63), Force India (39) a passé Sauber qui n'a plus marqué aucun point depuis le Canada (21), idem pour Toro Rosso mais depuis Monaco (15) et Mclaren (5). Manor est toujours à 0.
Il est de plus en plus évident que le titre n'échappera pas à Mercedes et se jouera entre les deux équipiers. Avantage à Lewis mais il ne mène que de 17 points. Le "hold-up" de Nico à Monaco lui coûte cher.

Prochaine course dans 3 semaines en Hongrie, circuit où Lewis a déjà gagné 4 fois alors que Nico n'a jamais fait mieux que 4ème.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Dim 26 Juil - 10:43

Manche 10, Hungaröring de Budapest

Après 3 semaines de pause forcée pour cause de suppression du GP au Nürburgring, la Hongrie est le GP qui va marquer la pause estivale d'un mois avant Francorchamps.
Lewis Hamilton a réalisé le meilleur temps des trois séances d'essais libres.
Il fait chaud, entre 27 et 31°, la piste monte jusqu'à 54° et les pneus disponibles seront les médiums et les tendres.

En Q1, sans surprise, les deux Mercedes sont devant, Lewis à un souffle devant Nico. Ricciardo, Vettel, Bottas et Kimi sont derrière. Premiers éliminés: Button, les deux Sauber et les deux Manor. Alonso est 14ème.
En Q2, Lewis enfonce le clou et met 5/10 à Nico qui a des soucis de freins et des problèmes de mise en température des pneus. Vettel et Ricciardo suivent les deux équipiers avec Bottas et Raikko en embuscade. Massa et Kvyat sont juste derrière. Cette fois, c'est Hulkenberg, Sainz, Perez, Maldo et Fernand qui sont éliminés. L'espagnol n'a pas pu faire de chrono et a immobilisé sa voiture dans la bretelle d'accès au stand, ce qui a causé un drapeau rouge de quelques minutes. L'ibère frustré a tenté de faire un chrono en poussant lui-même sa voiture, mais même avec 6 commissaires pour l'aider, rien à faire, les pneus étaient trop froids

En Q3, Rosberg signe le chrono à battre, mais Lewis le bat immédiatement lors du premier run. Lors du second, Nico améliore un peu mais l'anglais enfonce le clou avec une masse et met presque 6/10 dans la vue de l'allemand. Vettel et Ricciardo occupent la seconde ligne, la troisième est 100% finlandaise, Kimi devant Valtteri. Kvyat et Massa sont sur la ligne suivante et Max et Romain complètent le top 10.

A partir de la prochaine course à Spa, les procédures électroniques de départ seront modifiées par le règlement et le pilote devra gérer lui-même le contrôle de traction, de couple, ... et on devrait donc avoir des départs "ratés" plus nombreux.
Ce 17 juillet 2015, le français Jules Bianchi, gravement accidenté à Suzuka en octobre 2014, est décédé des suites du crash pendant lequel son crâne avait encaissé une décélération de 245 g. Les funérailles ont eu lieu le 21 juillet à Nice en présence de la majorité des pilotes du plateau. Beaucoup arborent un message de soutien et de mémoire avec le n°17 de Jules. La FIA a décidé de retirer ce n° de la liste et il restera définitivement attribué au français défunt. No 

Tout à l'heure, sur la ligne de départ, une minute de silence sera respectée en mémoire du jeune pilote reconnu comme le plus sympathique du plateau et c'est un grand talent qui quitte ainsi la F1 pour toujours. Jules aura eu le triste privilège d'être le premier tué en course depuis 21 ans, après Senna et Ratzenberger le week-end du 1er mai 1994.

  Jules

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Lun 27 Juil - 20:54

Avant le départ, les pilotes se sont rassemblés en cercle avec les parents de Jules Bianchi autour de tous les casques posés au sol, autour de celui du défunt, pour une minute de silence.

Lors de l'extinction des feux, la procédure est annulée car Massa est mal positionné sur la grille de départ. Les voitures repartent pour un second tour de chauffe et le brésilien est mis sous enquête qui lui vaudra probablement une pénalité.
Quasi tout le monde est chaussé de pneus tendres.

Au second départ, Vettel démarre comme une fusée suivi par son équipier et les deux Ferrari virent en tête au premier virage. Lewis tente de résister à Kimi mais sans succès. A nouveau un départ foiré pour les deux Mercedes. Même constat pour Ricciardo.
Lewis et Nico se bagarrent mais l'allemand laisse peu de place, l'anglais est obligé de passer par le bac à graviers. Lewis revient en piste sans dommage mais pointe en 10ème position.
Bottas est 4ème, suivi par Kvyat, hulkenberg et Ricciardo.

Lewis reste coincé plusieurs tours derrière Massa tandis que le stand Red Bull demande à Daniil de laisser passer Daniel plus rapide. Le russe s'exécute docilement tandis que Lewis passe enfin Massa puis Checo dans la foulée. Williams informe le brésilien qu'il aura 5 secondes de pénalité lors de son arrêt au stand.

Ricciardo passe Hulkenberg puis Bottas. En tête, Vettel s'est envolé et pointe 2 secondes devant son équipier. Nico est à 5 secondes de Kimi. Les Ferrari tournent plus vite de quelques dixièmes au tour par rapport à Rosberg tandis que Lewis aligne les meilleurs tours pour remonter dans les points.

Bottas ouvre la valse des pit stops et passe à nouveaux des tendres. Il ressort en 16ème position. Kvyat rentre également et met des médiums.
Au tour suivant (14), Massa rentre purger sa pénalité et passer des médiums. Verstappen, Nasr et Grosjean rentrent en même temps.
Lewis est maintenant 6ème mais à 28 secondes de Vettel. Derrière, Bottas passe Maldonado.
Alonso, Hulk et Sainz sont les suivants à rentrer.
Kvyat passe également Pastor et c'est maintenant Checo qui tente la même chose, mais c'en est trop pour Crashtor qui expédie le mexicain dehors de la piste.
Lewis rentre chausser des pneus tendres et il ressort des stands devant les moustaches de Bottas. Il est 5ème.
Rosberg rentre et passe des médiums. Vettel le suit au stand et passe des tendres. En piste, Kimi est maintenant leader. Il vient de perdre sa caméra frontale, petite frayeur sans suite pour Iceman.
Il rentre au stand chausser des tendres et permettre à ses mécanos de jeter un oeil rapide avec un aileron prêt. Mais il peut repartir rapidement.

Grosjean se prend une pénalité de 5 secondes pour avoir quitté son stand de façon dangereuse. Son équipier écope d'un DT pour sa délicate attention envers Perez.
Lewis passe Ricciardo et se retrouve 4ème à 16 secondes de Rosberg. Il remonte d'une seconde par tour grâce à ses pneus tendres.

Derrière, ça bagarre un peu partout et Alonso est 9ème. La Mclaren semble enfin performante sur un circuit qui demande moins de puissance moteur. Button est 12ème dans le même rythme.

Kimi prévient son stand qu'il perd de la puissance. Les capteurs confirment: une partie de l'ERS a lâché et ça fait 160 cv de moins. Fernando en profite pour se dédoubler.
Dans la seule longue ligne droite, l'aileron avant de la Force India d'Hulkenberg se détache d'un coup et passe sous la voiture. L'allemand tire tout droit dans le mur de pneus tandis que Kvyat se faufile entre les déchets de carbone qui volent dans tous les coins. La Virtual SC est déployée car la piste est jonchée de débris.
Rosberg, Hamilton, Ricciardo, Vettel et Raikko foncent au stand changer leurs gommes.

Excellent choix et c'est médiums pour les 5 pilotes tandis que la SC entre en piste. Les voitures devront passer via les stands pendant que les commissaires vont balayer les débris. A deux et chacun une bête brosse, ça va durer.

Par précaution, Force India change l'aileron de Perez. En piste, les attardés peuvent se dédoubler tandis que les Ferrari et les Mercedes sont roues dans roues. Le restart va être chaud.

Dès la rentrée de la SC, Vettel s'envole tandis que Nico passe Kimi gra^ce au déficit de puisance du finlandais. C'est la bagarre entre Ricciardo et Hamilton et il y a touchette. Bottas en profite et passe Lewis qui doit rentrer changer son museau. Le CDM remonte en piste en 13ème position, tout est à refaire alors que son principal rival pour le titre est second. Ricciardo passe Kimi à son tour. Le finlandais rentre au stand réinitialiser son système tandis que Lewis rentre purger un DT pour sa touchette sur Ricciardo. Simple incident de course jugé sévèrement par les commissaires. affraid

Après 2 tours, Kimi rentre abandonner, ça permet à Lewis d'entrevoir à nouveau les points, il est 12ème.
Perez et Massa abandonnent tandis que les commissaires continuent la salve de punition: DT pour Max, vitesse excessive sous SC, même chose pour Crashtor.
Button pointe 8ème, Alonso est 6ème, Lewis est aux fesses de Jenson et il le passe.

Devant, Vettel mène les débats sereinement tandis que ça bagarre entre Nico et Daniel. Le kangourou tente un freinage au panneau Trop Tard pour passer mais Nico recroise et lui coupe la trajectoire. Touchette et bardaf, crevaison pour le blondinet
Ca sent la pénalité aussi, re

Hamilton bat le MT en piste et se retrouve 7ème tandis que Ricciardo rentre changer son aileron et passer des pneus tendres. Rosberg est 10ème mais les commissaires ne lui infligent aucune pénalité
Je pige pas leur logique. scratch 

Lewis passe Grosjean pour remonter 6ème tandis que Crashtor se ramasse encore 10 secondes de pénalité pour avoir dépassé sous SC. 3ème pénalité pour le fou furieux du volant, un record je pense.
Kvyat reçoit 5 secondes pour avoir été hors piste. Il est second et doit garder au moins ce temps sur son équipier pour garder sa place.

C'est enfin le drapeau à damiers pour cette victoire brillante et méritée de Vettel et le premier podium de Kvyat. Ricciardo reste 3ème devant Verstappen, Alonso (oui, oui, Alonso), Hamilton (ouf), Grosjean, Rosberg (shit), Button (oui oui) et Ericsson.
Nasr, Massa, Bottas, Maldo, Mehri et Stevens complètent le classement de cette course très mouvementée.
Dans son tour de rentrée, Vettel, très ému, dédie sa victoire à la mémoire de Jules Bianchi qui faisait partie de la Ferrari Academy. Daniil regarde au ciel la main sur le coeur avec la même tristesse.

C'est maintenant la pause estivale pour un mois avant le GP de Spa.

Au classement, Lewis conforte sa première place alors qu'avant l'attaque de Daniel, il perdait la tête du CDM. Tout s'est joué à très peu, sauf pour les Williams complètement larguées. Les Raides Boules sont toutes les deux sur le podium et on n'entend plus de plainte du moteur Renault.
Par contre, c'est maintenant Renault qui parle de se passer des geignards autrichiens

En n'ayant mené aucun tour de cette course, le record de 18 GP menés de Lewis s'arrête. De même, le record de 9 doublés consécutifs pour Mercedes s'arrête également.
Par contre, Lewis a encore amélioé son nombre de poles consécutives: 5.
Nouveau record pour Crashtor: 7 pénalités en 10 GP.
Avec Romain, les deux pilotes Lotus ont déjà 6 points en moins sur leur permis.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Dim 23 Aoû - 9:49

Manche 11, Spa-Francorchamps

Après un mois de vacances, la F1 fait son retour sur le plus beau circuit de la F1, Spa.
La Scuderia Ferrari a annoncé que le contrat de Kimi était reconduit pour 2016. Il va pouvoir se rendormir et attendre paisiblement la retraite pendant que tous les soucis techniques et la poisse s'occupent de sa voiture pour ne pas embêter Vet'.

Lotus est sous pression judiciaire et menacée de saisie à cause d'une action intentée par Charles Pic pour non respect de contrat et de kilométrage effectué. Renault est également sous la pression de Red Bull qui aurait, selon les rumeurs du paddock, résilié son contrat dès la fin de saison en se basant sur une clause de performance.
Ambiance

Rosberg a dominé les 2 premières séances d'essais libres devant Hamilton, les Red Bull et les Ferrari. Les Williams sont loin, comme toujours le vendredi. Rosberg a subi un éclatement mystérieux d'un pneu arrière en pleine ligne droite à plus de 300 km/h. Il a pu récupérer le dérapage et n'a rien touché, mais son slip ne devait plus être sec.

En EL3, c'est Hamilton qui marque son territoire en infligeant 5/10 à son équipier, 8 aux Ferrari. Honda a apporté une évolution majeure à son moteur et les pilotes Mclaren sont tout sourire de disposer de 50 cv de plus. Button est tout de même à 3 secondes de Lewis Rolling Eyes 

En Q1, c'est Hamilton qui réalise le meilleur temps devant son équipier à 15/1000, suivi de Bottas et Perez. Les Ferrari sont 6 et 7 à près de 4/10. Nasr, Button, Alonso, Stevens et Mehri sont les premiers éliminés. JB est à 2 secondes du temps de Lewis avec les pneus tendres alors que les Mercedes ont roulé en médium Laughing 

Dès le début de la Q2, Max doit s'arrêter, son moteur perd de la puissance et il ne signe aucun chrono. Hamilton signe un chrono de 1min48" aussitôt battu par Nico qui est le seul à passer sous la barre des 48. Les Mercedes ne feront pas de seconde tentative.
Kimi est contraint à l'arrêt pour un problème de pression d'huile, sans avoir signé de chrono.
Hulk', Kvyat et Ericsson sont les autres éliminés. Les poursuivants sont relégués à 8/10 pour les plus rapides, 1 seconde pour les autres.

En Q3, Lewis signe le premier chrono pour la pole, Nico est second à 4/10. Bottas et Grosjean sont relégués à 1"3. A la seconde tentative, Lewis enfonce le clou et met près d'une demi seconde à son équipier. Valtteri et Checo occuperont la seconde ligne car Romain écope de 5 places de pénalités pour changement de boîte de vitesses.
Maxou en prend 10. La troisième est occupée par Daniel et Geignardo, la suivante par Crashtor et Vet' (à 1"7 de la pole) et la 5ème par Romain et Carlos qui n'a pas signé de chrono en Q3.

Chez Mclaren, on a le sourire très forcé: l'équipe a changé tout ce qui était possible sur la voiture, à l'exception des pilotes. Jenson écope de 50 places de pénalité, Fernand en prend 55. Les pénalités ne sont plus cumulatives entre GP. Ils seront donc 19 et 20 sur la grille, juste derrière Max (18) et les Manor (16 et 17).
La météo s'annonce belle pour la course, une rareté à Spa, mais la pluie annoncée en fin de journée pourrait tout de même surprendre.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Lun 24 Aoû - 9:00

Alors que les voitures sont dans leur tour de chauffe, Hulkenberg signale à son stand qu'il a une perte de puissance. Le stand lui donne l'ordre de rentrer puis se ravise et il se place tout de même sur la grille de départ. Mais dès qu'il est arrêté, Hulk' lève les bras et la procédure de départ est annulée. La Force India est poussée dans les stands et abandonne. Pendant le second tour de chauffe, c'est Sainz qui rencontre des problèmes et il doit rentrer au stand. Il pourra repartir de là.

A l'extinction des feux, Hamilton prend un bon départ, meilleur que Rosberg qui se fait passer par Perez parti comme un boulet de canon, Ricciardo et Bottas. Checo attaque même Lewis et le passe mais ne peut pas freiner suffisamment pour garder la tête. Dans le virage, Lewis reprend la tête. Rosberg repasse Bottas en difficulté qui se fait voir également par Vettel. Crashtor abandonne déjà sur un problème moteur, la SC pourra peut-être rester au garage cette fois

Derrière, Max remonte déjà en 10ème position. Kimi est 12ème devant Fernand et Jenson. En tête de la course, Sergio voit Lewis prendre le large, l'anglais a déjà 4 secondes d'avance. Au 8ème tour, Ricciardo ouvre le bal des ravitos et opte pour les médiums. Romain fait une solide course et avale Bottas. Lewis a déjà mis 8 secondes à Sergio qui rentre à son tour. Le mexicain chausse les tendres et remonte 11ème en piste.
Button a perdu une partie de ses batteries et plus de 30% de puissance. La course s'annonce longue pour lui. No

2 tours plus tard, c'est à Massa, Verstappen, Kvyat et Grosjean de rentrer. Felipe et Max ont mis les médiums, Romain les tendres. Le français revient en piste juste derrière Valtteri et il le passe à nouveau  pour monter en 7ème position.
Le finlandais rentre alors chausser les médiums, mais ressort avec un pneu tendre à l'avant affraid . Jamais vu une telle bourde en 38 ans de F1.
Raikko rentre à son tour pour mettre des tendres et Rosberg suit au tour suivant pour chausser les médiums. L'allemand revient en piste en 3ème position.
Lewis laisse la tête de course à Vettel pour chausser également des médiums, aussitôt imité par le pilote Ferrari. L'anglais peut reprendre sa marche avant. La sanction des commissaires tombe, ce sera un DT pour Bottas. Le stand ne l'a pas encore fait rentrer pour remettre un pneu correct.  scratch

Nico est à l'attaque et remonte sur Lewis tandis que Romain avale Ricciardo pour passer en 4ème position. Vettel est maintenant 6ème.
Le pilote Lotus est déchaîné et il bouffe tout cru le sombre héros de Force India, le voilà sur le podium.
Ricciardo suce l'aileron de Perez qui rentre au stand chausser les médiums. L'australien est tellement surpris qu'il cale à l'entame de la ligne droite des stands. Les drapeaux jaunes sont agités, mais la Raide Boule est très mal placée, la VSC est donc "mise en piste". Massa, Grosjean et Raikko en profitent pour rentrer au stand et changer de stratégie. Tous mettent les médiums pour ne plus devoir s'arrêter. En tête de la course à 3,5 secondes devant Rosberg, Hamilton voit l'allemand revenir discrètement derrière lui alors qu'un temps minimum au tour est imposé. Louche de louche. scratch

A la relance, Lewis remet un coup sur la pédale et reprend ses distances sur son équipier. Nico a dû taper dans ses pneus pour remonter, il ne peut plus tenir la cadence. Kvyat rentre chausser des pneus tendres qui lui permettent de passer Bottas dès son retour en piste. A la radio, Vettel se plaint de soucis à son ingénieur. Alors qu'il a 4 secondes d'avance sur son équipier, Hamilton rentre chausser des tendres, imité le tour suivant par Rosberg. Le blondinet aura mené la course un tour  
Lorsqu'il revient en piste, il est à plus de 7 secondes de son leader.

Grâce à ses pneus frais, Kvyat attaque et dépose Raikkonen tandis que Romain grignote la distance qui le sépare de Sebastian. Derrière, Verstappen attaque Bottas, le passe, mais freine au panneau Trop Tard. Il doit aller un peu hors piste et Valtteri reprend sa position. Daniil passe maintenant Massa et enchaîne avec Perez. Solide course du russe.

Au 42ème tour, alors que Romain lui suce l'aileron arrière, Vettel éclate son pneu arrière droit. 28 tours avec les tendres, c'était trop vu la température de la piste. C'est l'abandon et la fureur pour l'allemand.

Au tour suivant, Lewis emporte sa 39ème victoire sans avoir jamais été réellement menacé. Plus que 3 GP à emporter pour passer Senna et Vettel au nombre de trophées et partir à la chasse aux 51 de Prost. L'anglais reprend le large au championnat tandis que Romain remonte enfin sur un podium après une grosse disette.

Kvyat, Perez, Massa, Raikkonen, Verstappen, Bottas et Ericsson complètent les points. Solide course pour Grosjean qui a gagné 6 places par rapport à la grille de départ, Kvyat (+Cool, Raikko et Maxou (+10).
Magistrale course d'Alonso qui termine 13ème malgré 55 places de pénalité  

Dans la bagarre entre équipiers, cela donne:

Lewis vs Nico: 10-1 et 8-3, 10 poles en 11 courses pour Lewis, nouveau record personnel sur une saison.
Vet' vs Kimi: 9-2 et 8-3, Iceman n'est toujours pas vraiment dans le coup, même s'il a eu de la malchance
Felipe vs Valtteri: 6-5 et 5-5 (pas de course à Melbourne pour Bottas)
Daniel vs Daniil: 7-4 et 4-6 (pas de course à Melbourne pour le russe). Daniel cumule les ennuis depuis le Canada tandis que Daniil est de plus en plus à l'aise.
Fernand vs Jenson: 4-4 et 5-4 (pas de course à Melbourne pour Fernand et à Sakhir pour Jenson).
Romain vs Crashtor: 10-1 et 8-2. A part cartonner à tout va, le vénézuélien est inexistent en piste.
Hulk' vs Checo: 7-4 et 5-5, Checo remonte tandis que Nico cumule les ennuis.
Max vs Carlos: 5-6 et 4-7, ça s'équilibre et Max reprend du poil de la bête.
Felipe vs Marcus: 6-5 et 7-3, pas de course pour Nasr à Silverstone. Ericsson commence à prendre l'ascendant.
Will vs Roberto: 6-3 et 4-5, Merhi domine en course et doit travailler ses qualifs. La Manor est toujours à 4 secondes des Mercedes Suspect

Chez les constructeurs, Mercedes totalise plus de points que Ferrari et Williams ensemble. Red Bull est encore mathématiquement en lutte pour le titre, mais ne se fait plus aucune illusion. Lotus est devant Force India
Alonso se console ironiquement de sa 13ème place en déclarant avoir battu son équipier de 40 secondes. Interprétation folklorique des faits de course sachant que Button avait 30% de puissance en moins. On se console comme on peut  

Malgré le podium de Romain, ce n'est pas la fête chez Lotus: les huissiers sont là pour s'assurer que tout le matériel reste à Spa tant que la Justice n'a pas tranché sur le litige avec Charles Pic. Vu les soucis financiers du team, la situation ne fait qu'empirer.

Prochain GP dans 15 jours à Monza. Ferrari devrait y apporter une grosse évolution moteur.

L'ancien pilote et surtout constructeur Guy Ligier est décédé hier à l'âge de 85 ans.

Qui se souviendra encore de ça en 1976:



au lieu de ça:



 

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mar 25 Aoû - 9:02

http://www.rtbf.be/sport/moteurs/indycar/detail_indycar-le-pilote-britannique-justin-wilson-est-decede?id=9061562

Le gigantesque pilote britannique (1,93m) a disputé 11 GP de F1 en 2003 pour Minardi et 5 pour Jaguar. Il avait marqué 1 point à Indianapolis.




Concernant l'abandon de Crashtor, le team Lotus a confirmé que la panne était dûe à l'endommagement du système de contrôle de l'embrayage après un vigoureux passage hors piste dans Eau-Rouge.
Mister Bourrin a encore frappé.
Et vu les soucis financiers de Lotus, dont les voitures sont sous séquestre judiciaire à Spa, les millions apportés par le sponsor du vénézuélien ne sont pas près d'être abandonnés, Crashtor a encore de nombreux crashes à réaliser en F1 No

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Lun 7 Sep - 9:45

Manche 12: Monza

Mercedes amène une grosse évolution moteur qui a utilisé tous les jetons restants. Apparemment, ce moteur est bon car Lewis a dominé les trois séances d'essais libres. Seul le team Mercedes dispose du nouveau bloc, les teams clients devront attendre encore un peu.
Chez Lotus, on fait appel à la générosité des autres teams. Ils sont tellement désargentés qu'il n'y a pas assez de couvertures chauffantes (quelques-unes ont été endommagées par la pluie). Non mais sans blague, ça devient le cirque chez eux.
Chez Red Bul, Toro Rosso et McLaren, on profite à fond du changement de règlements qui ne reporte plus les pénalités d'un GP à l'autre. Cela fera 10 places pour Fernand, 5 pour Jenson, 30 pour Maxou, 35 pour Sainz et Kvyat, et enfin, 50 pour Ricciardo.

En Q1, pas de grosses surprises, Lewis est en tête devant son équipier et de 3,5 dixièmes. La Ferrari de Kimi suit de près juste devant les Force India. Les premiers éjectés sont, sans surprise, les McLaren et les Manor. Le dernier est Max qui a été relâché en piste avec un capot moteur mal fixé. Résultat, superbe envolée de la carrosserie et des debris de carbone partout sur la piste. Bien joué les gars No
Ca lui fera un DT pendant la course.

En Q2, Lewis continue sa marche triomphale, mais cette fois, les Ferrari se sont interposées entre les deux Merco. Les Williams sont reléguées à 7 et 9 dixièmes. Maldo, Nasr, Sainz, Kvyat et Ric' sont les suivants à quitter la qualif'. L'australien n'a même pas roulé, il a déjà cassé un moteur flambant neuf et savait qu'il serait en fond de grille.

En Q3, la hiérarchie reste similaire et c'est à nouveau Hamilton qui est en pole. Kimi a réussi à piquer la seconde place à son équipier qui sera en seconde ligne avec Rosberg. Massa et Bottas seront sur la suivante, devant Checo et Romain. Hulk' et Crashtor suivent en 5ème ligne. Le moteur de Nico Rosberg a connu en EL3 un souci hydraulique et les mécanos ont dû lui remettre un bloc qui a déjà 5 courses dans les pistons.
Avec le jeu des pénalités, les Manor se retrouvent sur la 7ème ligne.
Avec 7 poles consécutives, Lewis égale Schumi et Prost, le record est de 8 et est détenu par Senna depuis 1989.

Suite aux incidents de Spa, Pirelli a effectué une enquête approfondie sur tous les pneus utilisés en Belgique et a conclu que la crevaison de Vettel était dûe à la combinaison de débris sur la piste et une utilisation trop longue des pneus. Aucun problème de structure n'a été décelé.
Pour la course de Monza, le manufacturier italien a recommandé une pression minimale avec contrôle de la FIA. Même chose pour le carrossage. Enfin, les pilotes ont été pries d'éviter les critiques publiques et à chaud.

A l'extinction des feux, Kimi s'emmêlent les pinceaux et voit tous les concurrents le passer. Rosberg a pu l'éviter in extrémis et se retrouve 6ème derrière Checo. Lewis vire en tête au premier virage, talonné par Vettel et les deux Williams.
Au second tour, c'est l'abandon pour Grosjean qui a été percuté par Nasr. Suspension cassée. Crashtor fait de meme, belle uniformité chez Lotus.
Tandis que Rosberg repasse Perez, Kimi entame sa remontée en avalant les Manor, Ricciardo et Alonso.
En 4 tours, Lewis a pris près de 3 secondes à Vettel.

Au 11ème tour, Sainz rentre au stand passer des pneus tendres et purger une pénalité de 5 secondes pour avoir gagné un avantage en passant hors piste. Hamilton a déjà plus de 6 secondes d'avance sur Vettel.
Verstappen, parti dernier, passé Fernand. Nasr fait de même 7 tours plus tard.
Rosberg rentre au 18ème tour chausser les mediums et remonte en piste en 8ème position.
Au tour suivant, c'est Massa qui rentre mais son arrêt n'est pas optimal et il revient en piste derrière Rosberg. Kimi pointe déjà 5ème en passant Ericsson.
Vettel rentre au 25ème tour chausser des médiums, imité par Lewis le tour suivant. Rosberg en profite pour passer Kimi. Le finalandais rentre au 29ème tour et revient en piste en 10ème position. Les deux Williams occupant maintenant les 4 et 5ème places.
Lewis a 18 secondes d'avance sur Vettel.

La seule attraction de la course est à mettre à l'actif de Kimi qui continue sa remontée. Il est maintenant 7ème. Hamilton roule en tête en alignant les meilleurs tours malgré le coude à la portière.

Rosberg est collé aux basques de Vettel mais pas moyen de placer une attaque. Derrière, Kimi passe Ericsson puis Hulkenberg. Il est à 9 secondes de Perez et revient sur lui. En 9 tours, il est dans ses échappements. Il avale le mexicain au 45ème tour.
En tête et gérant sa course à l'aise, Lewis reçoit l'ordre de son stand d'aligner les chromos et creuser l'écart sur Vettel alors qu'il a 21 secondes d'avance. Bizarre. Toto Wolff a l'air inquiet tandis qu'on répète le message à plusieurs reprises à Lewis et en ajoutant qu'il aurait l'explication après la course. scratch
En attendant, il explose le record du tour et l'écart grandit.

A 2 tours du drapeau à damiers, explosion du moteur de Rosberg. Le vieux bloc n'a pas tenu. Massa est maintenant sur le podium, mais il y' a un jeune finlandais collé à son aileron arrière qui aimerait bien lui piquer la place.

A l'arrivée, Lewis emporte la palme avec 24 seconds d'avance sur Vettel, Massa conserve de justesse son podium devant Bottas, Raikkonen, Perez, Hulkenberg, Ricciardo qui a réussi à passer Ericsson dans le dernier tour et Kvyat.
Les deux Toro Rosso terminent à la porte des points, Sainz devant Verstappen. Nasr, Button, Stevens et Mehri complètent le classement. Fernand a abandonné sur souci électronique.

Excellente affaire pour Hamilton qui aura dominé toutes les séances d'essais, de qualif' et la course de bout en bout. C'est son second Grand Chelem et 9ème hat trick. Il est maintenant à une couronne du record de Senna et Vettel.
Avec l'abandon de Rosberg, Hamilton dispose maintenant d'un matelas de 53 points sur son équipier et 74 sur Vettel. Avec 11 poles et 7 victoires, l'anglais domine son sujet comme jamais.
Chez McLaren, il se dit que la tête du directeur moteur de Honda est demandée sur le billot.
L'écurie Williams a confirmé Bottas et Massa pour 2016, Force India a également confirmé qu'elle conserverait son duo actuel. Chez Féfé, Maurizio Arrivabene a clairement laissé entendre que le problème de Kimi au départ était dû à une mauvaise manip' du pilote. Le finlandais affirme que c'est l'embrayage qui a merdé. Heureusement qu'il a fait une belle course  .
En ce qui concerne l'avenir de Renault en F1, rien n'a encore été officialisé, mais il se dit que Red Bull aurait rompu son contrat et passerait chez Ferrari pour sa motorisation.

Peu après la course, les commissaires sportifs ont convoqué l'équipe Mercedes: la pression du pneu arrière gauche avec lequel Hamilton et Nico ont pris le départ était inférieur de 0,3 PSI (Lewis) et 1,1 (Nico) à celle recommandée par Pirelli (19,5) et imposée par la FIA Suspect Le team risquait la disqualification. On l'a fait accélérer le rythme en course pour pallier à un éventuel drive through.
Non mais sans blague. Le team a été averti alors que les pilotes avaient déjà changé de pneus depuis des plombes et jamais le team n'aurait risqué une connerie pareille sur un seul pneu.
En fin de journée, la FIA a considéré qu'il n'y aurait pas de suite. Un certain Damon Hill a déclaré qu'il aurait fallu brandir le drapeau noir (exclusion de la course). Comme par hasard, une Ferrari était en seconde position à Monza et Hamilton partait pour encore accroître son avance au CDM. Rolling Eyes

Au sein des équipes, ça donne:

Lewis vs Nico: 11-1 et 9-3, 10 poles en 11 courses pour Lewis, nouveau record personnel sur une saison.
Vet' vs Kimi: 9-3 et 9-3, Iceman se rapproche dans les chronos mais a encore merdé son départ à Monza
Felipe vs Valtteri: 7-5 et 6-5 (pas de course à Melbourne pour Bottas), Massa est de plus en plus souvent devant Valtteri
Daniel vs Daniil: 7-5 et 5-6 (pas de course à Melbourne pour le russe). Ca s'équilibre entre les deux
Fernand vs Jenson: 5-4 et 5-5 (pas de course à Melbourne pour Fernand et à Sakhir pour Jenson).
Romain vs Crashtor: 11-1 et 9-2. A part cartonner à tout va, le vénézuélien est inexistant en piste.
Hulk' vs Checo: 7-5 et 5-7, Checo est maintenant devant la plupart du temps, beaucoup plus propre en piste que par le passé.
Max vs Carlos: 5-7 et 4-8, Max est rapide mais pas très propre en piste, un chien fou qui devra se calmer.
Felipe vs Marcus: 6-6 et 7-4, pas de course pour Nasr à Silverstone. Ericsson s'améliore de course en course.
Will vs Roberto: 7-3 et 5-5, Merhi domine en course et doit travailler ses qualifs. La Manor est à 4,5 secondes des Mercedes

Prochain GP dans 15 jours à Singapour, circuit urbain qui devrait nettement mieux convenir aux Raides Boules et MacJ'metraîne.


Dernière édition par Jean-Fi le Mar 22 Sep - 14:52, édité 2 fois

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mar 8 Sep - 8:40

Petit rappel du début de la saison:

Fernando Alonso a écrit:"Nous pouvons être plus compétitifs rapidement et ce sera quelque chose d’agréable pour moi. Nous sommes partis de zéro et je pense que nous aurons des points à Monaco. Nous serons à la limite du top 10 pour les deux ou trois prochaines courses. Après le Canada et l’Autriche je m’attends à ce que nous nous battions pour la 7ème place. C’est l’objectif. Pour la dernière partie de la saison, et je semble peut-être optimiste, nous serons près du podium."

Quand il se gare dans le stand, il est effectivement assez près du podium

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mar 22 Sep - 11:53

Manche 13, Singapour

Pour ce grand prix, l'écurie Manor a fait appel à l'américain Alexander Rossi qui a été confirmé pour 5 courses à la place de Roberto Mehri.
Lors de la première séance d'essais, Rossi a mis sa voiture dans le mur mais sans trop faire de dégâts. Stevens a fait de même lors de la seconde séance.

La première séance d'essais libres a été dominée par les Mercedes, mais de très peu. Les Red Bull et les Ferrari sont très proches des flèches d'argent. Lors de la seconde séance, c'est Kvyat qui a pris les commandes,  Vettel s'adjugeant la 3ème à plus d'une seconde de la Mercedes d'Hamilton.
La séance de qualification a confirmé les difficultés des Mercedes. Kvyat réalise le meilleur temps en Q1 4/10 devant Lewis et presque 9 devant Rosberg, mais les Ferrari et les Red Bull ont fait leur chrono avec les pneus tendres alors que les Mercedes ont déjà passé les super tendres. Les Sauber sont à la traîne et reléguées à près de 2 secondes devant Maldonado et les Manor. Rossi n'est qu'à 5/10 derrière son équipier, pas mal pour un premier GP en F1.
En Q2, c'est Vettel qui écrase la concurrence et met 9/10 dans la vue des Mercedes et des Williams. Kvyat est second devant Raikkonen et Ricciardo. Hulkenberg, Alonso, Perez, Sainz et Button sont les éliminés de la séance.
La bataille pour la pole se joue entre Ferrari et Red Bull, mais Vettel assomme tout le monde en claquant un chrono de fou qu'il améliore encore lors de son deuxième run. Hamilton n'est que 5ème devant Rosberg à presqu'une seconde et demie de la Ferrari affraid
Dans le paddock, c'est l'étonnement de voir les Mercedes larguées à ce point alors que tout le monde pensait qu'elles cachaient leur jeu depuis le début des essais.
Ricciardo est second devant Kimi et Daniil. Valtteri, Max, Felipe et Romain complètent le classement de la Q3.
Les Manor ont écopé de 5 places de pénalité chacune, sans conséquence sur la grille.

A l'extinction des feux, Verstappen reste scotché sur la grille et Alonso l'évite de justesse. La Toro Rosso est poussée dans les stands d'où elle repartira en dernière position.
Vettel prend un départ parfait et s'envole pour coller 3 secondes dans la vue de Daniel en un seul tour. Le premier virage a été chaud patate entre Lewis et Daniil, l'anglais a été obligé de passer hors piste pour éviter le carton. Les commissaires n'ont pas bronché, à juste titre.
Devant, Seb' survole la course en tournant 1/2 seconde plus vite que Daniel et il pointe déjà à 10 secondes devant Hamilton en seulement 5 tours. Rosberg n'arrive pas à garder le contact avec son équipier.
C'est Grosjean qui rentre le premier changer ses gommes, imité par Alonso, Sainz, Ericsson et Nasr le tour suivant. Bonne pioche pour Romain qui a ainsi pu dépasser Fernand.
Hulkenberg rentre au 12ème tour pendant que Ricciardo remonte doucement sur Vettel. Rosberg est à plus de 5 secondes de Lewis.
Kvyat rentre à son tour et met des tendres alors que Massa remet des super tendres. A la sortie de la pitlane, alors que le brésilien respecte bien la ligne blanche, il se fait couper la trajectoire par Hulk' et c'est le carton. La Force India s'envole et file dans le mur. Massa ne semble pas avoir de casse.
La Virtual Safety Car est déployée car il y a des débris un peu partout. Aussi sec, les leaders rentrent au stand, le grand perdant est Daniil qui se fait passer ainsi par Lewis et Nico. Jenson a eu un souci avec la roue arrière droite et a perdu de nombreuses secondes au stand.
Massa est repassé au stand, pneu avant droit crevé. Le stand lui a remis des tendres. La Safety Car entre tout de même en piste car le balayage manuel de la piste prend beaucoup de temps.

La SC rentre au 18ème tour alors que tout le monde est revenue au contact, mais Vettel s'envole à nouveau mais cette fois, il ne réussit pas à creuser l'écart sur Ricciardo. Derrière l'australien, Kimi s'accroche au podium suivi par Lewis.
Au 25ème tour, l'anglais perd tout à coup du terrain et se fait passer par Nico puis par Kvyat, Bottas et Perez. Lewis dit à la radio que son accélérateur ne fonctionne plus à fond et que toutes les tentatives de changement via le volant restent infructueuses. Il est ensuite dépassé par Nasr et Alonso. Au tour suivant, c'est Button, Verstappen et Grosjean qui passent. Massa passé par les stands sans s'arrêter et refait un tour à moyenne vitesse pour rentrer au garage et abandonner.
Pour Lewis, qui est maintenant 14ème, la course est terminée et mieux vaut préserver le moteur en abandonnant. C'est le premier score vierge de l'année pour lui et Nico n'étant pas en tête, la casse est limitée au CDM. Alonso abandonne également.

En tête, Vettel a repris ses distances sur Ricciardo toujours talonné par Raikkonen. Kvyat rentre au stand en même temps que Button. Perez et Nasr font de même le tour suivant.
Au 38ème tour, les drapeaux jaunes sont agités: un spectateur déambule tranquillement sur la piste le long du rail de sécurité. La SC monte immédiatement en piste tandis que tous les pilotes dans les points se précipitent au stand. Incroyable que ce genre de chose puisse arriver à un endroit où les voitures passent à 280 km/h. L'amende de la FIA pour l'organisateur du GP va être salée.

Les doubles peuvent maintenant se dédoubler mais au restart, la Manor de Rossi est intercalée et le pilote ne sait pas où se jeter pour laisser passer tous ces fous furieux. L'américain n'a plus de radio et le stand communique avec lui par panneaux, à l'ancienne. Visiblement, la règle des attardés sous le régime de Safety Car ne lui est pas familière.

Vettel reprend rapidement sa marche en avant tandis que Button attaque Maldonando. L'anglais a juste oublié que le surnom du gars est Crashtor et ça ne fait pas un pli, les voitures se touchent. Jenson voit la moitié de son aileron avant s'envoler tandis qu'il dit à la radio avoir oublié qui était devant lui. Verstappen passe Grosjean pour la 8ème place, imité par Sainz l'instant d'après.

Ricciardo enchaîne les meilleurs tours et revient dans les échappements de la Ferrari de Vettel alors que Jenson abandonne, boîte de vitesse cassée, comme son équipier. La bérézina chez McLaren continue.
Les deux Toro Rosso sont à la poursuite de Perez et le stand demande à Max de laisser passer son équipier. On entend un tonitruant NOOOO à la radio. L'ingénieur piste insiste mais rien à faire, le gamin fait la sourde oreille. Je ne vois aucune raison à ça, Checo est plus rapide que les deux équipiers et Sainz n'est pas assez proche de Max.
Derrière, la bagarre entre Grosjean et Nasr tourney court quand le français rate son freinage. Trop tard, le brésilien est passé, adieu le point
de la 10ème place pour Romain.
Dans la foulée, c'est l'abandon pour lui.

Après 2h de courses, victoire "facile" de Vettel qui a solidement contrôlé ses poursuivants. Ricciardo et Raikkonen complètent le podium devant Rosberg, Bottas, Kvyat, Perez, Verstappen (qui était dernier au premier tour), Sainz (que Max n'a jamais laissé passer) et Nasr. Ericsson, Maldonado, Rossi et Stevens sont les derniers pilotes à terminer la course. Pour sa première, le ricain est devant son équipier.

Dans le stand Ferrari, c'est l'explosion de joie, Arrivabene va devoir se taper la collinne de Maranello à pieds nus comme il l'avait promis en cas de 3 victoires cette saison. Vettel rate le grand chelem de peu, Ricciardo lui a soufflé le meilleur tour en piste.

Au CDM, Nico reprend 12 points à Lewis mais voit Vettel revenir à 8 points derrière lui. Kimi reprend un peu de distance devant Valtteri.
Le prochain GP est déjà le week-end prochain à Suzuka.
Chez Mercedes, personne ne comprend pourquoi les pneus ne fonctionnaient absolument pas sur ce circuit. A se demander si Pirelli a bien fourni les bons pneus aux allemands. Au lendemain de la course, Toto Wolff a admis avoir eu un doute sur le sujet.

Les commissaires ont infligé 3 places de pénalité à Hulkenberg pour le Japon suite à son carton sur Massa. Pour une fois, Geignardo pourra pleurer de bonne foi, il n'a rien à se reprocher. Par contre, ils n'ont rien trouvé à redire à Crashtor Suspect
Le team Lotus, dont on ignore encore le futur, a confirmé conserver le crasheur fou pour 2016. Le paddock est unanime à dire que c'est un homme charmant à pieds, mais un fou imprévisible une fois la visière abaissée.

Du côté de Raides Boules, on a confirmé le divorce avec Renault et pleuré toutes les larmes de crocodile suite au refus de Mercedes de fournir les moteurs au team autrichien. Toto Wolf a simplement répondu que les négociations n'avaient même pas démarré. La rumeur parle maintenant de l'arrivée d'Audi qui rachèterait l'équipe, mais le tonitruant scandale de VW aux USA qui vient de coûter 15 milliards d'euros de capitalisation boursière et pourrait en coûter autant en amende, sans parler des frais de rappel pour 500.000 voitures, pourrait très rapidement infirmer cette arrivée.
Pour l'instant, le grand patron du groupe VW est sur la sellette et sa tête devrait tomber du billot sous peu.

La seule option des autrichiens est donc le bloc Ferrari mais les italiens accepteront-ils de le voir badge Infiniti ? Ca m'étonnerait beaucoup.
Chez McLaren, les rumeurs commencent à envoyer Alonso chez Red Bull Ferrari en 2016 et Jenson prendrait sa retraite. La presse parle d'une annonce à Suzuka. Ce serait une opportunité pour Vandoorne, mais très dommage pour Button de finir sa carrière ainsi No

Au sein des équipes, ça donne:

Lewis vs Nico: 12-1 et 9-4, 10 poles en 11 courses pour Lewis.
Vet' vs Kimi: 10-3 et 10-3
Felipe vs Valtteri: 7-6 et 6-6 (pas de course à Melbourne pour Bottas)
Daniel vs Daniil: 8-5 et 6-6 (pas de course à Melbourne pour le russe).
Fernand vs Jenson: 6-4 et 6-5 (pas de course à Melbourne pour Fernand et à Sakhir pour Jenson).
Romain vs Crashtor: 12-1 et 9-3. Record de carton pour Crashtor.
Hulk' vs Checo: 8-5 et 5-8
Max vs Carlos: 6-7 et 5-8
Felipe vs Marcus: 7-6 et 8-4, pas de course pour Nasr à Silverstone
Will vs Roberto: 7-3 et 5-5
Will vs Rossi: 1-0 et 0-1

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Sam 26 Sep - 19:06

Manche 14, Suzuka

Les essais libres sur la piste japonaise ont eu lieu sous la pluie et c'est Sainz qui s'est adjugé le meilleur temps en EL1, relayé par Kvyat en EL2. Les EL3, sur le sec, ont été dominés par les Mercedes.
En Q1, Verstappen signe le premier chrono de référence avant d'être devancé par Hamilton qui signe le seul chrono sous la barre d'1'33". En fin de séance, Max a une brusque coupure électrique et il arrête sa voiture les roues arrière sur la piste. Ca lui fera 3 places de pénalité sur la grille car les commissaires ont jugé qu'il pouvait garer sa voiture plus en sécurité.
Les éléiminés sont les Manor, Rossi en dehors de la zone des 107% à cause des drapeaux jaunes, Nasr, Ericsson et Button.

En Q2, c'est Rosberg qui signe le meilleur chrono devant Hamilton, Raikko, Massa, Bottas, Vettel et Ricciardo. Les éliminés sont Hulkenberg qui partira 14ème en purgeant sa pénalité héritée de Singapour, Sainz, Maldonado, Alonso et Verstappen qui n'a pas pu rouler.

En Q3, Nico signe le meilleur chrono 76/1000 devant Lewis qui a raté un freinage. L'anglais est grand favori pour la pole dans le second run. Mais Kvyat dans son tour rapide met une roue dans le gazon. Sa voiture part en toupie, percute le rail et fait un tonneau avant de retomber, complètement disloquée. Le russe s'en sort indemne, mais c'est le drapeau rouge alors qu'il ne reste que 36 secondes au chrono. Nico conserve sa pole devant Lewis, Valtteri, Sebastian, Felipe, Kimi, Daniel et Romain. Sergio n'a pas pu réaliser de chrono et termine ainsi 9ème.
Kvyat devrait partir dernier avec un nouveau châssis.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Lun 28 Sep - 11:57

La course va se dérouler sur le sec.
A l'extinction des feux, Lewis prend un départ légèrement meilleur que Nico et les deux équipiers sont en bagarre au premier virage. L'anglais tasse un peu l'allemand vers le gazon et ce dernier doit céder. Vettel et Bottas en profitent pour le reléguer en 4ème position pendant que Lewis prend le large en tête de la course. Derrière, Massa et Perez se touchent et le brésilien en profite pour percuter Ricciardo également. Ca coûte une crevaison à l'australien. Les trois pilotes rentrent au stand et se retrouvent derrière tout le monde, Massa bon dernier. Les trois ont chaussé les pneus durs.
Alonso pointe déjà en 9ème position et Verstappen est 14ème.
En 6 tours, Lewis a pris 3 secondes à Vettel et 7 à Nico. Au 9ème tour, Kvyat entame les ravitaillements en optant pour les durs, suivi par Alonso qui choisi les médiums. Max, Hulk', Jenson et Nasr suivent au tour suivant.
Valtteri et Romain rentrent au 12ème tour et ressortent en mediums alors que Vettel opte pour les durs au 14ème. Kimi et Nico font de meme le tour suivant. Les positions en piste n'ont pas change et Lewis peut rentrer passer des mediums.
En piste, Nico se débarrasse de Bottas pour partir à la poursuite de Vettel. Lewis est maintenant à 8 secondes devant la Ferrari, 12 devant Rosberg. Kimi est 5ème devant Hulk', Romain et Crashtor qui n'a encore percuté personne. affraid

Au 28ème tour, Sainz rentre brutalement au stand en percutant le potelet à l'entrée. Son team doit lui changer le nez et il perd trois places dans l'aventure. Vettel effectue son second arrêt devant Nico, mais la Mercedes a fait un meilleur tour de rentrée et ressort devant. Le double Mercedes est en place. Lewis a 9 secondes d'avance sur son équipier.
Kimi a profité des arrêts pour coiffer l'autre finlandais.
A la radio, Alonso signale que ce n'est pas facile pour lui avec un moteur de GP2 Laughing  Ron Dennis appréciera sûrement l'humour sur le circuit Honda

Au 45ème tour, Max son équipier et lui pique la 9ème place. Lewis a 15 secondes d'avance sur Nico qui est 2 secondes devant Vettel.
Le drapeau à damiers voit Hamilton emporter sa 41ème victoire pour égaler Ayrton Senna et reprendre sa marche en avant vers la 3ème couronne de sa carrière. Nico termine second à 18 secondes, Vettel 3ème devant Kimi, Valtteri, Hulk', Romain, Pastor (voiture intacte), Max (parti 17ème) et Sainz. Fernand termine à la porte des points devant Perez, Kvyat, Ericsson, Ricciardo, Button, Massa, Rossi et Stevens. Nasr est le seul à avoir abandonné.
Raides boules ne marque aucun points alors que Toro Rosso en prend 3. Le gamin Max a encore fait une course brillante et une superbe remontée en montrant de grandes qualités de dépasseur.
McLaren continue à s'enfoncer dans les méandres du fond de grille avec un meilleur tour 3,5 secondes plus lent que les Mercedes et malgré 12 tours de carburant en moins.

Renault a officialisé son intention de racheter Lotus avec l'aide du groupe Gravity, l'avenir de l'écurie va peut-être enfin s'éclaircir un peu. Le depart de Grosjean pour le team Haas n'est pas encore officialisé, mais le pilote ne s'en cache plus. Quant à Jenson, toujours rien d'officiel, mais Ron Dennis a clairement dit qu'il voulait garder son duo de pilotes pour 2016. Honda réclame un peu plus de patience et de calme de la part de la presse et argue que le chassis de ma McLaren souffre également de quelques lacunes. Côté moteur, c'est la partie hybride qui souffre de la fiabilité, surtout au niveau du module de recuperation d'énergie.
Chez Ferrari, Maurizio Bienarrivé ne se tient plus et passe la pommade à Vettel à la moindre occasion, le qualifiant même de meilleur que Schumacher. Repris par Gerhard Berger et Sabine Kehm, il s'en est sorti en rejetant la responsabilité sur la presse. La semaine dernière, il n'a pas hésité à dire que Kimi n'arrêtait pas de se plaindre. L'ambiance chez les rouges est toujours aussi électrique depuis que le trio Todt-Brawn-Schum a quitté le navire. Rien que pour ça, je comprends qu'Alonso ait préféré aller voir ailleurs, tout en étant un habitué des controverses lui-même. Et vu ce qui se passe du côté de Woking, je pense que l'espagnol ne va plus tarder à péter un câble.
Suite à son petit message à la radio, l'espagnol est revenue devant les micros en parlant du troisième meilleur résultat de la saison. Bel optimisme.

Chez Raides Boules, on continue à pleurnicher et menacer de quitter la F1 si Ferrari ne leur fournit pas de moteur identique à celui de la Scuderia.
Ras la patate de l'arrogance de ces gens-là qui tapent à outrance sur Renault alors que le motoriste leur a fait gagner 4 titres. Mateschitz, Horner et Marko se croient tout permis avec le fric de Red Bull.

Au championnat, Lewis reprend sa marche en avant devant un Nico qui semble avoir perdu toute sa superbe après l'accrochage de Spa en 2014. Il est clairement un n°2 de fait et n'a plus voix au chapitre en piste.
 
Prochain GP: la Russie dans 15 jours.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mar 13 Oct - 13:28

Manche 15, Sochi

Les séances d'essais libres ont été fortement perturbées par la pluie et les pilotes ont peu roulé. Roberto Merhi a récupéré son volant mais il devra le rendre à Rossi pour la prochaine course.
Carlos Sainz a fait une très violente sortie de piste et est allé s'entasser sous les blocs de protections remplis d'eau. Il a fallu un long moment pour réussir à le dégager et l'emmener à l'hôpital. Après examens complets, le pilote Toro Rosso est indemne et la FIA l'autorisera à participer à la course malgré son absence durant les qualifs.
En Q1, Rosberg signe le meilleur chrono devant Bottas et Hamilton. Alonso, Ericsson et les deux Manor sont éliminés. Le chrono de la Mclaren de Button est à 1"4/10 de la Mercedes de Nico, mais ce dernier roulait, comme son équipier, avec les pneus tendres alors que tous les autres avaient chaussé les super tendres. C'est dire l'avance que Mercedes a encore sur l'ensemble du plateau.

En Q2, rebelote pour Nico, 172/1000 devant Lewis. Les suivants sont relégués à 7/10. Massa a foiré sa qualif', à cause des autres comme toujours tandis que son équipier signe le troisième temps. Les éliminés sont Kvyat (11ème), Nasr, Button, Maldonado et Massa.

En Q3, la difficulté à faire monter les pneus super tendres en température fait que tout le monde fait un run de 4 tours. Et c'est encore Nico Rosberg qui établi le chrono de référence, 3/10 devant Lewis. L'anglais a fait plusieurs petites erreurs qui lui coûtent probablement la pole. C'est la seconde fois consécutive que Nico lui chipe la place.
Première ligne 100% Mercedes devant la Williams de Bottas, les Féfé de Vettel et Raikko, les Force India d'Hulk' et Checo. Grosjean, Verstappen et Ricciardo complètent le top 10.

Sur la grille de départ, Sainz est 19ème et Alonso 20ème. L'espagnol a écopé de 35 places de pénalité. Le team lui a tout changé à part les gants et le casque Laughing 
A l'extinction des feux, Lewis montre le nez de sa voiture 1 mètre devant celle de son équipier, mais il doit lâcher prise au premier virage et reste donc second. Derrière, Kimi a grillé la politesse à Vettel et Bottas. Derrière, Hulkenberg part à la dérive et tout le monde évite la collision, sauf Ericsson. Les deux voitures sont bloquées en bord de piste et la Safety car doit monter en piste. Verstappen a touché également la Force India et doit rentrer changer ses pneus (crevaison à l'arrière) et son museau. Maxou va encore devoir remonter tout le peloton en course, ça promet.

Au restart, Bottas a réussi à mettre ses gommes en température et avale la Ferrari de Raikkonen pour reprendre sa 3ème place. Grosse bagarre entre les deux Ferrari mais Kimi résiste. Les pilotes sont parfois tellement proches qu'ils pourraient se serrer la main
A la radio, Rosberg avertit son team qu'il a un problème de freins. Effectivement, il rate un freinage et voit Lewis lui filer sous le nez, aussitôt imité par Valtteri. Au tour suivant, Rosberg rentre au stand, c'est l'abandon. En fait, c'est la pédale d'accélérateur qui a cassé et reste enfoncée.

Au 10ème tour, Sainz pointe déjà en 12ème position alors qu'il partait 19ème. Les Mclaren sont 11 et 14ème tandis que Massa est déjà 9ème.

Au 13ème tour, Grosjean part soudainement en toupie et percute violemment le rail. La Lotus est quasi désintégrée et la SC doit à nouveau sortir. Ricciardo, Perez, Sainz,  Button et Mehri passent au stand chausser les pneus tendres. Alonso opte pour la stratégie inverse. Derrière la SC, les 6 premiers sont toujours en super tendres, les 10 premiers sont restés en piste.

Le restart a lieu au 17ème tour et c'est à nouveau la bagarre entre les Ferrari, mais cette fois, Vettel se montre très autoritaire et oblige Kimi à visiter l'échappatoire en court-circuitant le virage suivant. Le finlandais remonte en piste devant son équipier mais le laisse intelligemment repasser pour éviter la pénalité. Ricciardo est en lutte avec Sainz et c'est chaud patate. L'australien finit par l'emporter. En tête de la course, Lewis aligne les meilleurs temps et pointe à près de 3 secondes devant Bottas. Il tourne 6 à 7/10 plus vite que tout le monde. Massa est maintenant 7ème.
Au 25ème tour, Alonso, en bagarre avec Verstappen finit par le passer et le gamin rentre vite au stand changer ses gommes à l'agonie. Lewis est maintenant 9 secondes devant Valtteri tandis que Sebastian revient dans les échappements du finlandais, suivi comme son ombre par l'autre finlandais.

27ème tour, Bottas rentre passer les pneus tendres, mais il remonte en piste à la 11ème place avec plusieurs pilotes moins rapides devant lui. Bonne opportunité pour Vettel qui accélère la cadence pendant 4 tours avant de changer ses gommes à son tour. Et c'est bingo, il remonte 6ème en piste. Massa rentre en même temps et met des super tendres.
Au tour suivant, Kimi rentre à son tour mais il ressort juste derrière Valtteri.
Lewis rentre au 33ème tour sans perdre le lead de la course et c'est Kvyat, le local de la course, qui est maintenant second. Dans les tribunes, les spectateurs sont déchaînés, peu soucieux que leur pilote n'ait pas encore fait d'arrêt.
Leur joie est éphémère puisque Daniil rentre à son tour pour se retrouver en 9ème position. C'est au tour de Nasr de toucher la seconde marche du podium quelques secondes avant de rentrer. Il remonte 12ème en piste.

Valtteri attaque Ricciardo et passe. Kimi fait de même et brûle la politesse à son compatriote mais freine trop tard. La Williams reprend son dû aussi sec, mais l'australien a repris aussi son dû. C'est torride entre ces trois-là.
En tête de la course, Lewis pointe à 13 secondes de Vett' et continue à enfoncer le clou, MT à chaque tour.

C'est au 45ème passage que Bottas réussit enfin à dépasser Daniel. Au tour suivant, Kimi fait de même mais freine encore une fois trop tard pour aller au large. A nouveau, il doit rendre la place. Derrière, Sainz casse un disque de frein avant et sort de la piste. Abandon pour la Toro Rosso.
Kimi passe à nouveau Daniel en délicatesse avec ses freins. L'australien range sa monoplace sur le côté et abandonne. Apparemment, une pièce de suspension a lâché. Tiens, bizarre, c'est pas la faute du moteur Renault tant décrié par Raides Boules scratch

C'est maintenant Kimi qui réalise le MT en piste (Lewis peut gérer et a levé le pied). Vexé, Vettel fait mieux le tour suivant . C'est à nouveau la bagarre entre finlandais, tous deux à la poursuite de Checo qui est 3ème pour l'instant et voit le podium à l'horizon. Derrière lui, la Williams et la Ferrari reviennent comme des boulets. Dommage pour le sombre héros, les deux glacons fondent sur lui et passent ensemble. Checo est relégué en 5ème place.
Mais juste devant son nez, Kimi porte une attaque suicide sur Valtteri et bingo, c'est le clash. Valtteri finit dans les barrières tandis que Kimi balance une énorme gerbe d'étincelles, son fond plat a cassé. Checo peut reprendre son podium goguenard

Le drapeau à damiers salue enfin la 42ème victoire de Lewis, il égalise avec Vettel, devant le nez de l'allemand et du mexicain. Masse a réussit à passer Kimi pour la 4ème place. Kvyat, Nasr, Maldonado (pas crashé celui-là ? scratch Button, Alonso (les deux Mclaren dans les points affraid, Verstappen, Merhi et Stevens.

Après la course, les commissaires infligent à Kimi une pénalité de 30 secondes, ce qui le relègue à la 8ème place et offre le titre des constructeurs à Mercedes. Alonso écope  de 5 secondes pour franchissements répétés des limites de la piste et c'est Verstappen qui hérite de son point.

Dans les coulisses, Raides Boules continue ses jérémiades sur le fait que Mercedes et Ferrari refusent de leur fournir un moteur d'usine pour 2016. Les menaces de Mateschitz de quitter la F1 laissent Toto Wolff et Maurizio Arrivabene de glace. Seul Bernie fait le forcing partout pour les aider. Le plus probable actuellement serait que Renault continue avec eux, mais Cyril Abiteboul n'est pas très chaud après les salves de critiques que Renault a ramassé à la gueule depuis 18 mois.

Vu l'incertitude qui plane toujours sur l'avenir de Lotus (racheté par Renault ou pas ?), Romain a signé avec Haas F1 Team pour 2016.

La petite phrase assassine de Fernando pour Manor:
Avec tout le respect que j’ai pour Manor, ils ne nous dépasseraient pas même avec un moteur d’avion.
Celle-là, je me la garde pour 2016 quand Manor aura le moteur Mercedes, la boîte et la transmission de Williams

La réponse de Manor:
Nous aurons beaucoup de temps pour discuter de tout ça l’année prochaine, lorsque nous serons voisins de garage

Au sein des équipes, ça donne:

Lewis vs Nico: 12-3 et 12-3, 10 poles et 9 victoires en 15 courses pour Lewis.
Vet' vs Kimi: 12-3 et 12-3
Felipe vs Valtteri: 7-7 et 7-6 (pas de course à Melbourne et crashé par Kimi en Russie pour Bottas)
Daniel vs Daniil: 9-5 et 8-6 (pas de course à Melbourne pour le russe).
Fernand vs Jenson: 6-6 et 6-6 (pas de course à Melbourne pour Fernand et à Sakhir pour Jenson).
Romain vs Crashtor: 13-1 et 10-4. Record de carton pour Crashtor.
Hulk' vs Checo: 8-6 et 6-8
Max vs Carlos: 6-9 et 7-8
Felipe vs Marcus: 7-7 et 8-5, pas de course pour Nasr à Silverstone
Will vs Roberto: 8-3 et 5-6
Will vs Rossi: 2-0 et 0-2

Prochain GP dans 2 semaines à Austin au Texas.

Petite info et gloire nationale: Stoffel Vandoorne est devenu CDM en GP2
S'il ne trouve pas un baquet en F1 en 2016, ce serait dommage quand on voit certains pilotes qui y sont et s'y maintiennent à coups de sponsoring Rolling Eyes

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Dim 25 Oct - 18:21

Manche 16, Austin.

Suite à l'ouragan Patricia qui arrose et souffle jusqu'à 325 km/h au Mexique, la météo à Austin est épouvantable. Il pleut sans discontinuer depuis les premiers EL. Les voitures ont très peu roulé et il s'en est fallu de peu que la séance de qualification n'ait pas lieu et que les EL3 servent à établir la grille.
Après plusieurs reports de 30 minutes, la séance qualif a été annulée et reportée à 15h ce dimanche, la course reste placée à 20h.

Sous la pluie, ce sont tout d'abord les Mercedes qui établissent un chrono de référence mais ce sera Ricciardo qui prendra le meilleur temps. Les Red Bull sont à l'aise, devant les Ferrari et les Force India. Comme d'habitude sur piste humide, les Williams ont du mal. Les éliminés de la Q1 sont Ericsson, Nasr, Rossi, Stevens et Sainz qui est parti à la faute sur un vibreur et a détruit l'avant de sa voiture. On ne sait toujours pas s'il pourra participer à la course car il faut réparer en moins de 5 heures.

En Q2, la pluie augmente en intensité et on commence à parler de ne pas avoir de Q3. Tout le monde est donc en piste pour rapidement faire un bon chrono, d'autant que les risques d'intensification de la pluie sont bien réels.
Rosberg et Hamilton signent à tour de rôle le meilleur chrono, devant Ricciardo et Kvyat, Vettel et Raikkonen.

C'est finalement Nico qui a le dernier mot, 1/10 devant Lewis. Les éliminés sont Alonso, Bottas qui a cassé une suspension, Grosjean, Button et Maldonado.
La Q3 est retardée de 10 minutes pour que la Safety Car fasse un tour de circuit afin de voir ce qu'il en est. Plusieurs pilotes, surtout Massa et Grosjean pleurent parce que c'est dangereux.

Après quelques minutes, le verdict tombe, il n'y aura pas de Q3 et c'est donc le classement de la Q2 qui donnera la grille de départ.

Nico en pole devant Lewis pour la première ligne plus d'une seconde devant Ricciardo et Kvyat sur la seconde, Perez et Hulk' sur la troisième à 2"4 (Vettel et Raikko reculent chacun de 10 places pour usage d'un cinquième moteur), Massa et Max sur la quatrième, Alonso et Grosjean sur la cinquième.
Alonso dispose d'un moteur dernière évolution contrairement à Button qui espérait se faire atomiser et donc montrer les miracles du nouveau bloc Honda. On verra ça tout à l'heure, mais les chronos ne vont pas vraiment dans ce sens, Fernand termine à 3"4 de la pole.
Vettel est 13ème derrière Button et Maldo, devant Ericsson, Bottas (5 places de pénalité pour changement de boîte de vitesse), Nasr, Rossi (devant son équipier), Raikko, Stevens et Sainz (pas encore confirmé).

La météo annonce une course sans pluie, mais la piste détrempée n'aura probablement pas pu sécher si c'est le cas, la course s'annonce très intéressante.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mer 28 Oct - 23:11

Il est 20h et la pluie a cessé lorsque les concurrents s'alignent sur la grille. La piste est encore suffisamment humide que pour imposer les pneus intermédiaires, la stratégie sera donc la clé de la course et il faudra choisir le moment opportun pour chausser les pneus slicks. Trop tôt et ce sera la bérézina en piste, trop tard et les intermédiaires seront morts.

A l'extinction des feux, Nico "manque" son départ et Lewis se porte immédiatement à sa gauche pour le premier virage. La piste est glissante et l'anglais, légèrement devant l'allemand, glisse un peu et part large chercher l'adhérence. Nico est obligé de quitter la piste pour éviter le contact et, une fois de plus, se fait griller par "l'agressivité" de son équipier. Kvyat qui a fumé son équipier au départ, en profite pour passer Rosberg, aussitôt imité par Ricciardo et même Perez. Nico se retrouve 5ème alors qu'il doit gagner pour conserver un minimum de chances de titre.

Nasr, qui s'est accroché avec son équipier, Bottas, Alonso et Grosjean ont subi des dégâts lors du premier virage et doivent rentrer. Kimi a pris un bon départ et pointe 9ème tandis que Vettel est déjà 7ème. Les débris des deux Sauber sont gênants en piste, les commissaires appliquent la Virtual Safety Car pour permettre le balayage des déchets de carbone. Bottas, qui a tenté les pneus tendres, repasse au stand pour remettre des intermédiaires, c'était trop tôt.

A l'extinction des voyants de VSC, Rosberg, collé aux échappements de Daniel, le passe immédiatement. Bizarre car il était à plus de 2 secondes avant la VSC, les commissaires étudieront probablement la question. L'allemand enchaîne en avalant Daniil pour se retrouver second à 2 secondes de Lewis.

Au 13ème tour, Grosjean rentre au stand et abandonne. Stevens fait de même chez Manor. En piste, Daniil repasse Rosberg mais son freinage est trop tardif et il vire trop large. Rosberg repasse mais se fait voir par Daniel. Sur la piste humide, les Red Bull sont en grande forme et volent littéralement en piste.
Derrière, Kimi, privé provisoirement de DRS, se fait passer par Verstappen. En tête de la course, Ricciardo attaque Hamilton et passe. Rosberg revient au contact de son équipier et le passe à son tour. L'anglais passe immédiatement au stand chausser les pneus tendres. Il remonte en piste en 8ème position, bien décidé à reprendre les commandes de la course. Aussi sec, Verstappen, Vettel, Massa, Nasr et Rosberg l'imitent, suivi par Ricciardo, Raikkonen et Kvyat.

Kimi sort de la piste et s'encastre dans les barrières, museau coincé dans les matitis. Le finlandais insiste, fait patiner sa voiture dans tous les sens et réussiy à se dégager. Il passe au stand changer de nez.
En piste, Nico passe Ricciardo tandis que Lewis avale Kvyat. Les Red Bull rentrent dans le rang maintenant que la piste est quasi sèche. Vettel est revenu sur le russe et le passe également. Massa abandonne, grosse galère chez Williams.
Lewis attaque Ricciardo et passe. De rage, Kimi abandonne la course, trop c'est trop. Ericsson en profite pour aller à la faute et abandonner sa voiture en bord de piste. Cette fois, la vraie safety car entre dans la danse et permet à Lewis de recoller aux fesses de son équipier préféré. Le restart sera intéressant après la manoeuvre virile du premier virage  .
Aussitôt, Fernand rentre chausser des tendres tandis que Vet' opte pour des médiums, ce qui veut dire qu'il va tenter de ne plus s'arrêter, ça pourrait être un bon coup de poker mais il faudra tenir 30 tours. Jenson, 10ème, prend des tendres, Nasr itou. Checo et Hulk tentent le pari des médiums.

La SC rentre au 32ème tour et Vet passe Kvyat d'entrée pour enchaîner avec Ric' le tour suivant. L'australien reprend immédiatement son dû mais doit le rendre aussi sec. C'est chaud un peu partout en piste. Vettel maintenant bien installé en 3ème position et avec Nico leader, le titre n'est pas attribué à Lewis.
Verstappen, bien chaud également passe Ricciardo qui commence à sombrer dans le classement. Le feu d'artifice des Raides Boules est terminé.
Le gamin enchaîne avec Kvyat tandis que c'est Hulkenberg qui attaque maintenant les RB.
36ème tour, Hulk' passe à l'offensive et bardaf, c'est le carton. La Force India abandonne et la VSC est à nouveau de la partie. Rosberg passe au stand chausser des tendres, suivi par Ric', dont la voiture est un peu endommagée, et Daniil.
Au restart, Fernand passe Checo tandis que Rosberg passe Verstappen qui n'est pas rentré. L'allemand s'attaque ensuite à Vet' et l'avale tout cru. Ecoeuré par tous ces changement de classement, Kvyat décide de pimenter la course et se cartonne joliment dans les barrières. Et zou, ze return of ze SC lol! 

Cette fois, Lewis fonce au stand prendre des nouveaux pneus tendres, suivi par Vet et Jibii. Le pilote Féfé change à nouveau de stratégie avec les multiples SC de la course.
Au restart, les deux Mercos s'envolent, roues dans roues en laissant les autres sur place. Rossi est 12ème et dernier affraid
En à peine deux tours, l'anglais met tellement de pressions sur les coucougnettes de son équipier qu'il part à la faute tout seul comme un grand. Lewis est en tête et potentiellement CDM.
Derrière, Jenson attaque et passe Fernand, malgré son moteur plus puissant de 30 cv
Lewis a course gagnée, Nico n'arrive pas à revenir sur lui et doit en plus défendre sa seconde place face à Vettel. Si Nico le laisse passer, Lewis n'est pas titré, mais il est assez fidèle au team que pour ne pas le faire et assurer le doublé. Sainz réussit une belle course et avale Jenson deux tours avant la fin.

Sous le drapeau à damiers, Lewis peut laisser éclater sa joie, sa troisième couronne vient de lui tomber sur la tête, grâce à l'erreur et la loyauté de son équipier.
Verstappen termine 4ème devant Perez, Button, Sainz, Maldonado (pas crashé çui-là ???), Nasr et Ricciardo. L'australien sauve LE point pour Raides Boules alors que Toro Rosso marque 18 points Laughing .
Fernand, avec son tout nouveau super moteur de fou qui va tout gagner l'an prochain, termine 11ème 20 secondes devant Rossi et sa Manor


Derrière le podium, dans la salle de "toilettage", Nico tire une gueule de 18 mètres et relance sèchement à la tête de Lewis la casquette qu'il vient de lui lancer. Le blondinet l'a très mauvaise. Sur le podium, l'allemand n'asperge même pas ses potes de podium. Mme Rosberg tire également la gueule dans le stand, la soirée va être pétillante en famille.

Lewis rejoint le cercle fermé des triples CDM: Ayrton Senna, Nelson Piquet, Niki Lauda, Jackie Stewart et Jack Brabham. Devant lui ne restent que Vettel et Prost avec 4 couronnes, Fangio avec 5 et bien sûr, le meilleur de tous les temps, le septuple CDM Michaël Schumacher himself. Smile 

La prochaine course se déroule le week-end prochain à Mexico, 23 ans après la victoire de Nigel Mansell. Qui sera le nouveau vainqueur de circuit Hermanos Rodriguez ?
Maintenant que les deux titres sont attribués, Rosberg peut faire fi de prudence et rendre coup pour coup à son équipier, ça risque d'être chaud patate .
S'il ne se rebiffe pas, cette seconde couronne pour son équipier va définitivement le classer numéro 2 et il se barrichellisera définitivement.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Lun 2 Nov - 22:33

Manche 17, Mexico

Après 23 ans d'absence, la F1 fait son grand retour au Mexique sur le circuit Hermanos Rodriguez qui a été entièrement modernisé et dont le tracé a été adapté en supprimant la moitié du virage Peralta. En plein milieu, la piste passe entre les tribunes pour entrer dans le stadium et ça donne une partie assez lente bien visible pour le public, c'est sympa.
Avec le passage de la méga tornade Patricia, on ne sait pas trop à quoi s'attendre au niveau de la météo et la piste est très verte. Le nouvel asphalte recrache de l'huile à chaque averse, ce qui engendre un fameux casse-tête pour les écuries et Pirelli. Les pneus choisis sont très prudents: tendres et médiums.

Pour la Q1, la météo est sèche et c'est Rosberg qui s'aduge le meilleur temps devant Vettel, Hamilton et Kvyat. Le circuit présente une très longue ligne droite de 1.200 mètres et l'altitude de plus de 2.000 mètres annule 20% des appuis aéro. En utilisant l'aileron de Monaco, les F1 atteignent une vitesse supérieure à Monza: 366 km/h affraid
Le record sur piste de 372,6 atteint par Montoya à Monza en 2005 est très proche alors que la cylindrée des moteurs a été fortement réduite.

Les éliminés de la Q1 sont les Manor, les Mclaren (Jenson n'a même pas roulé) et la Sauber de Nasr. Jenson aura d'office 70 places de pénalité suite au changement de tout ce qui était possible à part ses gants. Cela en devient ridicule.

En Q2, c'est Lewis qui prend les commandes en étant le seul pilote à passer sous les 80 secondes au tour, 2/10 devant Vettel et Rosberg. Quelques gouttes de pluie ont fait leur apparition, juste assez pour stresser les pilotes en fin de classement. Raikkonen, qui a des soucis de freins depuis les essais libres, passe à la trappe avec Ericsson, Maldo, Grosjean et Sainz.

En Q3, les Mercedes monopolisent la première ligne et c'est Nico qui empoche la mise, 4ème fois de suite, devant son équipier à 188/1000. Vettel et Kvyat se partagent la seconde ligne, le russe, avec son moteur de merde   est 1/1000 de seconde devant son équipier Ricciardo et 5/100 devant Bottas. Massa et Verstappen suivent et ce sont les Force India qui occupent la 5ème ligne, Checo devant Hulk' et son public.

Ce dimanche, pour la course, 160.000 sont présents, c'est sold out. Les tribunes sont pleines à craquer et l'ambiance est festive. Le public fait la Ola à chaque fois qu'il voit Checo. La longue ligne droite de départ devrait éviter les incidents au premier virage car les voitures les plus rapides devraient prendre de la distance assez facilement.

A l'extinction des feux, Nico s'envole bien, Lewis un tout petit mieux et il peut se porter à la hauteur du poleman mais doit freiner un poil plus tôt et Nico peut virer en tête. Lewis, titré et sans enjeu, n'a pas pris de risque et n'a pas fait preuve de trop d'agressivité. Le patron a dû sermonner ses deux poulains. Derrière les deux Mercedes, Vettel et Ricciardo se sont touché et l'allemand a crevé. Il doit se taper tout le circuit pour changer de pneus. Kvyat est 3ème devant Ricciardo, Bottas, Verstappen et Massa. Alonso, qui connait de gros problèmes moteur, abandonne déjà à la fin du premier tour tandis que Kimi, parti dernier, pointe déjà en 14ème position. Son équipier est maintenant 19ème en pneus médiums.

Au 9ème tour, Valtteri rentre chausser des médiums pour remonter 15ème en piste. La vitesse de pointe des Williams est au-delà des 360 km/h affraid
Le tour suivant, ce sont Hulkenberg, Massa puis Maldonado et Ericsson qui rentrent faire de même.
En tête, les Mercedes ont déjà 6 secondes d'avance sur la Raides boules de Daniil. Kimi est 12ème. Les commissaires ont décrété que Vet' et Ric' ne méritaient pas de pénalité, simple incident de course. L'allemand pleure tout ce qu'il peut à la radio. Laughing

Grosjean passe Maldonado qui l'avait passé quelques tours plus tôt tandis que Massa laisse Jenson et Nasr sur place.
Carlos Sainz rentre à son tour et se fait passer par Vettel en revenant en piste. Le quadruple couronné attaque ensuite Jenson mais il rate son freinage et s'en va dans la zone de dégagement après avoir fait un gros plat dans ses pneus avant. Après 3 tours en pneus carrés, il rentre changer ses gommes et remet des médiums pour tenter d'aller au bout de la course. Le sombre héros local est maintenant 6ème et c'est le délire dans les gradins à chaque fois qu'il passe dans le stadium. C'est d'ailleurs là qu'il passe tous ses concurrents, bon coup marketing Smile

Checo rentre au 19ème tour chausser également des médiums, il va tenter de faire les 52 tours suivants avec les mêmes pneus. Il remonte 10ème en piste mais se fait passer par Sainz. Vettel rate à nouveau un freinage, l'allemand est fébrile et brouillon. Lewis pointe à 3 secondes de Nico et se décale dans la ligne droite pour éviter l'air chaud de son équipier et refroidir les freins mis à rude épreuve.

22ème tour, Kvyat rentre chausser des médiums et ressort 5ème devant Kimi. Valtteri passe à l'attaque de Raikko et c'est à nouveau la touchette. Cette fois, c'est le rouge qui est hors course, suspension arrière droite cassée. Vettel attaque et passe Jenson, imité par Crashtor (ça fait longtemps que le vénézuélien n'a plus rien cartonné).
En tête de course, Lewis aligne les meilleurs tours, mais Nico répond du tac au tac. Le doublé est quasi assuré mais Lewis a bien l'intention de ne pas laisser le blondinet gagner facilement. Il est maintenant à 1"7 derrière.

Ricciardo rentre changer ses gommes et revient 7ème en piste derrière les deux Williams. Rosberg rentre au 26ème tour et laisse la tête de course à Lewis. L'allemand a ronchonné un peu car ses gommes tendres tenaient bien la cadence. Maxou fait de même et revient en 8ème position. Le stand Merco appelle Lewis mais l'anglais refuse et reste en piste, il espère aligner quelques tours chrono pour piquer la victoire à Nico. Son ingénieur lui intime l'ordre de rentrer pour raison de sécurité et l'anglais finit par obtempérer mais demande des preuves à son ingénieur. Le débriefing va être chaud patate. lol!

Pendant ce temps, Vettel passe Maldo mais rate à nouveau son freinage, Crashtor repasse devant.
Au 34ème tour, Checo passe Sainz mais l'espagnol rate son freinage et coupe le virage pour repasser le sombre héros. Il laisse rapidement le mexicain repasser devant pour éviter la sanction, bien joué.
Vettel n'en peut plus de ses pneus à nouveaux carrés et rentre encore une fois chausser des médiums. Il a épuisé son stock et devra terminer ainsi. Il revient en piste en 14ème position mais entre Nico et Lewis en étant plus rapide. Après 5 tours de drapeaux bleus, son stand lui intime l'ordre immédiat de laisser passer Lewis. L'anglais a perdu 3 secondes derrière Nico.

44ème tour, la seconde salve de ravitos est lancée par Sainz puis Rosberg et Hamilton. Ricciardo est en train de sucer l'aileron arrière de la Williams de Massa dans les parties lentes du circuit, mais dans la ligne droite, le brésilien dépose la charrette motorisée Renault
Pourtant, le kangourou finit par bouffer le sud américain.
Checo, encore lui, attaque et passe Maxou qui est sorti est peu large. Nouveau délire dans les tribunes. Le mexicain est 8ème et ne s'arrêtera plus.
Sebastion rate encore un freinage et cette fois, c'est le carton. Plus de Ferrari en piste, une première depuis 2006. La SC monte aussitôt en piste tandis que Sainz, Kvyat, Massa, Grosjean, Hulk', Maxou, Ericsson, Ricciardo et Sainz foncent au stand chausser des nouvelles gommes. Les Raides boules ont remis des tendres, les autres de médiums. Checo reste n piste, comme les deux leaders.
Bottas rentre à son tour, médiums également.

Après 5 tours derrière la SC, c'est le restart. Lewis agrippe ses deux mains à l'aileron arrière de Nico mais rien n'y fait, l'allemand repart à l'attaque sans que l'anglais puisse porter l'estocade. Derrière, Valtteri a réussi à piquer le podium à Daniil tandis que Nasr abandonne sur le côté de la piste. Grosjean est 11ème derrière Maldonado et Verstappen.

Au 59ème tour, Nico part large en sortie de virage, comme à Austin. Mais Lewis fait de même, les freins sont surchauffés et les deux pilotes doivent un peu lever le pied.
En queue de peloton, Rossi passe enfin son équipier. Perez, pneus à l'agonie, doit laisser filer son équipier en 7ème position. Crashtor rate enfin un freinage et aussi sec, Romain le passe pour partir à la poursuite de Verstappen. Il reste 7 tours.

Lewis donne tout ce qui lui reste et revient à 1"2 de Nico, mais pas assez près pour être dans la zone DRS. Nico claque à nouveau le meilleur temps, ce sera le dernier de la course et lui assure le premier hat trick de sa carrière.

Le drapeau à damiers est présentés aux pilotes, 4ème victoire de la saison pour le blondinet, 26ème doublé de Mercedes et le 10ème de la saison. S'ils récidivent pour les deux derniers GP, ce sera un nouveau record. Le record actuel est de 11 et déjà à l'actif de Mercedes depuis l'an dernier. Au meilleur de sa forme en 2002, Ferrari n'en a réalisé que 9, mais il n'y avait qu'un seul grand pilote dans le team à l'époque

Le classement final:

Rosberg, Hamilton, Bottas, Kvyat, Ricciardo (pas mal avec leur moteur de merde), Massa, Hulkenberg, Perez, Verstappen et Grosjean dans les points. Maldonado, Ericsson, Sainz, Button, Rossi et Stevens complètent les pilotes ayant terminé la course.

Au sein des équipes, ça donne:

Lewis vs Nico: 12-5 et 13-4, 10 poles et 10 victoires en 17 courses pour Lewis.
Vet' vs Kimi: 14-3 et 14-3
Felipe vs Valtteri: 8-8 et 7-8 (pas de course à Melbourne et crashé par Kimi en Russie pour Bottas)
Daniel vs Daniil: 10-6 et 6-9 (pas de course à Melbourne pour le russe).
Fernand vs Jenson: 7-6 et 6-8 (pas de course à Melbourne pour Fernand et à Sakhir pour Jenson).
Romain vs Crashtor: 15-1 et 11-5. Record de carton pour Crashtor.
Hulk' vs Checo: 8-8 et 7-9
Max vs Carlos: 8-9 et 9-8
Felipe vs Marcus: 7-9 et 9-6, pas de course pour Nasr à Silverstone
Will vs Roberto: 8-3 et 5-6
Will vs Rossi: 2-2 et 0-4

Au classement, Nico reprend la seconde place à Vettel en lui collant 25 points d'un coup, portant son avance à 21 points. Lewis doit gagner les deux dernières courses pour battre son record de point en 1 saison et battre le record actuel de 392, détenu par Vettel depuis 2011.
Nico a égale le nombre de pole de Damon Hill et sa 12ème victoire lui vaut de rejoindre Carlos Reutemann, Alan Jones et Mario Andretti au classement, trois pilotes ayant couru avec son père. Keke Rosberg, 1 fois couronné, n'a gagné que 5 courses.

Au classement des constructeurs, Mercedes totalise exactement la somme des points de Ferrari ET Williams (374 + 243 = 617) affraid

Le prochain GP aura lieu dans 2 semaines au Brésil.

Les infos du paddock:

Dans la presse, l'imbuvable vendeur de canettes continue ses jérémiades pour avoir un moteur en 2016:

Dietrich Mateschitz a écrit:
"Malheureusement nous n’aurons certainement pas de moteur compétitif, les équipes d’usine ont peur et savent que nous serions plus rapides qu’elles avec leur propre moteur. Tout le monde peut le constater. Sans moteur, nous nous en irons. La F1 ce n’est pas une course de caisse à savon."

Pauvre trouduc qui croit que son fric peut tout acheter. Depuis l'an dernier, il clame à tout va que Renault, qui lui a amené 4 titres, ne fabrique que des moteurs de merde. Il vire son motoriste et croit que Mercedes ou Ferrari vont se mettre à genoux pour lui offrir sur un plateau leur moteur.
Putain, marre de ce con, qu'il dégage avec son team d'arrogants, la F1 ne s'en portera que mieux.
Au passage, sa petite écurie de seconde zone, Toro Rosso, rivalise avec son team de pointe et le même moteur. Cherchez l'erreur. Rolling Eyes

Le Team Haas a confirmé son second pilote, ce sera Esteban Guttierez. Chez Lotus, ce sera Jolyon Palmer qui remplacera Grosjean, si Renault se décide à racheter le team.
Chez Manor, c'est l'exode des chefs suite à un désaccord avec le propriétaire du team. Mercedes espère y caser son pilote de développement Pascal Wehrlein. Max Verstappen se prépare à emménager à Monaco pour la qualité de la météo

La FIA et la FOM sont en train de ratifier le contrat de Pirelli pour les saisons 2017 à 2019. Michelin ne devrait pas être retenu.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mer 4 Nov - 11:34

Le milliardaire pleureur en remet une couche:

Dietrich Mateschitz a écrit:"Comme nous le savons, nous ne pouvons pas acheter le courage ou l’esprit sportif"

Pauvre petit esprit minable et arrogant. Il est la preuve vivante que l'argent ne donne pas les qualités humaines comme l'humilité, la courtoisie, l'honnêteté, la reconnaissance...

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Mar 10 Nov - 9:12

Le patron du team Haas qui débutera en F1 en 2016 se voit déjà dans les hautes sphères de la grille:

Gene Haas a écrit:"Et, à certains égards, nous pensons que notre châssis sera meilleur que celui de Ferrari, car nous utilisons… Je ne dirais pas un meilleur équipement, mais nous avons pris une approche différente et nous pensons que notre design sera probablement meilleur que le leur. La Ferrari est plus conventionnelle, et elle va le rester car ils vont garder leur philosophie des années précédentes. Et c’est là où nous pouvons faire la différence"

Ca doit être un pote à Ron Dennis et Fernando Alonso lol!

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  schumi7F le Jeu 12 Nov - 9:38

J'ai adoré ces commentaires de Gene Haas, mais bon j'attends de voir les premiers essais pour avoir un aperçu de leur savoir faire. En tout cas enfin un projet américain sérieux et réfléchi du moins je l'espère
avatar
schumi7F
Accroc
Accroc

Nombre de messages : 2300
Age : 37
Date d'inscription : 26/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Jeu 12 Nov - 20:50

affraid  Vous ici affraid 

Comme toi, je suis curieux de voir les premiers essais. Rolling Eyes

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Jean-Fi le Ven 20 Nov - 11:25

Manche 18, Interlagos

Le circuit brésilien a été resurfacé l'an dernier et pose plus de problèmes aux pneus tendres.
Les essais libres ont été dominés par les Mercedes devant les Ferrari.
En Q1, la McLaren de Fernando n'a même pas pu réaliser un seul tour chrono, l'espagnol en a profité pour s'offrir un bain de soleil devant les spectateurs. Son 12ème moteur de la saison a rendu l'âme, il réutilisera un "vieux" bloc pour la course. Lewis réalise le meilleur temps devant son équipier et une bonne demi-seconde devant Kimi et Vet'. Les deux Manor sont éliminées, Rossi a encore battu Stevens pour son dernier GP cette saison. Mehri récupèrera son Volant pour le dernier GP à Abou Dhabi. Maldonado et Button son les deux derniers éliminés.

En Q2, Lewis signe à nouveau le meilleur chrono devant Vettel et Rosberg. Nasr, Sainz, Perez, Ericsson et Grosjean sont éliminés.

En Q3, Nico place la grosse attaque et réalise un super tour en s'adjugeant la pole. Lewis est à 78/1000, les Ferrari sont à une demi-seconde à nouveau. Ce sera donc à nouveau une première ligne 100% Mercedes devant Vet' et Bottas, Kimi et Hulk', Kvyat et Massa et enfin, Ricciardo et Verstappen. Bottas sera pénalisé de 3 places pour non-respect de drapeau rouge en EL tandis que Ricciardo prend 10 places pour utilisation d'un nouveau moteur (évolution Renault). Nasr prend également 3 places, mais j'ignore pourquoi.

Sur la ligne de départ, Nico conserve l'avantage sur Lewis malgré que l'anglais a réussi à pointer le nez en tête mais obligé de freiner plus tôt pour prendre l'intérieur du virage. Bottas est déjà remonté à la cinquième place alors que Sainz abandonne déjà, moteur calé.
Après 4 tours, Ricciardo rentre déjà changer ses pneus alors que les Mercedes ont pris le large, plus de deux secondes devant les deux Ferrari. La vraie salve de pitstops commence au 10ème tour avec Hulkenberg, suivi par Kvyat, Massa, Perez et Grosjean le tour suivant. Ce sont ensuite Bottas et Verstappen qui rentrent. Tout le monde met des pneus médiums.
Kimi rentre au 13ème tour tandis que Rosberg et Vettel s'exécutent le tour suivant. Hamilton est maintenant leader mais pour un seul tour. Les deux pilotes Mercedes sont maintenant roues dans roues, Lewis collé à l'aileron arrière de Nico. Hélas pour l'anglais, les performances identiques des deux voitures interdisent tout dépassement malgré la grosse attaque de Lewis.
Nico est oblige de répondre pour garder la tête de course mais les deux pilotes tapent dans leurs pneus. Derrière, la Ferrari de Vettel est à plus de 6 secondes après 20 tours.

Derrière, c'est la bagarre entre Perez, Verstappen et Grosjean pour le point de la 10ème place. Les deux Ferrari sont confortablement installées en 3 et 4ème places sans possibilité de revenir sur les Mercedes.
Pneus bien entamés, Lewis doit lâcher prise et laisser Nico reprendre 3 secondes d'écart. Il lui faudra attendre le prochain train de pneus pour essayer une nouvelle attaque.

Vettel rentre pour la seconde fois au 33ème tour, suivi par Rosberg. A nouveau, Lewis doit rentrer le tour suivant, sur ordre de son stand. Il remonte en piste derrière Kimi et devant Vettel qui attaque. Lewis passé Kimi rapidement imité par Vettel.
Dans le peloton, la bagarre entre Crashtor et Ericsson se solde par une touchette, sans dommage pour les voitures. Le vénézuélien écope de 5 secondes de pénalité.
Valtteri rentre au 42ème tour et revient en piste en 5ème position alors que son équipier Massa, 9ème, est sous enquête pour pression incorrecte dans les pneumatiques.

Au 47ème tour, Kimi rentre enfin et revient en piste en 4ème position. Vettel effectue un troisième arrêt le tour suivant aussitôt imité par Rosberg. Cette fois, Lewis rechigne à rentrer et fait deux tours de plus que son équipier mais il revient en piste à nouveau derrière.
La bagarre est relancée et les deux pilotes signent le meilleur temps chacun son tour. Lewis est revenu à moins d'une seconde de Nico, dans la zone DRS.
Dans le peloton, Max est maintenant en lutte avec Pastor qui a fait un arrêt de moins. Ses pneus plus frais devraient permettre au gamin de passer le pilote Lotus avant la fin de la course, ce qu'il fait au 69ème tour et sans que cela se termine en tête-à-queue  

Devant, Lewis a renoncé et laisse filer son équipier vers une nouvelle victoire.
13ème victoire pour Nico devant Lewis et Vettel. Kimi termine 4ème devant Bottas, Hulkenberg, Kvyat, Massa, Grosjean et Verstappen. Après course, Massa est disqualifié par les commissaires, Maldonado hérite de la 10ème place et du point qui va avec.

Lewis doit gagner la dernière course s'il veut battre son record de 384 points de 2014, mais les 397 de Vettel en 2013 ne seront pas battus. Lewis a tout de même réalisé son 23ème MT en course et améliore son record de GP menés consécutivement pour le porter à 19.

Le dernier GP de la saison aura lieu à Abou Dhabi dans 8 jours. Il n'y aura plus d'enjeu vu que Nico est maintenant assuré de sa seconde place au CDM. Mercedes peut toutefois pousser son record de doublés de 11 à 12 en une saison.

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17022
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formule 1 - Saison 2015

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum