Audi A4 2.0 TDi 163 cv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Audi A4 2.0 TDi 163 cv

Message  Jean-Fi le Lun 4 Oct - 14:10

Voiture essayée:

Audi A4 2.0 TDI 163 cv-Boîte auto séquentielle
Prix catalogue avec les options installées: 38.000 € environ.
Taxe de mise en circulation: 1.239 €
Taxe annuelle: 366,43 €




Conditions de l'essai:

Véhicule prêté par le concessionnaire.
Essai réalisé le 21 janvier 2010, temps pluvieux et gris, routes grasses. Température 2°, vent fort.


Essayeur: Jean-Fi


Habitabilité et esthétique

La dernière version de l'Audi A4 adopte les feux leds comme l'A5. La calandre devient ainsi plus agressive et la forme du bouclier est plus expressive et travaillée. L'énorme calandre typique de la marque est mieux intégrée grâce à ce restyling et l'avant gagne ainsi en finesse.
Les deux bandeaux de feus diurnes en forme de vague soulignent magnifiquement le regard de la voiture. C'est encore plus joli que sur l'A5. Voici la différence, à gauche l'A4 et à droite l'A5:




Petit détail pratique bien imaginé:
Quand le conducteur actionne un clignoteur, le feu diurne (led) du même côté diminue d'intensité pour mieux distinguer l'éclairage du clignoteur.
Je rappelle ici que l'usage des feux diurnes deviendra obligatoire pour toutes les automobiles et petites camionnettes NEUVES mises en circulation à partir du 1er février 2011 et partout en Europe.

Latéralement, la ligne est fluide et légèrement montante, ce qui donne une ligne un peu plus sportive, encore renforcée par le petit becquet intégré au couvercle de malle. Le volume utile livré par le coffre n'est pas très imposant et ne facilitera pas l'embarquement d'objets volumineux, malgré son espace de chargement plutôt généreux.
Vue de l'arrière, cette A4 arbore maintenant des optiques mieux dessinées se terminant en triangles pointés vers la plaque d'immatriculation et les 4 anneaux. C'est visuellement très réussi, plus encore quand les feux leds sont allumés.

Du côté des dimensions, l'A4 mesure 4,70 m en longueur, 2,02 en largeur et 1,43 en hauteur pour un poids total en ordre de marche de 1.430 kgs.



A l'intérieur, la place réservée aux jambes est généreuse à l'avant et plutôt mesurée à l'arrière. 4 personnes voyageront tout à fait à l'aise, la 5ème place est à proscrire tant l'assise est dure et inconfortable, typique de la majorité des berlines actuelles. La largeur aux épaules est bonne, sauf si vous vous décidez quand même à embarquer trois personnes sur la banquette.
Les espaces de rangement sont nombreux mais sans pour autant être exceptionnels. Deux porte-gobelets se trouvent sur la console centrale en arrière du levier de boîte de vitesses.
La place centrale dissimule un large accoudoir qui pourra vous proposer un bac de rangement intégré moyennant un supplément. La trappe à ski vous sera également facturée.

Audi permet une personnalisation très poussée de votre voiture via la liste kilométrique des options, mais cela se soldera immanquablement par une facture tout aussi kilométrique.




Performances et agrément moteur

La voiture essayée était équipée du moteur 2 litres TDi de 163 cv (170 cv hors de la Belgique) et le couple moteur atteint 350 Nm à partir de 1.750 tpm.
Le moteur se révèle très discret au ralenti et jusqu'au régime moteur de 2.500 tpm. Au-delà, on commence à l'entendre mais sans jamais arriver à des valeurs sonores importantes. L'insonorisation globale de la voiture est excellente.

Le bloc est coupleux pour autant que l'on se maintienne au-dessus des 2.000 tpm, tout à fait habituel pour un deux litres. Dès qu'on pousse le régime et les rapports, il se montre particulièrement volontaire et linéaire pour vous emmener très facilement à des vitesses que la maréchaussée réprouve.
La boîte automatique à 6 rapports se révèle très agréable à utiliser, tant en mode auto qu'en mode séquentiel. Dans ce dernier cas, le passage de rapports se fait simplement en poussant ou en tirant le petit levier. Dommage que les palettes au volant ne soient pas disponibles, cela augmenterait encore l'agrément de cette boîte.
Que l'on roule calmement ou sportivement, le moteur en a toujours sous la pédale et réagit parfaitement à la moindre sollicitation. Par rapport au 2.0 HDi de PSA, il est plus pointu et nerveux tout en conservant le même agrément de conduite. Avec 27 cv de plus et 200 kilos de moins que notre 307CC, l'Audi A4 peut tout à fait se conduire de façon sportive en offrant un confort de bon niveau à ses occupants.

La vitesse maximum annoncée est de 215 km/h, je me suis contenté de monter jusqu'à 180 avec beaucoup de facilité. Le 160 est atteint tellement vite et en silence que l'option avertisseur de radar risque fort de montrer son utilité. Le moteur est bien sûr équipé de série d'un filtre à particules, émet 149 gr de CO² par km et répond à la norme Euro IV. C'est plus qu'en version boîte manuelle 6 rapports.




Consommation

Cet essai a été très court, à peine 20 minutes, je ne peux donc absolument pas donner de valeur pour la consommation réelle. Le constructeur annonce 6,2 l/100 en cycle combiné. L'autonomie théorique dépasserait les 1.000 kms, c'est dans la norme actuelle. Par divers propriétaires d'Audi A4, je sais qu'il est assez facile de descendre sous les 5,5 litres en respectant un minimum le code de la route.
Le système Start & Stop qui équipait la voiture aidera encore à abaisser la consommation. Le redémarrage du moteur est immédiat, on n'a pas du tout le temps d'être gêné par cela.


Confort - Equipement

Les suspensions sont relativement sèches et l'amortissement s'en ressent pas mal, mais les sièges absorbent très bien tout cela en offrant ainsi un confort de bon niveau. En option, il y a moyen d'opter pour un pack Comfort et disposer ainsi de plus de souplesse au niveau de l'assise. Le soutien lombaire est excellent et on est parfaitement installé une fois les réglages corrects trouvés.

A l'arrière, les passagers seront correctement installés mais cela reste relativement dur et très germanique.

Du côté de l'équipement, c'est le minimum syndical. Même la climatisation bizone vous sera facturée via la liste d'options. Pas d'alarme, pas d'écrous anti-vol, de cuir...Les 4 vitres sont à commande électrique, les commandes au volant pour la radio et l'ordinateur de bord sont présentes et c'est à peu près tout ce que vous recevrez en cadeau.
Si vous voulez ajouter du cuir, des inserts décoratifs, une installation audio de bonne qualité, des jantes en alliage, ...faites votre choix et signez votre chèque. Via différents packs, vous pourrez personnaliser votre véhicule, mais méfiez-vous, ce n'est pas forcément la manière la plus rentable de choisir ses options. Le Car Configurator Audi est une vraie plaie à utiliser et il arrive même à vous facturer deux fois le même équipement. Lisez bien votre bon de commande avant de signer.

Encore quelques photos: l'intérieur foncé est celui de la voiture testée en boîte auto, l'intérieur clair est celui d'une version en boîte manuelle.




Sécurité

En ce qui concerne la sécurité et l'assistance, tout est dedans. ABS, ESP, airbags de tête, de thorax et rideaux sont également fournis.
La dotation est assez complète pour ce chapître.
La tenue de route est irréprochable, la voiture colle à la route en toutes circonstances. Les freins sont efficaces et les systèmes électroniques d'assistance veillent au grain.

La visibilité latérale et arrière est correcte, sans plus. Le radar de parking se révélera encore une fois très utile.
Sur routes grasses, j'ai remarqué que l'antipatinage se déclenchait assez vite et souvent, mais la monte pneumatique "été" bien large ne devait pas franchement aider. Les véhicules d'essai ne sont jamais équipés en pneus hiver vu qu'ils ne restent en principe pas très longtemps en concession.


Qualité

La qualité générale perçue est excellente, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Tout est de bonne facture, bien assemblé et aucun bruit parasite ne viendra perturber la quiétude des occupants.
Par les propriétaires d'Audi, je sais que la fiabilité de la marque est une des premières qualités marquantes retenues par les candidats acheteurs, dommage que le tarif soit à ce point dissuasif.

Quelques photos des cadrans et de la console en conduite nocturne:




Conclusion

Essayée dans le cadre du remplacement potentiel de ma voiture, l'Audi A4 est une berline assez classique mais affichant une ligne agréable au regard. La qualité perçue est excellente et inspire immédiatement confiance, on peut dire qu'on en a pour son argent.
Elle est très agréable à conduire sur bonnes routes, mais trop ferme à mon goût sur revêtement dégradé. La liste d'options kilométrique et surtarifée fait atteindre un montant de facture très élevé qui la place au niveau des BMW et Mercedes.
En concurrence directe avec la nouvelle Volvo S60 et l'Opel Insignia, le prix jouera en sa défaveur.


Les Plus

- Esthétique de la ligne
- Qualité de finition irréprochable
- Motorisation volontaire et sobre
- Possibilités de personnalisation
- Feux de jour superbes

Les Moins

- Tarif des options
- Accès au coffre
- Intérieur trop sobre de série
- Place centrale arrière
- Quelques mesquineries d'équipement comme l'alarme et les écrous antivol

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain


avatar
Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17028
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum