Peugeot 107 Trendy 998 cm³ 68 cv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peugeot 107 Trendy 998 cm³ 68 cv

Message  Jean-Fi le Mer 10 Déc - 17:49

Voiture essayée:

Peugeot 107 Trendy 998 cm³ 50 kw
Prix catalogue avec les options installées: 10.930 €



Conditions de l'essai:

Véhicule de remplacement de mon concessionnaire Peugeot, le garage Polito de Chapelle-Lez-Herlaimont.
156 km parcourus du 12 au 13 novembre 2008, temps sec et frais, vent modéré.



Essayeur: Jean-Fi


Habitabilité et esthétique

La petite citadine de Peugeot a été développée conjointement par le groupe PSA et Toyota. Au final, ce sont donc trois citadines qui ont été conçues: la Peugeot 107, la Citroën C1 et la Toyota Aygo. Si vous les voyez côte à côte sans leurs logos distinctifs, seuls les phares et feux différents de la Toyota vous permettront de l'isoler des deux françaises. De même, les boucliers sont légèrement différents sur la japonaise qui se retrouve ainsi 3 cm plus courte.

Avec ses 3,43 m de long, 1,85 m de largeur et 1,46 m de hauteur, la 107 donne l'impression d'une Smart 4 places. La ligne générale est d'ailleurs assez proche de la microvoiture allemande. La 107 est 73 cm plus longue qu'une Smart, mais avec 4 places au lieu de 2.

De face, le bouclier et les phares sont typiques de la génération actuelle de la firme au Lion, elle présente une ligne assez sympathique plus agréable à l'oeil que ses concurrentes asiatiques habituelles. La face avant de l'Aygo est plus sage et moins osée au niveau du design.
La ligne latérale est assez triangulaire avec un couvercle de malle très vertical et un capot fortement incliné, quasi dans le prolongement du pare-brise. Heureusement pour l'esthétique, la ligne du toit redescend un peu avant d'arriver au coffre et cela lui donne un look un peu sportif et plus agressif.



A l'intérieur, les places avant sont très correctes avec une bonne largeur aux épaules et un espace suffisant pour les jambes. Le volant réglable en hauteur et le siège conducteur également permettent de trouver une position de conduite assez bonne, sauf pour les personnes ayant de longues cuisses. En effet, l'assise des sièges est très courte, ce qui fait que les cuisses ne reposent pas complètement sur le siège, cela peut s'avérer fatigant pour de longs trajets, mais vu qu'il s'agit d'une citadine, ce n'est pas vraiment son domaine de prédilection.



Compte tenu de son tarif assez serré, l'intérieur est minimaliste: peu d'espaces de rangement et la "boîte à gants" ne dispose même pas d'un couvercle.
Les sièges sont corrects, mais les dossiers à peine dessinés et très raides ne permettent pas de trouver une assise vraiment confortable. L'absence de soutien latéral n'aidera pas vraiment.

Esthétiquement, le tableau de bord est assez banal et présente un compte-tours séparés. La console centrale regroupe les commandes de ventilation et chauffage en plus de l'autoradio. Elle est plutôt jolie et son éclairage de nuit assez sympa.



A l'arrière, on dispose de 2 places supplémentaires et assez correctes. La place réservée aux jambes est un peu juste et on se retrouvera très vite les genoux dans le dossier avant. Une fois le siège conducteur réglé pour moi qui suis bien achalandé niveau jambes, impossible pour un adulte de s'installer derrière moi.
Les dossiers de sièges sont très raides et le confort assez rudimentaire, l'assise est correcte, sans plus. L'accès aux places arrière est plutôt malaisé, normal vu le gabarit de la voiture.

Passons au coffre. Quel coffre ? Où est-il ? scratch
En ouvrant la vitre arrière, façon Volvo C30, on se retrouve devant un compartiment de rangement de moins de 30 cm de profondeur. Y entrer un pack de 6 bouteilles d'eau relève quasi de la mission impossible. Inutile d'espérer faire les grosses courses du ménage avec une telle capacité. La capacité nominale est de 130 litres et peut être portée à 712 litres en rabattant les dossiers de siège, en deux parties.
La Smart Fortwo offre 150 litres de capacité, mais sans possibilité d'augmentation.




Performances et agrément moteur

Sur le modèle d'entrée de gamme, le moteur essence de 998 cm³ et 3 cylindres est d'origine Toyota. Il développe 68 cv et 93 Nm à 3.600 tpm. Il s'agit d'un bloc 12 soupapes.
Selon le constructeur, la 107 peut atteindre les 157 km/h. Prévoyez de très longues montées en régime sur chaque rapport pour atteindre cette vitesse. Pour ma part, j'ai réussi à l'amener à 150 compteur, mais l'aiguille du compte-tours approchant la zone rouge et le bruit ambiant m'ont dissuadé d'aller plus loin. J'avais de toute façon le pied à peu près au plancher. Ce moteur se montre assez volontaire et le poids de la voiture de moins de 800 kg à vide lui permet des performances relativement bonnes, mais à condition de toujours jouer au-delà des 3.500 rpm. En-dessous, le couple est quasi inexistant et il faut souvent changer de rapport pour avoir un minimum de relance.
Sous les 3.000 tours, le moteur se révèle relativement discret, mais au-delà, il devient assez sonore et après quelques minutes à 130 km/h, plutôt fatigant. De mémoire, j'avais trouvé l'Aygo mieux insonorisée que la 107. Il faudra que je vérifie.
Ce moteur émet 109 gr de CO² au kilomètre.

Quand on soulève le capot, on doit chercher un peu pour comprendre comment installer la béquille de soutien. Les divers niveaux de contrôle sont facilement accessibles.




Consommation

Annoncée à 4,6 l/100 en conduite mixte, nous avons consommé 8,2 litres d'E95 pour les 156 kms effectués, soit une consommation de 5,26 l/100 en conduite mixte, avec un fort pourcentage d'autoroute. C'est assez correct, bien que je m'attendais à être sous les 5 litres compte tenu du poids de la voiture. Evidemment, il faut tenir compte du fait qu'il s'agit d'un véhicule de prêt et donc qui connaît beaucoup de chauffeurs différents. Un collègue possédant une Aygo avec le même moteur est à peine au-dessus des 5 litres en faisant majoritairement de la ville.
Avec un réservoir de 35 litres, la 107 devrait avoir une autonomie supérieure à 700 kilomètres. Amplement suffisant pour une citadine.


Confort - Equipement

Compte tenu du niveau de prix, et sachant que la Trendy est quasi l'entrée de gamme, on peut oublier le chapitre options. Un radio CD, trois porte-gobelets et la peinture métallisée (270 €). Point à la ligne. Au prix du radio/CD (370 €), je ne saurais trop conseiller que de laisser l'option au catalogue et installer soi-même un bon autoradio de marque que l'on trouvera à moins de 150 €.
Pour le reste, on dispose de série de l'ABS, deux airbags frontaux et deux latéraux, la direction assistée, le verrouillage central et les vitres électriques à l'avant. La Citroën C1 est moins chère, mais la direction assistée et les airbags latéraux sont alors en option. Au même niveau d'équipement, la Toyota Aygo est moins chère de 400 € par rapport à la 107. Petite mesquinerie: l'éclairage intérieur n'est commandé que par la portière conducteur. Suspect
Les phares sont réglables en hauteur, électriquement.

La 107 pourra également être équipée en option de l'airco manuel, des airbags rideaux et d'une boîte de vitesse robotisée. Avec ce moteur, je déconseillerais l'airco qui devrait fortement pénaliser les performances et la consommation. A voir de plus près.

Sur bonnes routes, la 107 se comporte très correctement et l'amortissement est assez ferme sans l'être trop. Sur mauvaises routes, les imperfections sont fortement ressenties et la voiture sautille un peu dans tous les coins en faisant apparaître toutes sortes de couinements parasites et de bruits divers. La cause principale en est la qualité des panneaux de portières réalisés en plastique très rigide et une plage arrière suspendue par un seul côté.



Le levier de vitesse est très long et assez désagréable à manier, le passage du 3ème rapport s'est même montré souvent délicat à enclencher. Idem pour la marche arrière.


Sécurité

Comme dit ci-dessus, on dispose en série de l'ABS, 4 airbags et la direction assistée. C'est le minimum syndical à ce niveau de prix. Les freins (disques ventilés à l'avant et tambours à l'arrière) fonctionnent bien et sont assez mordants, la tenue de route est excellente et la 107 se révèle vraiment accrocheuse. J'ai dû m'y reprendre à plusieurs reprises pour réussir à la mettre en dérive en accélérant dans un rond-point. La monte pneumatique n'est pourtant pas généreusement dimensionnée (155 X 65 X 14). La direction est précise et bien calibrée, ni trop douce ni trop dure. La 107 est facile à manoeuvrer et la visibilité générale plutôt bonne, avec des réserves pour la visibilité de 3/4 arrière, à cause de la taille du montant C.
L'airbag passager est verrouillable via un commutateur à clé situé sous le tableau de bord côté conducteur.


Qualité

La qualité perçue est assez bonne, exceptés certains plastiques que j'ai trouvés trop cheap. Le tableau de bord est de bonne facture et l'ensemble des commandes semble bien fini. Un gros bémol pour la commande de vitesse de la ventilation qui s'est révélée proprement merdique à utiliser. Les haut-parleurs de série sont de qualité plutôt basique et fournissent un son assez médiocre et la puissance de l'autoradio installé en option est faible. Comme déjà dit plus haut, oubliez cette option et allez vous acheter un Kenwood ou un Pioneer ou encore un Sony à 150 € dans une grande surface, vous économiserez encore 120 €. Pour ce montant, vous pourrez encore remplacer les deux haut-parleurs fournis par un équipement de meilleure qualité.

A l'extérieur, rien à redire, tout à l'air correctement assemblé, les joints de portes font bien leur travail. J'ai juste constaté que le bouchon de réservoir était digne d'un produit blanc made in China.
Ensuite, j'ai constaté qu'une simple fiente de pigeon tombée sur le phare avait réussi à s'infiltrer entre le joint d'ajustement et l'aile. Devoir déposer le phare pour nettoyer avant que cela ne corrode la peinture me semble plutôt anormal. Suspect


Conclusion

La Peugeot 107 est une voiture compacte et minimaliste à réserver comme second véhicule d'une petite famille ou comme premier véhicule d'un(e) jeune aux revenus faibles. Pour près de 11.000 €, je trouve que Peugeot aurait pu faire quelques efforts au niveau de l'équipement offert et de l'insonorisation. D'autant que le constructeur a rogné sur tout: pas de roue de secours, de couvercle de boîte à gants, des petites roues, un tableau de bord minimaliste...
A ce prix, la Dacia Logan en offre beaucoup plus, rien que par la taille. Son principal atout est la petite taille qui va lui permettre de se faufiler partout, encore aidée par un faible rayon de braquage (9,4 mètres). Son plus gros défaut reste la capacité ridicule du coffre.




Les Plus

- Ligne sympathique
- tenue de route accrocheuse
- moteur vif au-delà de 3.500 rpm
- habitabilité à l'avant compte tenu du gabarit

Les Moins

- Coffre ridicule
- insonorisation faiblarde
- rapport prix/équipement
- moteur creux et absent en-dessous des 3.000 rpm

_________________
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais Mark Twain



Jean-Fi
Admin
Admin

Nombre de messages : 17019
Age : 50
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 20/01/2008

http://totalwhisky.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum